CTO ou PEA

A...

Contributeur
Vous faites un amalgame entre rémunération et spéculation.
[...] A vrai dire, rien ne permet d'affirmer que vous serez gagnant dans 5 ans en investissant en bourse aujourd'hui.
Vous pouvez l'espérer, avec espoir de gain en rapport avec le risque. mais c'est tout.

Oui, j'ai bien conscience qu'à vouloir faire un placement qui rapporte sur un horizon aussi court, c'est prendre le risque de sortir perdant à 100%.

Et du financement participatif en immobilier (9 à 10% brut) ou, encore moins risqué, en énergie renouvelables (5 à 6%) sur des périodes allant de 2 à 4 ou 5 ans en moyenne... ça ne collerait pas avec votre souhait de trouver une bonne rémunération sur 5 ans?

Je vais me renseigner là-dessus et voir si ça pourrait correspondre à la demande initiale.
Est-ce que vous avez une lien à me conseiller là-dessus ?
 

nico6259

Membre
A vrai dire c'est une question qu'on m'a posé.
L'idée était d'investir en bourse, donc ma suggestion serait plutôt de partir sur un PEA avec construction d'un fond de portefeuille et un budget raisonnable (quelques pourcents du patrimoine global).

Seulement, l'objectif est plutôt sur du court terme (<5 ans) et sur un placement rémunérateur.
Si on parle toujours de placements en bourse, on passerait donc plutôt sur un CTO et à fortiori sur des actions plutôt dynamiques voire spéculatives si on veut espérer être rémunérateur.
A part s'orienter là dessus (en connaissance des risques), je ne connais pas de placements qui puissent répondre à la demande.


OK vous êtes plus dans l'optique de spéculer en mode casino (stock picking à court terme), que d'investir (trackers à long terme) . Pourquoi pas, si vous en êtes conscient et avec un budget risque limité.
 

abcdef

Contributeur régulier
L'avantage du CTO c'est que vous avez accès à un plus gros panel de types d'actifs et pas uniquement des actions contrairement au PEA.
Des fonds flexibles, obligataires, global macro,...
Certains fonds (opvcms , sicavs) et je pense notamment aux fonds de la société H2O (multibonds, mulltistratégies) ne sont pas accessible en PEA par exemple et offre des performances excellentes. Même avec une imposition à la flat tax, je pense que pour beaucoup d'entre nous, la performance serait meilleure que celle de notre PEA.
Un fonds comme H2O adagio a par exemple une durée recommandée de 1 à 2 ans. C'est en général le délai le plus court que l'on peut trouver pour une sicav un minimum rémunératrice et même si c'est une durée conseillée pour avoir performance positive rien est garanti.

Le seul placement rémunérateur sans risque c'est l'assurance vie en multipliant les primes d'ouvertures et en se plaçant sur le fonds euros à 100% après arbitrage de son % uc obligatoire et peu volatile...mais bon ça va un moment car c'est beaucoup de paperasse.

Donc PEA ou CTO?... les deux je dirais. Mais sur - de 5 ans, le CTO.
 

paal

Top contributeur
L'avantage du CTO c'est que vous avez accès à un plus gros panel de types d'actifs et pas uniquement des actions contrairement au PEA.
L'investissement en PEA est certes restrictif, par rapport aux autres supports de placement, car il faut que chaque support y soit éligible, ce qui exclut en pratique certains investissements étrangers et/ou fortement spéculatifs ....

L'inconvénient principal du CTO, c'était qu'il se trouvait fiscalisé selon votre taux marginal d'imposition, ce qui m'aurait fait l'abandonner au profit de "l'investissement action" (des UC) à supports collectifs, au sein de assurances vies ...

Ce n'est que depuis 2018, que les résultats positifs sur CTO redeviennent abordables (puisque soumis à un PFU de 12.8% + 17.2%), et ce dernier passe mal au gosier, car le 17.2% en fait le premier prélèvement sur toute source de revenu de placement ....

Et lorsque l'on examine d'où l'on vient, et à quel rythme, on peut se dire que la progression n'est pas terminée, ce qui milite pour une purge régulière de ces prélèvements dits sociaux ...

