Dépendance au Gaz

moietmoi

Top contributeur
Bonjour,

La crise actuelle fait prendre la mesure à beaucoup de personnes de l'inconscience de l'organisation liée à des impératifs économiques , de la dépendance entre 70 à 90% de la production de médicaments dans des pays lointains et peu controlables;

Cependant la relocalisation de la production semble pouvoir s'organiser rapidement si besoin; (en quelques mois)

Que dire alors d'une production essentielle à la vie de chacun dans le pays et à l'infrastructure du pays, à sa vie, sa défense, qui dépend à 72% d'extraction du Niger, du Kazakhstan ,du Canada, de l’Australie et de quelques autres pays

Et dont la relocalisation est impossible, et dont la solution de secours mettrait sans doute 10 ans à se mettre en place?

Telle est la situation de l'électricité en France....

qu'en pensez vous?
c'était la minute pour mettre le moral...
En mars 2020 ,j'avais pensé à l'uranium, dont nous sommes dépendant pour l'électricité, la faille se produit sur le Gaz, nous sommes vraiment incorrigibles...
 

NO2256

Contributeur
Nous dépendons d´autres pays plus ou moins lointains pour beaucoup de secteurs importants pour notre économie ou même pour notre vie au quotidien : énergie (pétrole/gaz/uranium), alimentation (la France est déficitaire globalement), santé (médicaments, fournitures, appareils), électronique (tout ou presque), matériaux de construction (aluminium, cuivre, bois !), etc...
C'est une situation qui me désole au plus au point et je ne vois pas comment cela pourrait changer tant le retard d'investissement est important. Et la transition énergétique voulue ou subie ne va rien arranger car basée sur des technologies et matériaux importés !
Comparativement les Etats-Unis sont bien mieux placés car ils sont autonomes en énergie et dans beaucoup de secteurs. Il n'y a que dans les composants électroniques qu'ils ont pris du retard sur Taiwan et la Corée mais Apple conçoit les meilleurs processeurs du moment et des investissements colossaux vont être effectués sur le territoire US. En conséquence de quoi, je réoriente mes placements financiers vers les États-Unis, d'autant que la crise Ukrainienne va essentiellement pénaliser l'Europe.
Pauvre France, triste constat ! :rolleyes:
 

g.b

Contributeur régulier
Globalement d'accord, sauf la partie sur les puces d'Apple. ;)

Pour comparer aux USA, il faudrait prendre l'Europe dans sa globalité, mais les arguments restent vrais.

Sinon, dans la même logique, on peut aussi considérer la Chine, qui détient en plus beaucoup de terres rares actuellement exploitées. Il faudra que les USA et l'Europe soient prêts quand la Chine récupérera Taïwan.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Sinon, dans la même logique, on peut aussi considérer la Chine, qui détient en plus beaucoup de terres rares actuellement exploitées. Il faudra que les USA et l'Europe soient prêts quand la Chine récupérera Taïwan.
Sur les Terres rares, les US seront prêts.
Plus globalement, on sera toujours dépendant de quelque-chose qui nous est fourni par la nature. Les grandes, géographiquement parlant, puissances, USA, Chine, Russie, Australie, Brésil, auront toujours un avantage dû à leur superficie et leur sous-sol offrant mathématiquement plus de chances d'y trouver un minerai utile à l'économie.
Notre indépendance viendra de notre capacité à développer des énergies renouvelables et des technologies moins consommatrices en énergie qui nous rendront indépendants sur ce point.
 

g.b

Contributeur régulier
Sur les Terres rares, les US seront prêts.

Je pensais qu'ils avaient arrêté pour être plus respectueux de l'environnement et des personnes (radioactivité) ? Et donc laisser l'exploitation à des pays peu respectueux de ces valeurs. Mais tu as raison, ils devront être prêts de toutes façons.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Je pensais qu'ils avaient arrêté pour être plus respectueux de l'environnement et des personnes (radioactivité) ?
Non au contraire, les États-Unis ont lancé un ambitieux programme pour devenir le plus indépendant possible de la Chine.
(Article abonnes)
 

moietmoi

Top contributeur
Ce qui me désole, c'est que ce type d'analyses soient absentes de la campagne électorale.
Voilà des choix de sociétés.
Lorsque l'un quelconque des candidats en parle, c'est plus pauvre que ces premières interventions ici...
 

g.b

Contributeur régulier
Non au contraire, les États-Unis ont lancé un ambitieux programme pour devenir le plus indépendant possible de la Chine.
C'est quand même dommage de ne pas chercher des alternatives moins polluantes et néfastes à produire. C'est là que sera la suprématie et l'indépendance du pays. Parce que mine de rien, ce ne sont pas des métaux rares, juste pas responsable à exploiter (les mines).
 
Haut