diversifier mon épargne

matheousse

Contributeur
Bonjour je vous explique ma situation je suis client de la Caisse d'épargne, je possède :

un livret A et codevi ayant atteint leur plafond

Un CEL plafonné et un PEL > 12 ans

Aujourd'hui je ne peut plus rien alimenté, et il va falloir que je fasse des choix, mais j'aimerais être conseillé par des gens neutres et pas mon banquier qui forcément n'a pas une appréciation très objective de la situation.
le cel et le pel sont des contrats donc je pense que j'ai encore des droits d'emprunt, mais sont ils vraiment encore avantageux?

J'hésite entre une assurance vie, un livret B, et ce qui m'attire beaucoup m'inscrire dans une banque en ligne et ouvrir un PEA, par contre je ne sais pas du tout que choisir! fortunéo, boursorama, ing?
J'aimerais commencer par 3000 euros, ca vous parait raisonnable?
sur 3000 euros combien de valeurs différentes?
quel types de valeurs?
combien de mouvements par mois pour que les frais de courtage ne soit pas trop élevés par rapport à la somme mis au départ?
et aux niveaux de la fiscalité comment ça se passe?

Merci d'avance pour vos réponses
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
beaucoup de questions ...sans doute beaucoup trop....

1er conseil prends le temps d'aller sur cette page pour y voir un peu plus clair.

ensuite définir tes priorités car il y a une ENORME différence entre un PEA et une assurance vie.

le PEA c'est la bourse . autant dire la loterie pour la plupart des néophytes.
donc , méfiance.

l'assurance vie c'est déja pas mal la jungle mais en restant sur des fonds euros ca sera au moins sécurisé.

2eme conseil : prends le temps de lire et de comprendre comment fonctionnent ces outils.
règle d'or : ne jamais s'investir quand tu ne maitrises pas l'investissement.

bon courage
 

Aristide

Top contributeur
le cel et le pel sont des contrats donc je pense que j'ai encore des droits d'emprunt, mais sont ils vraiment encore avantageux?

Bonjour,

Pour le CEL vos droit à prêts sont valides 10 ans après le cloture du CEL.
Sur ce produit les taux de rémunération sont réglementés et varient au fil du temps.
Les taux des prêts qui en résultent sont aussi réglementés en ce sens que les frais de gestion maximum autorisés pour la banque (c'est à dire sa marge) est fixée à 1,50%.

Il faut préciser qu'en matière d'épargne logement la règlementation impose l'annonce de taux "actuariels"
"Actuariel" est un jargon de financier signifiant que le taux annoncé est le taux de rentabilité réel du prêteur. Ce taux tient compte du fait que la banque re prête immédiatement les intérêts que vous lui versez si bien qu'au bout d'un an, du fait de la perception d'intérêts sur les intérêts, le taux de rentabilité réel de ce prêteur est supérieur au taux payé par l'emprunteur.

Pour prendre un exemple concret, actuellement la rémunération servie sur un CEL est de 0,75% actuariel.
Les prêts CEL issus de cette génération de taux seront donc au maximum de :

=> 0,75% actuariel + 1,50% actuariel = 2,75% actuariel.

Ce taux n'est pas directement comparable au autre taux du marché qui, eux, ne sont pas annoncés en "actuariel" mais en "proportionnel".
Pour comparer des choses comparables, il faut donc comvertir les taux épargne-logement d'actuariel en proportionnel.

Pour l'exemple ci-dessus, le taux de 2,75% actuariel correpond à :
=> 2,7159% proportionnel pour des échéances mensuelles
=> 2,7220% proportionnel pour des échéances trimestrielles
=> 2,7313% pour des échéance semestrielles
=> 2,75% pour des annuités

En général les taux des prêts CEL sont donc intéressants par rapport à ceux du marché.

De plus lorsque vous sollicitez un prêt CEL vous bénéficiez d'une prime d'Etat qui varie en fonction des droits à prêts utilisés.

En ce qui concerne le PEL, les droits restent valides un an après le cloture du PEL.
Le principe de détemination du taux du prêt est identique à celui du CEL sauf que pour les PEL ouvert à partir du 01/01/1981, les frais de gestion maximum sont fixés à 1,70% actuariel au lieu de 1,50% précédemment.

D'autre part, puisque votre PEL a plus de 12 ans, pour déterminer le taux de votre prêt PEL il faudra pendre en considération le taux de la phase d'épargne hors prime.

Exemple :
=> si votre PEL a été ouvert entre le 16/05/86 et le06/02/1994, le taux servi prime incluse est de 6% et de 4,62% actuariel hors prime.
=> Le taux du prêt PEL serait donc de 4,62% + 1,70% = 6,32% actuariel
=> Pour des échéances mensuelles, 6,32% actuariel correspond a un taux proportionnel de 6,1440%

C'est ce taux qui serait à comparer aux autres taux du marché.
Dès lors, autant il est souvent intéressant d'utiliser les droits CEL, autant il faut prendre la précaution de comparer quand il s'agit de PEL.


