Débuter dans l'investissement en UC, choix et conseils

Torseur 06

Contributeur
Bonjour à tous,

Je viens vers vous pour avoir quelques renseignements pour connaitre les critères de choix des UC dans les assurances vie (je débute dans le domaine)
J'avais déjà une AV Bourso EURO Exclusif depuis 2 ans fond euros.
Je viens d'ouvrir une AV Linxea Avenir 50% Opportunité + 50% UC avec 2000 € (+ prime 100 €)
Par les bons conseils de contributeurs du forum j'ai choisi l'UC COMGEST Monde qui est un fond monde semble-t-il performant depuis les dernières années et ayant le mérite d'avoir un portefeuille réparti sur le monde entier. Je suis susceptible de faire un arbitrage à l'ouverture pour mettre 30% de fonds euro Rendement et laisser seulement 20% de COMGEST Monde afin de coller un peu plus à mon profil prudent.

J'en viens à mes questions sur les choix du bonne UC :
Je qualifierai mon profil de prudent avec un horizon de placement à plus de 5 ans et une gestion passive de mon portefeuille (quasiment aucun arbitrage dans l'année par mon manque actuel de connaissance).

1) Pour débuter ma répartition de UC semble-t-elle cohérente ? J'aimerais peut être rajouté une ligne d'UC à 10% FF Global Health Care Fund A EUR Dis - LU0114720955 mais je ne sais pas si cela est pertinent.

2) Le niveau de risque indiqué sur le DICI de chaque fond (de 1 à 7) semble représenter la volatilité sur les 5 dernières années, mais à quelles échéances (tous les mois, années) ce niveau de risque est-il mis à jour sur ces fiches ?
En effet j'imagine qu'une volatilité sur les 5 dernières années glissantes peut être différent en cours d'année en fonction des soubresauts de la bourse.

3) Je m'aide de Quantalys pour déterminer les fonds susceptibles de correspondre en terme principalement de perfo/volatilité. Notamment je classe les fonds avec le ratio perfo/volatilité le plus grand par niveau de risque (de 1 à 7) pour essayer de faire ressortir sur les 5 dernières années ces fonds. Y-a-t'il d'autres critères mathématiques (hors secteurs, géographie, perfo, volatilité) à prendre en compte pour classer ces fonds ?

4) Sur Quantalys lorsque je compare un fond comme COMGEST la courbe du fond est comparée à 2 autres courbes. La catégorie et l'indice de reférence Quantalys. Pour bien comprendre, la catégorie correspond à la perfo moyenne des fonds de la même catégorie de COMGEST, et l'indice de référence correspond à l'indice que le fond doit essayer de "battre" ? En gros, si je comprends bien dans le cas d'un tracker/ETF, celui-ci doit avoir une courbe quasi confondu avec l'indice de référence qu'il réplique c'est cela ?

5) J'ai cru comprendre que pour répartir les risques il fallait avoir un portefeuille diversifié (sectoriel, géographique, volatilité) ventilé avec une pondération de fonds en euro associé à notre profil (prudent, équilibré, dynamique). Mais surtout que les fonds soient décorrélés entre eux d'un point de vue tendance (tracker monde avec fond monde semblent inadéquat dans le même portefeuille car évolutions similaires). De quelle manière se procurer ce degré de corrélation entre fonds ? Existe-t-il une variable mathématique permettant de donner un chiffre signifiant le degré de corrélation entre 2 fonds ?

6)J'ai cru comprendre que la société de gestion émettrice de ce fonds avait une important primordiale dans le choix du fond. Par quels sites, moyen s'assurer de la régularité/sérieux/performance d'une société de gestion ?

7) La taille du fond semble-t-il peut avoir une importance. Qu'appelle t-on taille du fond et en quelle mesure cette taille peux distinguer un bon d'un mauvais fond ?

8) Afin de diluer le risque en cas de baisse/hausse du marché il semble opportun de faire des versements réguliers. Au vu de mon capital de départ de 2000 €, est ce qu'un versement de 50 € mensuel aurait un sens réparti 50% EUROS /50% UC ?

9) A mon niveau de débutant, est-il opportun de se concentrer aux fonds en € pour éviter les risques inhérente à la parité des devises et éventuellement des frais de conversion qui en découlent ?

10) D'ordre général existe-t'il des sites ou des routines excel permettant d'extraire des fonds de site comme QUANTALYS et de les comparer entre eux plus facilement ?

Désolé pour ces questions un peu brut mais je débute dans le domaine et j'aimerais défricher un peu tout cela. M

Merci d'avance de votre aide.
 

nicogane

Contributeur régulier
Hello Torseur,

Question basique avant de poursuivre ton analyse des choix d'UC dans tes AV.
Pourquoi ne pas prendre ta partie risque/action en PEA et le fond euros en AV?

En AV tu peux, via arbitrage, prendre du fond euros dynamique + UC faible volatilité et dans un second temps j'arabitre ta partie UC vers le fond euros classique.
Afin d'avoir du 100% en fond euros.
 

