Epargne salariale HSBC - comment choisir la répartition ?

Elfi

Membre
Merci beaucoup @poam5356

Oui, je sais, ce n'est pas facile à comprendre.
Effectivement, c'est pas facile du tout à comprendre, je vais devoir potasser ça. Et relire plusieurs fois ton message
Je vais y arriver !

Juste pour comprendre, j'ai des obligations, sur mon PEE, j'avais mis une somme y'a 2 ans en obligations au pif ... mouai je sais c'est pas joli joli :) Et si j'ai bien saisi, comme les taux n'ont fait que baisser, et bien c'est normal que mes obligations aient augmentés.

J'ai bon ?

Mais là comme les taux d’intérêts vont très certainement remonter, vaut mieux que je passe/change/bouge (il doit y avoir un terme pour ça ...) mes obligations en actions.

C'est une bonne compréhension ?

Mais l'avantage des obligations si j'ai bien compris, c'est que l'on ne perd pas d'argent, si on laisse l'argent le nombre d'années obligatoires.

Exemple 3 ans pour mes obligation HSBC :
HSBC EE OBLIGATIONS (E) - 31576
8,1370 € au 26/05/2020
Echelle de risque : 3/7 | Horizon de placement : 3 ans minimum

J'ai bon ?


Vraiment un grand merci pour ton aide précieuse et tes explications

Très belle journée

Elfi
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Effectivement, c'est pas facile du tout à comprendre, je vais devoir potasser ça. Et relire plusieurs fois ton message
Je vais y arriver !
Pour comprendre, il suffit de savoir qu'une obligation est négociable durant toute sa durée de vie.
Si elle ne l'était pas, ce serait simple :
Le prix de remboursement = prix de souscription + intérêts.
Mais elle est négociable sur les marchés financiers et comme les taux fluctuent en permanence, la seule solution pour qu'elle puisse être vendue en cours de route est de jouer sur sa valeur.
Si vous consultez les cotations des obligations, vous verrez que le cours varie d'un jour sur l'autre.

Juste pour comprendre, j'ai des obligations, sur mon PEE, j'avais mis une somme y'a 2 ans en obligations au pif ... mouai je sais c'est pas joli joli :) Et si j'ai bien saisi, comme les taux n'ont fait que baisser, et bien c'est normal que mes obligations aient augmentés.
J'ai bon ?
Oui, bravo.

Un graphique sera certainement beaucoup plus parlant que mon bla-bla.
Ci-dessous, le comparatif entre votre fonds obligataire, la courbe en bleu qui domine toutes les autres, et le taux français à 10 ans en mauve.
Jaune et vert, c'est pour le fun : taux du livret A et inflation sur la période.

Pas besoin de prendre une loupe pour voir que la progression de votre fonds obligataire est quasiment symétrique du mouvement sur le taux à 10 ans.
Dans la réalité, c'est légèrement plus compliqué parce que le fonds n'est pas investi que sur des obligations françaises.
Au dernier reporting, la France représente le 1/4 du portefeuille. L'Italie un peu plus (27%).
Le restant du portefeuille (presque 50%) est partagé entre des obligations d'une dizaine de pays.
Il y a quelques différences d'un pays à un autre, mais la tendance est la même partout.


Taux_vs_fonds_obligataire.gif


Mais là comme les taux d’intérêts vont très certainement remonter, vaut mieux que je passe/change/bouge (il doit y avoir un terme pour ça ...) mes obligations en actions.
C'est une bonne compréhension ?
Oui, c'est une bonne compréhension.
Mais on n'en est pas sûr... On n'est jamais sûr de rien en bourse.
On peut rester longtemps dans un faible canal horizontal qui verrait les taux varier légèrement entre -0,3 et +0,3%.
Dans ce cas là, le fonds obligataire se comportera assez bien puisque les obligations en portefeuille, si leur cours varie, touchent aussi des revenus.
A l'inverse, est-ce que les marchés actions vont bien se comporter dans les années qui viennent? On l'espère, mais on ne le sait pas.
Tout ceci pour dire qu'il faut diversifier ses placements afin de ne pas être dépendant d'un seul type de placements.

Perso, je laisserais ce qui est déjà en obligataire, mais j'investirais la prime sur un fonds actions.
Et ce, d'autant plus facilement que 2 des supports proposés mixent actions et obligations.
C'est donc une manière d'introduire un peu de dynamisme dans son portefeuille sans pour autant tout miser sur une seule catégorie de placements.

