Dividendes 2019

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Pas tout à fait honnête, cet article.
Je le complète :
"Je comprends la démarche de la CFDT et avec Bruno Le Maire (ndlr, le ministre de l'Economie), nous pensons que, pour commencer, pour les entreprises où l'Etat est actionnaire, même minoritaire, on va leur demander de ne pas verser de dividendes en tout cas à des particuliers, à des individus", a-t-elle dit sur CNews."

Sous entendu, l'Etat qui n'est pas un individu n'est pas concerné par cette proposition et entend bien continuer à toucher sa part du dividende.
J'espère que les entreprises concernées n'accéderont pas à cette demande, sauf pour celles dont la survie est en jeu.
D'ailleurs, est-ce légal de faire une différence entre les actionnaires?
Tout le monde le touche, ou personne.
 

Blister

Contributeur régulier
Visiblement il y aura également, pour toutes les entreprises, l'impossibilité de cumuler demande de report des échéances fiscales et sociales et versement des dividendes.
 

jmi12

Contributeur régulier
Pas tout à fait honnête, cet article.
Je le complète :
"Je comprends la démarche de la CFDT et avec Bruno Le Maire (ndlr, le ministre de l'Economie), nous pensons que, pour commencer, pour les entreprises où l'Etat est actionnaire, même minoritaire, on va leur demander de ne pas verser de dividendes en tout cas à des particuliers, à des individus", a-t-elle dit sur CNews."

Sous entendu, l'Etat qui n'est pas un individu n'est pas concerné par cette proposition et entend bien continuer à toucher sa part du dividende.
J'espère que les entreprises concernées n'accéderont pas à cette demande, sauf pour celles dont la survie est en jeu.
D'ailleurs, est-ce légal de faire une différence entre les actionnaires?
Tout le monde le touche, ou personne.
L'état n'aurait-il pas des actions de préférence accordant par exemple un droit à dividende prioritaire ?
Car, s'il s'agit d'actions ordinaires, la décision de distribution ne pourrait pas, me semble-t-il, pratiquer la discrimination entre associés.
 

dodo1

Contributeur régulier
Bonjour,
L’État dispose de participations dans ADP, Airbus, Air France-KLM, EDF, Engie, Eramet, la FDJ, Orange, Renault, Safran et Thales
Je vais être impacté par Orange, Renault et Engie.

Ce genre de décision n'est pas soumis aux actionnaires ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
L'état n'aurait-il pas des actions de préférence accordant par exemple un droit à dividende prioritaire ?
Car, s'il s'agit d'actions ordinaires, la décision de distribution ne pourrait pas, me semble-t-il, pratiquer la discrimination entre associés.
Ils ont mis en place le système de droits de vote double, histoire de protéger certaines entreprises où ils sont actionnaires de coups de force lancés par des fonds activistes.
Mais pour les dividendes, je ne crois pas, mais je ne sais pas en réalité.

Si les syndicats sont toujours là pour démolir les fondements de la bourse et des entreprises cotées, le ministre de l'économie a un peu tempéré leur ardeur sur le sujet :
"Le ministre de l'Economie et des Finances (Bruno Le Maire) a semblé entendre cela en nous annonçant (nous = syndicats) qu'il allait prendre des dispositions plus fermes en la matière, en particulier empêcher une entreprise qui a bénéficié d'avance de trésorerie ou des aides qui sont mises en places en ce moment, de verser parallèlement des dividendes".
Ce qui me semble relever du bon sens. Là, j'approuve.
 
Haut