Eternelle question de conseil en AV et PER

Rouletabille

Nouveau membre
Bonjour,

Devant préparer ma retraite ans les 12/15 ans si j'y arrive, et ayant eut les bon conseil de la Banque Postale et du Crédit Agricole pour me vanter leurs produits, je me suis informé sur le net pour me rendre vite compte qu'il y avait mieux ailleurs.

Mais n'y connaissant strictement rien, et devant prendre du temps pour comprendre je me suis décidé néanmoins à un scénario.

J'ai 30K€ à investir et histoire de ne pas mettre les tous les œufs dans le même panier je souhaite répartir:
- 10 K€ linxea avenir profil défensif avec un peu de risque mais limité
- 10 K€ linxea spirit profil plus dynamique mais rien de téméraire
- 10 K€ Linxea PER (un PER est il par essence défensif ?)

Ayant voulu commencer l'inscription Linxea Avenir, s'est poser le problème des UC croyant avoir du 100% ou au moins 70% fonds euros. Mais non c'est du 50/50 avant arbitrage je crois.

Et donc n'y connaissant rien en terme d'UC et de ce que cela représente je me retrouve bloqué, désirant une gestion libre.

Souhaitant néanmoins commencer mes placement pourriez vous me conseiller, d'une part sur l'organisation AV-AV-PER
et d'autre part afin que le total débutant que je suis puisse avoir des notions en lisant les différents post et informations, sur une répartition équitable entre fonds euros et UC sur Avenir et Spirit en respectant mes profil.

Le but final, une sortie en capital programmé et la succession.

Merci de votre temps que vous voudrez bien m'accorder, le forum est vaste et je vais m'y attelé.
 

atz

Membre
Bonjour,

Qq éléments :
Si votre connaissance des UC est quasi nulle, la première étape est de comprendre un minimum ce dans quoi vous allez investir. Pour cela effectivement ce forum notamment déborde d'informations.
Une gestion pilotée dans un premier temps pourrait éventuellement être considérée si vous n'avez pas de temps à y consacrer

Par ailleurs, la définition du risque est très variable d'une personne à l'autre. " profil plus dynamique mais rien de téméraire" ne veut pas dire grand chose dans l'absolu. Il existe des questionnaires/quizz etc. qui permettent de se faire une première idée

Un autre point est votre niveau d'imposition, le PER étant surtout un outil de défiscalisation
Si vous êtes dans une TMI inférieure à 30%, pas certain que ce soit le support le plus pertinent( effet tunnel etc.)

Pour les contraintes de versement, la quasi totalité des AV demandent maintenant une part d'UC pour accéder au fond euros. Sauf erreur :
Pour Suravenir il faut 30% d'UC pour accéder au fond € rendement et 50% UC pour le fond opportunités
Pour Spirica c'est 25% UC pour accéder à leur nouveau fond Spirit 2 (garantie plus faible en capital)
Pour leur PER il me semble que c'est 50%

L'horizon de placement 10-15 ans laisse encore du temps donc 50% d'UC ne semble pas aberrant ... ou moins selon votre tolérance au risque. Et en n'ayant pas besoin des 30 k€ avant la retraite pour éviter de devoir racheter au mauvais moment.
Par contre il y a UC et UC, le critère important étant de bien choisir... ce qui renvoit au premier point
 
Haut