Mais l'avantage des obligations si j'ai bien compris, c'est que l'on ne perd pas d'argent, si on laisse l'argent le nombre d'années obligatoires.
Exemple 3 ans pour mes obligation HSBC :
HSBC EE OBLIGATIONS (E) - 31576
8,1370 € au 26/05/2020
Echelle de risque : 3/7 | Horizon de placement : 3 ans minimum
J'ai bon ?
Oui et non.
Oui pour votre 1ère phrase :
Si vous investissez sur 1 obligation en direct à son émission et que vous la gardez jusqu'à son terme, vous ne perdez rien et touchez les revenus du placement.
Non si vous investissez dans un fonds, son fonctionnement est différent de l'achat en direct que l'on garde jusqu'au terme.
Ce fonds a en portefeuille des centaines de lignes d'obligations et doit répondre aux demandes de retrait et de souscription des épargnants.
Le gestionnaire doit donc vendre tous les jours des obligations, ou en acheter. Et il le fait selon les cours du moment sur des obligations en cours de vie.
Il va, de fait, empocher des plus-values, ou devoir concéder des moins-values sur les mouvements quotidiens qu'il est obligé de faire.
D'où les variations des cours des fonds obligataires.
 

Elfi

Membre
Non si vous investissez dans un fonds, son fonctionnement est différent de l'achat en direct que l'on garde jusqu'au terme.
Je pense que c'est le cas de mes obligations HSBC

Allez ... une petite dernière pour la route.
Je ne connais pas l'évolution de mon PEE depuis que je l'ai, les montants bougent ... mais il n'y a pas d'historique.
1/ Est ce qu'il serait judicieux de suivre les variations des montants dans un fichier Excel ou comme je dois les garder pendant 3 à 5 ans, je les laisser vivre sans moi ?

Mais j'ai quand même l'impression que je peux faire des arbitrages quand je veux ... donc est il important de :

2/ Suivre l'historique, 1 fois /j, par mois ? pour faire des arbitrages ? ou ça me permettra de comprendre ?

3/ d'arbitrer lors d’événements ? comme la forte hausse des actions, donc je prendrai mes obligations pour les mettre en action ou inversement si les taux augmentent fortement.

Merci merci
Bonne fin de journée, et bon week end

Elfi
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
A mon avis, un contrôle tous les 3 ou 6 mois est suffisant.
Ce sont des fonds gérés par des professionnels. Vous leur déléguez la gestion, et donc le suivi n'a pas besoin d'être fin. Ce sont eux qui doivent prendre les bonnes décisions quand il le faut.
Quand on a la physionomie des marchés en tête, et de placements que l'on a faits, on apprécie assez facilement si une intervention est nécessaire. C'est comme faire du calcul mental.
Exemple avec le récent krach sur les marchés actions.
On pouvait raisonnablement se dire que le moment était opportun pour arbitrer de l'obligataire, ou du monétaire, vers un fonds actions.
C'est ce que j'ai fait dans mon PEE en arbitrant 10K€, la quasi totalité, d'un fonds d'obligations CT qui végète, vers un fonds actions.
La chance a voulu que la période d'arbitrage tombait pile poil au bon moment.
Mon PEE est assez contraignant avec seulement 3 périodes de 15 jours pour arbitrer dans 1 année.
Cette année le timing était parfait pour la 1ère période!!
Vous n'avez pas encore cette capacité de gymnastique mentale, alors contrôlez votre épargne de temps en temps.
Si les marchés s'emballent à la hausse, vous pouvez regarder à combien se monte votre PV et décider de sécuriser en arbitrant vers le monétaire (par exemple).
En sachant que l'on va obtenir du -0,5% annuel avec du monétaire, on doit alors avoir en tête qu'il faudra de nouveau arbitrer dès que ce sera possible.
Ce pourrait être de nouveau vers les actions si les marchés baissent. Mais ce peut aussi être vers l'obligataire si jamais les taux ont un peu remonté et qu'il y a de bonnes perspectives de les voir baisser de nouveau. ce qui favoriserait alors les fonds obligataires... Et ainsi de suite!
 

Elfi

Membre
Un grand merci poam5356, gràce à vous je me sens plus armée pour choisir la répartition des fonds sur mon PEE.
Vos explications sont très claires et pertinentes.

Je ne vais plus avancer à l'aveugle ou au pif.

Je vais maintenant m'attaquer au reste de mon épargne....
 
Haut