Divers prêts à rembourser- Achat / revente immobilier

Delph77

Membre
Ecoute: inutile de hurler avant d’avoir mal. Le tout est d’etre clair et transparent avec la bq, et s’il faut, de prendre des engagements avec elle.

Bref prendre le taureau par les cornes, discuter calmement et tout ira bien.

Il y a des femmes et des hommes sensés et responsables derrière les ratios d’endettement, et je parle de toi aussi.
LOL oui OK il faut que j'arrête de stresser 😂
Je vais laisser faire les courtiers et leur faire confiance, on verra bien ce que ça donne...
Au pire on trouvera bien une location...
Bonne soirée et merci beaucoup à tous !
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Du coup, je sais que les banques ont l'habitude que ce soit le notaire qui se charge du remboursement anticipé du prêt immo,
Lors d'une vente le notaire interroge la banque sur les sommes dues (capital restant dû + intérêts courus + indemnité de remboursement anticipé "IRA") en vue de la payer directement mais uniquement si la garantie du crédit concerné est une garantie réelle immobilière (Privilège prêteur de deniers et/ou hypothèque).

S'il s'agit d'une autre garantie, la caution d'une société de caution mutuelle par exemple, le notaire ne fera rien.

mais je suis sceptique quant au fait qu'ils prennent en compte les prêts conso de la même façon...?
Non bien sûr.

mais pouvoir mettre une clause chez le notaire pour indiquer qu'on n'achète que si notre bien est vendu.
Oui c'est possible de prévoir une telle clause suspensive dans le compromis.

Mais un compromis c'est un contrat entre un vendeur et un acquéreur; c'est même le vrai contrat car le contrat authentique (= notarié) n'est que la réitération du compromis nécessaire à l'inscription de la transaction au fichier immobilier.

Dès lors il est nécessaire que le vendeur soit d'accord pour que ladite clause suspensive figure dans le compromis.

Cdt
 
Haut