Faibles revenus et apport important : possibilité d'emprunt ?

hargneux

Top contributeur
je gagne 670€/mois CDI, je peux bénéficier de 170€/mois d'APL pour financer l'achat, j'ai un apport personnel de 60K€, je souhaite obtenir 40K€ d'une banque.

Ça vous paraît envisageable ?
En savoir plus sur https://www.moneyvox.fr/forums/fil/faibles-revenus-et-apport-important-possibilite-demprunt.28833/

Dit comme ça : non

Les APL ont du plomb dans l'aile et le revenu est très insuffisant pour envisager un endettement même faible. En cas de défaillance on se fera allumer par un juge qui nous renverra dans le mur.

Reste à savoir d'où viens l'apport personnel. Ca ne peut pas être des économies du travail ou alors c'est que l'ensemble des charges de vie sont prises en charge par ailleurs, mais après l'acquisition ce ne sera plus le cas.
 

jan

Membre
Dit comme ça : non

Les APL ont du plomb dans l'aile et le revenu est très insuffisant pour envisager un endettement même faible. En cas de défaillance on se fera allumer par un juge qui nous renverra dans le mur.

Reste à savoir d'où viens l'apport personnel. Ca ne peut pas être des économies du travail ou alors c'est que l'ensemble des charges de vie sont prises en charge par ailleurs, mais après l'acquisition ce ne sera plus le cas.

Merci pour votre intérêt. L'apport personnel vient bien d'économies du travail pendant 8 ans, un salaire bien plus élevé qu'actuellement et peu de charges car alors hébergé chez les parents. Aujourd'hui, les aides au logement couvrent une grande partie de mon loyer, l'habitation est modeste, les charges également, je dépense peu et j'arrive toujours à épargner.

Les APL ont du plomb dans l'aile

Que voulez vous dire ? Faites vous références à la réforme ? Auquel cas l'aide à l'accession n'est pas concernée.

ZRR_pigeon ca peut etre un héritage...

Par exemple, mon épargne est sur comtpes et livrets bancaires, pas sous le matelas. C'edt transparent.


Par ailleurs quelqu'un peut-il m'éclairer sur le mandat exclusif proposé ? Je comprends qu'avoir recours à plusieurs courtiers serait contreproductif mais si je refuse une offre de prêt peu intéressante quel serait l'intérêt pour le courtier de conserver l'exclusivité ? Peut-on alors négocier une exclusivité jusqu'à l'acceptation ou le refus de l'offre ?

---------------

NB :

En cas de défaillance on se fera allumer par un juge qui nous renverra dans le mur

Dans ce cas, la banque a certes un devoir de mise en garde, mais a-t-elle pour autant obligation de refuser le prêt ?
 
Dernière modification:
Haut