Enveloppe travaux

moietmoi

Top contributeur
En lisant "radiateur wifi", j'ai pensé à ça: https://qarnot.com/chaleur-ecologique/
on peut aussi miner des bitcoins.... ;) super cette solution , je crois que le concept est déjà utilisé en Suède;
je suppose que ceci ne marche que dans les habitations desservies par la fibre..

Quid de la pérénité lors de l'arrivée de calculateurs quantiques ou autres trouvailles qui rendront complètement obsolète le type et la puissance de ces micro processeurs embarquées distants;?
 
Dernière modification:

g.b

Contributeur régulier
on peut aussi miner des bitcoins.... ;) super cette solution , je crois que le concept est déjà utilisé en Suède;
je suppose que ceci ne marche que dans les habitations desservies par la fibre..
Ça fonctionne en ADSL aussi. À l'époque, la fibre n'était pas aussi répandue. Miner du BTC, ça devait bien fonctionner au début.

Quid de la pérénité lors de l'arrivée de calculateurs quantiques ou autres trouvailles qui rendront complètement obsolète le type et la puissance de ces micro processeurs embarquées distants;?
Je pense que ce besoin existera toujours, car ces solutions peuvent servir à héberger des services de télétravail (remote desktop). J'ai d'ailleurs dans l'idée de les mettre en relation avec d'autres connaissances du domaine Cloud Gaming, Cloud Desktop. Pour moi, ça peut même être de l'infra auto-hébergée dans des immeubles d'entreprises, tout en renforçant la sécurité des informations, en rendant plus difficile leur exfiltration (clés usb, captures d'écran, etc.). Ça pourrait aussi intéresser des gestionnaires de SCPI éco-responsables je pense.

Les calculateurs quantiques ne seront pas des calculateurs génériques. On ne fera pas avec ce que l'on fait avec des ordinateurs classiques. Il faut voir cela plus comme des accélérateurs domain-specific. Les unités de calcul génériques serviront toujours: remote desktop comme mentionné, rendu (Qarnot avait un partenariat pour faire du Blender, il me semble).
 
Haut