Des idées de défiscalisation

CharlyBgood

Contributeur régulier
C'est pas dans les coins du Gigondas et Vacqueyras?
Pile poile !
J’habite à 25 mn, je peux te récupérer tes bouteilles, moyennant une ponction d’une bouteille: tout travail mérite récompense 😉!
Plus sérieusement il m’est arrivé de conserver les caisses d’un copain le temps qu’il ait envie de soleil ...☀️!
Et pour votre info la SCIC s’appelle RHONEA Vignobles.
D’autres initiatives SCIC du même acabit existent et ne concernent pas que le pinard.
Et je n’ai aucun intérêt perso dans ce groupement, sauf le plaisir de vous le faire partager, et visiter ou revenir dans notre belle région.

Faut-il chercher à défiscaliser à tout prix, plutôt que de chercher des placements fiscalisés qui rapporteraient finalement plus que la défisc?
Évidemment non bien sûr.
Mais en l’espece, je suis complètement raccord avec mes objectifs: placement atypique, plaisir et ... défiscalisation.
nb: pour info le TRI de cette opération ressort à 8,5% selon mes estimations.
 

moietmoi

Top contributeur
J'ai sans doute la capacité de financer de l'immo à crédit, mais les prêts ne sont pas ma tasse de thé et je les limite au strict minimum. J'en comprends bien l'intérêt et la logique, mais moins j'en ai et mieux je dors 😅
Personnellement, j'adore penser que l'argent des autres travaille pour moi pendant que je dors:)
 

cedricmr

Contributeur régulier
Investissement dans le capital de PME de l'économie sociale et solidaire (habitat et humanisme, nef...)
Défiscalisation 18% et bonne action :)
 

mvhrb888

Contributeur régulier
J'étais aussi tenté par des FCPI, mais je me demande si l'argument de la défisc ne sert pas à tout simplement à faire oublier la montagne de frais qu'ils pompent sur le placement.
Tout à fait d'accord.
En général, dès qu'il y a une mesure de défiscalisation, les intermédiaires financiers font "bien" les choses.
Bien de leur point de vue. L'économie d'impôts se trouve neutralisée par les frais et par les prix élevés. Les exemples que j'ai étudiés :
Le Pinel (sauf si on le monte soi-même de A à Z) : prix du neuf exorbitant.
PERP (dans l'état actuel de la réglementation) : avantage peu évident, réduction d'impôts en phase de cotisation, mais la rente sera imposable aussi, y compris sur le capital.
Les FCPI et compagnie : j'ai toujours été sonné en apprenant les frais ...
Girardin industriel : dispositif rentable, mais hyper risqué ; à ne faire qu'avec un intermédiaire ayant pignon sur rue en métropole et dans les territoires où il investit.
Crédit d'impôt transition écologique : pas mal, si on en a besoin, et en comparant les devis quand même.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
En général, dès qu'il y a une mesure de défiscalisation, les intermédiaires financiers font "bien" les choses.
Bien de leur point de vue. L'économie d'impôts se trouve neutralisée par les frais et par les prix élevés.

C'est souvent juste, mais cela a quand même in fine une vertu: cela déclenche la décision de l'invt.
Sans la carotte fiscale bcp de gens n'auraient pas bougé d'un iota.
Après oui évidemment il faut être sélectif: Buffetto a fait d'excellentes affaires avec ses Fcpi.
Moi aussi avec mon LMNP Etudiant et certains Fips Corse.
Il y a une part de chance aussi, mais la chance ne sourit elle pas parfois aux audacieux ?
Et aussi combien coûte l'inaction ? On l'ignore.
Mais entre qqn qui se lance et un autre qui est immobile, le premier au moins aura appris de son expérience qq qu'en soit l'issue.
 

paal

Top contributeur
Mais entre qqn qui se lance et un autre qui est immobile, le premier au moins aura appris de son expérience qq qu'en soit l'issue.
C'est vrai, mais :
- l'un aura tout loisir de se faire manucurer les ongles pour trouver un job chez un joaillier
- le second n'en aura aucun besoin, tellement il se les aura rongés .... :unsure:
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
- le second n'en aura aucun besoin, tellement il se les aura rongés .... :unsure:

Objection Votre Honneur: préjugé manifeste.

Toutes les opé de défisc ne sont pas des entourloupes et des puits sans fond. Il faut les évaluer et sonder ses objectifs d'abord, et son aversion au risque ensuite, et aussi moduler l'importance de ses invts.
Autre ex: "seuls" 2 % des locataires ne paient pas leur loyers. Or 90% des craintes d'invt en locatif proviennent de cette sur-médiatisation.
 
Haut