Torseur 06

Contributeur
Merci nicogane de ton retour.

Je compte aussi ouvrir un PEA, je pense chez FORTUNEO ma banque secondaire étant donné que leurs frais de courtage en fonction du montant de l'ordre passé sont relativement mesurés (par rapport à la concurrence) et l'interface FORTUNEO semble moins déroutante que d'autres (Binck Bourse Direct) pour des néophytes comme moi.

Je pense que votre proposition se défend et je ne suis pas contre cette idée de placer du monétaire voire obligations à faible volatilité en AV et actions en PEA.

Mais d'après ce que j'ai compris en PEA :
- on achète des titres et non des UC qui sont décimalisés par rapport à la valeur du titre, ce qui rend moins accessible financièrement l'achat de titre en fonction de leur valeur liquidative qui peut être très important au niveau du droit d'entrée.
- on ne peut miser que dans des sociétés UE du coup pour taper dans un fond Monde pour diversifier c'est impossible et il semble que pour le petit porteur que je suis c'est compliqué de se limiter à l'UE.
- Sur le PEA outre les comissions pour ordre d'achat n'y a t'il pas des frais propre à chaque fond acheté en terme de droit d'entrée, gestion etc ... ?

Quoi qu'il en soit je suis "ouvert" à l'ouverture du PEA ce qui renforce mon besoin d'éclaircissements concernant les UC avec les questions détaillées de mon 1er post !

Merci à vous !
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
HEllo Torseur,

à toute fin utile, je te recommande la lecture de ces files et de mes post ci-après.
Ceux-ci ne sont pas évangiles (je m'interroge bcp sur les fonds de risque 3 actuellement car ceux que je mentionne ont été très mauvais lors du 1ier corona-krach: Comgest de risque 5 a mieux résisté qu'eux !)
Il faudra aussi que tu penses à d'autres classes d'actifs, comme l'immobilier.

Sinon à ce que j'ai lu de ta démarche, tu es dans le vrai et pars avec de bons fondamentaux (Quantalys, volatilite/perf, connaître son profil, etc..)


 

Paradox_09

Contributeur
on achète des titres et non des UC qui sont décimalisés par rapport à la valeur du titre, ce qui rend moins accessible financièrement l'achat de titre en fonction de leur valeur liquidative qui peut être très important au niveau du droit d'entrée.
Il n'y pas de droit d'entrée quand vous achetez une action en direct. Vous achetez l'action A sur Euronext Paris, vous payez les frais de courtage et c'est tout. Après il peut avoir des frais de garde ou d'autres frais (mise au nominatif, ....).

A moins que par "droit d'entrée" vous parliez des frais de courtage.

Edit : si vous demandez pour achetez des parts de fond éligible PEA, là je n'ai pas la réponse.
 

nicogane

Contributeur régulier
Très bon choix le PEA sur fortunea je crois. En choix banque ce sont les plus compétitifs. Je suis chez bourso avec l'offre découverte (1,99e par ordre inf a 500e).

J'ai choisi l simplicité car j'étais déjà chez bourso
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je répondrai pas à tout, mais à qq unes de tes questions:

1) Pour débuter ma répartition de UC semble-t-elle cohérente ? J'aimerais peut être rajouté une ligne d'UC à 10% FF Global Health Care Fund A EUR Dis - LU0114720955 mais je ne sais pas si cela est pertinent.
Excellent fonds: pour moi OUI tu peux y aller

4) Sur Quantalys lorsque je compare un fond comme COMGEST la courbe du fond est comparée à 2 autres courbes. La catégorie et l'indice de reférence Quantalys. Pour bien comprendre, la catégorie correspond à la perfo moyenne des fonds de la même catégorie de COMGEST, et l'indice de référence correspond à l'indice que le fond doit essayer de "battre" ? En gros, si je comprends bien dans le cas d'un tracker/ETF, celui-ci doit avoir une courbe quasi confondu avec l'indice de référence qu'il réplique c'est cela ?
Oui les ETF "singent" leurs indices (cf les files sur les ETF pour mieux les appréhender), donc ils suivent à peu de chose près les courbes: gestion passive et moins gourmande en frais, idéale pour qqn qui veut/peut pas suivre ses valeurs ou fonds en direct. "Mode lazy".

6)J'ai cru comprendre que la société de gestion émettrice de ce fonds avait une important primordiale dans le choix du fond. Par quels sites, moyen s'assurer de la régularité/sérieux/performance d'une société de gestion ?
Quantalys, Morningstar, mais surtout bien comprendre que ce sont les hommes qui font les fonds (pardon du jeu de mots). Bruno Crastes, le Zidane du fonds H2O, actuellement très décrié, est assurément qqn de grand talent. S'il quitte H2O, ça se saura dans le petit monde de la gestion, et probablement jusque ce forum, mais les béotiens n'en sauront rien.

