Endettement maximal ou utilisation de l'apport

g.b

Contributeur régulier
Respecter le prix du marché pour ce type de vente ne suffirait pas?
Dans ce cas, pourquoi ne pas vendre directement à un tiers? Quelle est la rentabilité du bien? Si c'est peu rentable, pourquoi la SCI l'achèterait? Si c'est rentable (prix d'acquisition faible), pourquoi ne pas essayer de vendre plus cher?
 

moietmoi

Top contributeur
La sci est constitué de mes 2 parents et de mon frère, à 2 fois 48% et 1% pour chaque enfant.
Tu supportes donc ,1% de l'endettement de la sci, ce qui , sans doute ne changera pas ton taux d'endettement.
Mais il est probable que la banque, lors des emprunts de la sci, ait demandé que les associés soient solidaires des dettes sans proportion à leurs apports respectifs;
Si Aristide ou Hargneux ou Baboune profitent du weekend pluvieux pour passer par ici, peut être pourront -ils confirmer ce point,et ses conséquences?

Concernant ta question initiale, si tu n' envisages pas d' autre achat immobilier, vu les taux actuels,je maximiserais l''emprunt
 

g.b

Contributeur régulier
Vu que c'est une SCI et non une SARL, il serait solidaire indéfiniment des dettes, même s'il ne détient que 1% des parts... C'est pour cela que je m'étonne de l'opportunité de refourguer son appartement à la SCI.

PS: Il n'a pas l'air de pleuvoir à Saint-Malo. :)
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Tu supportes donc ,1% de l'endettement de la sci, ce qui , sans doute ne changera pas ton taux d'endettement.
Mais il est probable que la banque, lors des emprunts de la sci, ait demandé que les associés soient solidaires des dettes sans proportion à leurs apports respectifs;
Si Aristide ou Hargneux ou Baboune profitent du weekend pluvieux pour passer par ici, peut être pourront -ils confirmer ce point,et ses conséquences?
La règle générale est que responsabilité des associés de SCI est indéfinie mais non solidaire et subsidiaire.

Cependant si la banque exige une caution solidaire des associés ils deviendront personnellement responsables de l’intégralité des dettes de la SCI sans bénéfice de discussion ni de division.

Tout me semble bien expliqué ci-dessous:

Cdt
 

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,
La règle générale est que responsabilité des associés de SCI est indéfinie mais non solidaire et subsidiaire.

Cependant si la banque exige une caution solidaire des associés ils deviendront personnellement responsables de l’intégralité des dettes de la SCI sans bénéfice de discussion ni de division.
c'est bien ce que j'avais en tête:
merci
cldt

en tenant compte du fait qu'un associé est indéfiniment responsable de la dette de la sci;-et sans doute solidairement-..........................
Mais il est probable que la banque, lors des emprunts de la sci, ait demandé que les associés soient solidaires des dettes sans proportion à leurs apports respectifs;


Donc , j'en arrive à ce que j'essaye d'exprimer depuis le début:
J’avoue ne jamais m’y être trop intéressé, la sci a déjà un emprunt, pour les caractéristiques de cet emprunt je ne sais pas du tout.
il est nécessaire, avant de parler de % d'emprunt de d'apport pour ton nouvel achat, de connaître les conditions, soit statutaire ,soit d'attribution par la banque des emprunts réalisés par la sci;
Ceci afin d'éviter une surprise dans la recherche de ton crédit...
Bien sûr , certains associés minoritaires, comme toi dans une sci qui ne possède pas de locatif, donc qui n'apparaît nulle part sur les déclarations d'impôts, ne se soucient pas autant que cela;
 

keo_wn

Membre
Bonjour à tous,

Pour répondre aux diverses questions ;

il y a bien du locatif et un emprunt déjà en cours, après recherche des statuts + caution du premier prêt, mon père est seul caution pour ce prêt.
 
Haut