déclaration des intérêts : 1 sur 2 emprunteurs ?

Yayoupi

Nouveau membre
Nous avons acheté à 2 une maison. Nous n'habitons pas ensemble, ce qui fait que seul mon co-emprunteur peut déclarer la maison comme résidence principale (je loue un appartement). Cependant, nous achetons ce bien en commun (50-50) avec un prêt mentionné aux noms de M. ou Mme.
Cela donne-t-il le droit à mon co-emprunteur de déclarer seul la totalité des intérêts ou bien n'a-t-il le droit de déclarer que la moitié de cette somme ? :confused:

Merci de votre réponse :eek:
 
Dernière modification:

Pierrealb

Contributeur régulier
Bonjour

Le crédit d'impôt peut être demandé par un des deux ou les deux suivant la répartition de l'indivision.

Dans votre cas le mieux est que ce soit votre co-emprunteur qui les déclare à 100%..
 

Fred

(ancien taulier)
huumm...

Ce que je comprends. Vous avez acheté la moitié d'un bien chacun. Pour l'un, c'est sa résidence principale mais pas pour l'autre.
Au niveau de l'instruction fiscale :
L'acquisition d'un logement par une indivision (cas des concubins notamment) ouvre également droit au crédit d'impôt, toutes conditions étant par ailleurs remplies. Chaque indivisaire peut ainsi bénéficier d’un crédit d'impôt calculé sur la quote-part correspondant à ses droits dans l’indivision de la valeur d'acquisition du logement dans la limite applicable, selon sa situation, aux personnes seules ou aux couples soumis à une imposition commune.
et
Indivision de l’immeuble. Les intérêts d’un prêt immobilier versés pour l’acquisition à titre onéreux d’une fraction indivise d’un logement ouvrent droit au crédit d’impôt. Dans ce cas, seul ouvre droit au crédit d’impôt le montant des intérêts des prêts correspondant à l’acquisition par le contribuable de cette quote-part indivise.
Ces précisions s’appliquent notamment aux personnes, vivant en concubinage ou non, qui acquièrent leur habitation principale commune en indivision.

Moi, je dirai que seul lui peut bénéficier d'un crédit de 50% des intérêts versés.
Rapprochez-vous des impôts en cas de doute...
 

Pierrealb

Contributeur régulier
Maintenant il n'est que locataire de l'autre appartement, au terme de la règlementation je pense qu'il a les choix de définir son lieu de résidence principale.
Par contre il doit payer ses impôts la ou se trouve la maison, sinon forcément ils ne sera pas "résident"..
 

Yayoupi

Nouveau membre
Pour répondre à Pierrealb : Mon co-emprunteur déclare la maison comme résidence principale : l'adresse des impôts est la même que celle de la maison.
C'est moi qui suis en appartement.

Fred : Donc si j'ai bien compris, mon co-emprunteur doit déclarer la moitié du montant des intérêts, donc sa quote-part de l'indivision, et je ne peux pas déclarer l'autre moitié (ma part) parce que ce n'est pas ma résidence principale.
Pff... Chu déçue ! J'appelerai les impôts, lundi, et je vous raconterai ! Merci en tout cas. ;)
 

Pierrealb

Contributeur régulier
Alors en fonction des sources c'est général ou pas.

Mais pour en bénéficier il faut que les deux soit déclarés comme résident sur le lieu de l'achat. Donc pour bénéficier chacun de la moitier du crédit d'impôt il faut déclarer que cette maison est votre résidence principale tout simplement. Le fait de vivre dans un autre logement ne change rien sauf si vous y vivez plus de 6 mois par ans. Dans ce cas c'est litigieux.

Si vous êtes mariés ou pacsé, c'est un ou les deux voir un tiers, s'il y vit aussi.
 
Haut