7) La taille du fond semble-t-il peut avoir une importance. Qu'appelle t-on taille du fond et en quelle mesure cette taille peux distinguer un bon d'un mauvais fond ?
@poam5356 pourrait t'en dire plus sur le côté boursier notamment.
Mais il peut y avoir des petits FCP /SICAV de grand talents.
Après on a tendance à croire les gros paquebots + solides: ils doivent l'être mais leur performance devient "fonctionnariale", pardon pour nos Amis fonctionnaires du forum: je pensais notamment à Amundi et Carmignac qui ont nettement perdu de leur superbe ces 5 dernières années (un avis personnel)

8) Afin de diluer le risque en cas de baisse/hausse du marché il semble opportun de faire des versements réguliers. Au vu de mon capital de départ de 2000 €, est ce qu'un versement de 50 € mensuel aurait un sens réparti 50% EUROS /50% UC ?
Tout à fait: pour moi c'est vraiment l'excellente chose à faire, car:
- tu prends des habitudes d'épargne, donc pense à toi en priorité (l'épargne devient en qq sorte une facture à régler à ton profit)
- tu as une gestion "équilibrée" que tu peux transformer en "prudente" en réalisant de temps à autre des arbitrages au gré de l'objectif de plus value que tu t'es toi même fixé
- surtout tu lisses ton point d'entrée sur les marchés pour l'UC:
personne de sensé dans ce forum ne saura te dire l'avenir, donc pour être présent dans les bons coups, il faut aussi être présent dans les mauvais, lesquels se compenseront: nous ne sommes pas des "day-traders "

9) A mon niveau de débutant, est-il opportun de se concentrer aux fonds en € pour éviter les risques inhérente à la parité des devises et éventuellement des frais de conversion qui en découlent ?
Perso c'est ce que je fais, mais la plupart des fonds UC ont dans leur modes de fonctionnement interne des instruments de couvertures et autres produits dérivés.
Par ailleurs l'effet des versements programmés lisse aussi le risque de change.
Ce qui ne faudrait pas ce serait des UC à monnaie exotiques mais je n'en connais pas vraiment. Il y a bien le fonds Magellan de Comgest je crois qui investit sur les émergents, mais je pense qu'il est qq peu couvert.

10) D'ordre général existe-t'il des sites ou des routines excel permettant d'extraire des fonds de site comme QUANTALYS et de les comparer entre eux plus facilement ?
Je ne suis pas utilisateurs de tels outils, me contentant des bases de données des brokers, sites de rating et autres, mais tu as des vrais pros d'excel sur le forum: @Snipy @paal et j'en oublie plein
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
@poam5356 pourrait t'en dire plus sur le côté boursier notamment.
Mais il peut y avoir des petits FCP /SICAV de grand talents.
Après on a tendance à croire les gros paquebots + solides: ils doivent l'être mais leur performance devient "fonctionnariale", pardon pour nos Amis fonctionnaires du forum: je pensais notamment à Amundi et Carmignac qui ont nettement perdu de leur superbe ces 5 dernières années (un avis personnel)
2 cas de figure :
Les ETF pour lesquels il vaut mieux éviter les petits ETF < 100M€ d'encours.
A 20 ou 30M€, un ETF n'est pas rentable avec 0,2% de frais de gestion : Ce sont 60 000€ de frais annuels à 30M€ d'encours. ça ne paye même pas la personne, si elle est seule, chargée de gérer le fonds!
Le risque à y investir : C'est de le voir disparaître, retiré de la cote par l'émetteur. Vos parts sont remboursées, mais pas forcément au meilleur moment!
Préférer les gros ETF, au moins > 100M€. Les plus gros dépassent les 15Mds$ chez BlackRock.

Les OPCVM.. Là, ce serait plutôt l'inverse. L'OPCVM récupère des frais de gestion qui ne sont pas négligeables et reste profitable pour l'émetteur, même s'il est de petite taille.
De plus, la personne (ou les) qui gère, doit analyser les entreprises sur lesquelles le fonds est investi. Il doit prendre des décisions, faire des choix.. Ce qui prend du temps. Plus le fonds sera gros, plus il y aura de lignes, et moins le gestionnaire aura du temps à y consacrer.
Un petit OPCVM serait donc plutôt un avantage. Certains gestionnaires ferment leurs fonds quand ils atteignent une certaine taille, puis les ouvrent à nouveau quand les rachats ont suffisamment fait baisser l'encours du fonds.
L'exemple le plus frappant est celui de Carmignac Patrimoine, auquel doit penser CharlyBgood :
Victime de son succès, il a atteint 26,5Mds€ d'encours en 2013. Devenu trop gros pour être géré correctement, ses performances décevantes ont sonné le début des rachats. Il est encore à presque 9Mds€ d'encours, mais affiche une triste performance de -13,85% sur 5 ans, contre -6% pour la moyenne de sa catégorie.
 

nicogane

Contributeur régulier
Hello poam

Conseillerais tu quand même l'etf World ewld malgres sous faible encours?

Et privilégié le cw8 même si compliquer acheter sur une tranche a 500e car l'action est à 260e
 
Haut