Cordialement,
 

matheousse

Contributeur
Bonjour Aristide merci pour votre réponse, par contre vous dite que les droits du PEL restent valide un après sa clôture qu'entendez vous par la?
Qu'entendez vous par clôture?
je ne peut plus alimenter mon PEL et il a 12 ans pile poil, j'ai 11 000 euros qui ne travaille plus
Est ce que je perd tout mes droits si je ne l'utilise pas bientôt?

Mon CEL a été ouvert en même temps lui est plafonné.

Je part sur le principe que c'est des contrats qui me permettent quoiqu'il arrive d'avoir un pret, en gros ma banque ne peut pas me refuser un pret, par rapport a l'argent mis de coté et le temps que j'ai mis cette argent de coté.
Donc pour moi même si on me propose mieux ca reste quand même un point de départ pour une négociation de prêt dans un avenir proche ou pas.

Qu'en pensez vous?
Ou il serait plus judicieux de déplacer cette argent dans un assurance vie par exemple ou u livret B?
 

Aristide

Top contributeur
vous dite que les droits du PEL restent valide un après sa clôture qu'entendez vous par la?
Qu'entendez vous par clôture?

Est ce que je perd tout mes droits si je ne l'utilise pas bientôt?

Cloturer votre PEL c'est le fermer et récupérer votre épargne.
A partir de ce jour vous avez un an pour, éventuellement, solliciter un prêt PEL pour un investissemnt immobilier élligible.
Passé un an après la fermeture du PEL vos droits seront perdus s'ils n'ont pas étét utilisés.

Je part sur le principe que c'est des contrats qui me permettent quoiqu'il arrive d'avoir un pret, en gros ma banque ne peut pas me refuser un pret, par rapport a l'argent mis de coté et le temps que j'ai mis cette argent de coté.
Donc pour moi même si on me propose mieux ca reste quand même un point de départ pour une négociation de prêt dans un avenir proche ou pas.

Qu'en pensez vous?
Ou il serait plus judicieux de déplacer cette argent dans un assurance vie par exemple ou u livret B?

Sauf motif recevable (situation de surendettement par exemple) votre banque ne peut effectivement vous refuser les prêts EL.

En ce qui concerne le CEL, il me parait intéressant de le conserver afin d'accroître vos droits acquis puisque les taux des prêts concernés seront intéressants.

Je ne connais pas votre sitaution familiale mais, a toutes fins utiles, je précise que le plafond de 15.300€ s'applique par personne de la famille.

Concernant le PEL, à priori le taux du prêt que vous pourriez obtenir ne serait pas intessant par rapport aux taux actuels du marché.

Maintenant tout dépend aussi dans combien de temps vous souhaitez investir.

Si c'est dans plus de trois ans - voir 4 ans - vous pourriez peut-être envisager d'ouvrir un nouveau PEL; le taux du prêt possible à ce terme serait de 4,20% actuariel soit 4,1213% proportionnel.

Actuellement ce taux n'est toujours pas intéressant et l'on ne peut assurer non plus qu'il le sera dans 3 ou 4 ans.
Pour ce faire il faudrait que les taux de marché remontent.

Dans cette hypothèse, vos droits acquis sur l'actuels PEL seraient donc perdus.

Si votre investissement intervient avant 3 ans, il faudrait que, dans ce laps de temps, les taux de marché montent de plus de 2 points pour que votre prêt PEL devienne intéressant.

Peut-être serait-il, alors, plus opportun de réorienter votre épargne PEL en fonction de vos objectifs (rentabilité/liquidité...) ?

Cordialement,
 

Pendragon

Contributeur régulier
matheousse,

d'abors allez voir votre banquier et ouvrez un PEA et une assurance vie et faites un depot minimum.

Cela s'appelle prendre date.

Dans 7 ou 8 ans vos benefices sortiront net d'impots meme si vous placez dans 5 ans .

Ensuite si vous avez un peu de sous mettez quelques sicav europeennes dans votre PEA. La bourse a tellement descendu que vous ne risquez pas grand chose si vous restez sur des sicav classique.

Apres quels sont vos projets a court, moyen et long terme ?
 

RougeSang

Contributeur
En effet, votre patrimoine manque cruellement d'actions !
Et aussi d'Assurance Vie !

De plus mettre autant d'argent sur des livrets n'est vraiment pas judicieux.
 

RougeSang

Contributeur
Les livrets sont les placements qui rapportent le moins.
Donc il ne faut pas trop les charger, mais privilégier plutôt l'assurance vie en € par exemple.

Elle aurait gagné bien plus d'argent !
 
Haut