Des fonds flexibles, obligataires, global macro,...
Certains fonds (opvcms , sicavs) et je pense notamment aux fonds de la société H2O (multibonds, mulltistratégies) ne sont pas accessible en PEA par exemple et offre des performances excellentes. Même avec une imposition à la flat tax, je pense que pour beaucoup d'entre nous, la performance serait meilleure que celle de notre PEA.
Alors ensuite, on peut discuter longtemps sur l'importance des performances de tel out tel autre support de placement, et de leur nouvelle fiscalisation ...

Un fonds comme H2O adagio a par exemple une durée recommandée de 1 à 2 ans. C'est en général le délai le plus court que l'on peut trouver pour une sicav un minimum rémunératrice et même si c'est une durée conseillée pour avoir (entrevoir) une performance positive, rien n'est garanti.
Eh oui, nous sommes dans le domaine des UC ...., où la garantie n'est pas de ce monde ...

Le seul placement rémunérateur sans risque c'est l'assurance vie en multipliant les primes d'ouvertures et en se plaçant sur le fonds euros à 100% après arbitrage de son % uc obligatoire et peu volatile..
mais bon ça va un moment car c'est beaucoup de paperasse.
Si l'on à la recherche d'un placement sans risque (ou à risque minimal), cela reste du domaine de l'AV.

Alors la paperasse, c'est surtout à l'ouverture de chaque contrat, et parfois lors de certains versements, mais une fois chaque contrat ouvert, le poids de la paperasse s'allège ...

Donc PEA ou CTO?... les deux je dirais. Mais sur - de 5 ans, le CTO.
Je ne cherche pas du tout à opposer deux produits, mais je recherche davantage les complémentarités ...

Et pour moi la complémentarité elle réside :
- dans l'exonération des 12.8% de taxation du PEA (au bout de 5 ans)
- dans la modération fiscale à 7.5% de taxation des rachats sur contrats AV (au bout de 8 ans)
deux particularités qui nécessitent de prendre date sur les supports d'investissement ...
 
Dernière modification:

abcdef

Contributeur régulier
Pea= long terme (exonération au bout de 5 ans) voir très long terme puisque le moindre retrait empêchera tout versements ultérieurs

Le CTO est donc plus adapté pour de l'épargne court terme et profiter de ses plus values.

Reste le débat entre CTO ou UC assurance vie ( mais là aussi avant 8 ans avantage au CTO sauf à multiplier les arbitrages entre UC en plus value )
 

paal

Top contributeur
Pea= long terme (exonération au bout de 5 ans) voir très long terme puisque le moindre retrait empêchera tout versement ultérieur
Oui, c'est une des contraintes du PEA, et probablement une raison pour laquelle, les souscripteurs (non mariés) ne les font pas tourner ...

Pour celles et ceux qui sont mariés (ou ont retenu une imposition commune), il suffit que l'un des conjoints puisse ponctuellement utiliser le PEA de l'autre conjoint ; c'est simple comme l'utilisation d'un identifiant assorti de son password (faculté de le changer avant et après l'utilisation)

Par ailleurs j'ai régulièrement remarqué que dans un couple, il soit rare d'y trouver deux adeptes de la bourse ....

Reste le débat entre CTO ou UC assurance vie ( mais là aussi avant 8 ans avantage au CTO sauf à multiplier les arbitrages entre UC en plus value )
Sous l'angle de la base de taxation des résultats, l'avantage tourne au profit du CTO, puisqu'il sera possible de donner des ordres à seuil d'exécution, qu'il s'agisse d'une entrée en position, ou bien la poste de stops à des niveaux précis ...

Sous l'angle de la fiscalité applicable aux résultats lors de rachats (et de lissage de leur perception), l'avantage tourne alors au profit de l'assurance vie puisque (selon le contrat) les arbitrages peuvent être gratuits, et les rachats peuvent se trouver dimensionnés pour bénéficier de l'abattement après 8 années, tout en bénéficiant d'une fiscalité allégée par rapport à la fiscalité du CTO.

Utiliser les deux approches de façon complémentaire peut se révéler utile ...
 
Dernière modification:
Haut