Déblocage anticipé (achat de la résidence principale)

PierreV

Nouveau membre
Bonsoir,

Je suis actuellement en cours d’acquisition d’un appartement avec mon conjoint. Nous disposons de 50.000,00 euros d’apport chacun. Les frais de notaire s’élèvent à 44.000,00 euros.

Je souhaiterais à cette occasion débloquer de manière anticipée un PERCO, pour le motif « achat de la résidence principale » d’un montant de 19.000,00 euros. Jusque là rien de problématique.

Cependant, je lis un article de la société de courtage en prêts Pretto dans lequel figure le passage suivant :
« Nous savons que l’apport personnel est censé couvrir les frais de garantie et les frais de notaire. Si celui-ci comble l’ensemble des frais il y a de fortes chance que votre épargne salariale vous soit refusée.
Ainsi, si vous voulez profiter de votre épargne salariale (et ne pas utiliser tout l’apport d’un coup), faites en sorte de limiter les besoins de votre apport dans votre plan de financement.
»

L’affirmation du refus probable n’est pas sourcee et je ne comprends pas bien la portée de cette affirmation.

Quelqu’un aurait-il un éclairage à me donner ?

Merci de vos précieux conseils.
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonsoir,

Je suis actuellement en cours d’acquisition d’un appartement avec mon conjoint. Nous disposons de 50.000,00 euros d’apport chacun. Les frais de notaire s’élèvent à 44.000,00 euros.

Je souhaiterais à cette occasion débloquer de manière anticipée un PERCO, pour le motif « achat de la résidence principale » d’un montant de 19.000,00 euros. Jusque là rien de problématique.

Cependant, je lis un article de la société de courtage en prêts Pretto dans lequel figure le passage suivant :
« Nous savons que l’apport personnel est censé couvrir les frais de garantie et les frais de notaire. Si celui-ci comble l’ensemble des frais il y a de fortes chance que votre épargne salariale vous soit refusée.
Ainsi, si vous voulez profiter de votre épargne salariale (et ne pas utiliser tout l’apport d’un coup), faites en sorte de limiter les besoins de votre apport dans votre plan de financement.
»

L’affirmation du refus probable n’est pas sourcee et je ne comprends pas bien la portée de cette affirmation.

Quelqu’un aurait-il un éclairage à me donner ?

Merci de vos précieux conseils.
Bonjour,
çà veut juste dire que le déblocage ne peut pas dépasser le montant de l'apport. Aucun soucis, vous débloquez ce que vous voulez; çà peut se faire après d'ailleurs, dans les 6 mois.
 

benoitf

Nouveau membre
Bonjour,
A priori, cela ne devrait pas poser de problème car cela rentre dans les cas de déblocage du PER.
Par contre, cela devrait alourdir votre fiscalité sur l'année lors du retrait.
Benoît
 

Tornado05

Contributeur régulier
Bonjour,
A priori, cela ne devrait pas poser de problème car cela rentre dans les cas de déblocage du PER.
Par contre, cela devrait alourdir votre fiscalité sur l'année lors du retrait.
Benoît
PERCO pas PER, pas de fiscalité justement (hormis PS sur PV) sauf si ces deux dernières années il y a eu déductibilité des versements, avant ca n’était pas possible donc pas de fiscalité
 
Dernière modification:
Haut