CTO ou PEA, comment choisir ?

Harbee

Membre
Bonjour à tous,

Comme beaucoup, je me pose pas mal de questions sur comment diversifier mon épargne.
Je possède à ce jour une AV chez Linxea comme recommandé par beaucoup de membres du forum. J'y verse tous les mois 200€ avec la répartition suivante: 30% fonds euro et 70% UC. Mes UC sont plutôt performantes (+9,5%) depuis l'ouverture du contrat il y a un an.

J'ai 33 ans et suis micro-entrepreneur donc l'objectif est sur le long terme afin de me constituer une cagnotte pour la retraite. Je ne souhaite pas réellement boursicoter en devant suivre les cours au jour le jour mais plutôt rester en gestion passive.

Pour diversifier, je comptais ouvrir un PEA chez Bforbank pour y verser une centaine d'euros par mois également sur des actions du CAC40 de type Air Liquide, Total, Michelin...
Mais en parcourant les différents forums et en lisant notamment le livre de Bogle ("comment investir avec bon sens"), je me demande si je ne devrais pas plutôt ouvrir un CTO chez DeGiro afin d'investir sur des trackers notamment ceux non éligibles au PEA et faire du buy and hold jusqu'à ma retraite.

Est ce que cela vous semble cohérent ? Ou pourquoi opposer PEA et CTO et pourquoi ne pas ouvrir les deux?
Je précise que je ne suis pas imposable pour le moment (cela pourrait peut être évoluer...) donc pas de différence PEA/CTO à ce jour puisque seuls les prélèvements sociaux seraient à régler.

Merci à vous pour vos avis si vous êtes dans la même situation que moi et si vous avez réglé ce dilemme.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Bonjour,
Ou pourquoi opposer PEA et CTO et pourquoi ne pas ouvrir les deux?
Je précise que je ne suis pas imposable pour le moment (cela pourrait peut être évoluer...) donc pas de différence PEA/CTO à ce jour puisque seuls les prélèvements sociaux seraient à régler.
Chaque outils a sa fonction.
Le PEA est une niche fiscale permettant d'investir en bourse avec une fiscalité adoucie après 5 ans. Le CTO est un simple compte titre qui permet d'investir en bourse mais sans limitation géographique, par contre la fiscalité est plus lourde.

Comme vous l'écrivez vous n'êtes pas imposable pour le moment, si dans l'avenir votre auto-entreprise prospère vous allez devenir imposable (je ne connais pas trop la fiscalité de l'autoentreprise mais ça doit être du ressort de l'IR).
Dans ce cas autant ouvrir un PEA et déclencher le "compteur fiscal" des 5 ans sans forcément investir beaucoup de capital au début.


Si vous souhaitez également investir sur des ETF non compatible PEA, l'ouverture d'un CTO est alors nécessaire. Mais la fiscalité est plus lourde (TMI + PS ou PFU à 30%)
Je ne souhaite pas réellement boursicoter en devant suivre les cours au jour le jour mais plutôt rester en gestion passive.
Pour diversifier, je comptais ouvrir un PEA chez Bforbank pour y verser une centaine d'euros par mois également sur des actions du CAC40 de type Air Liquide, Total, Michelin...
Vous pouvez mixer ETF et titres vifs, évitez juste de prendre un ETF CAC40 si vous investissez sur des titres du CAC40. Pour la partie ETF, d'autres membres vous répondront ce n'est pas ma tasse de thé.

L'investissement en titres vifs nécessite un minimum de surveillance même sur les belles valeurs du CAC40.

Dans les 3 titres cités, il y a des actions de différentes catégories :

Total : action de rendement. La société redistribue une part importante des bénéfices en dividende. Mais la perspective de PV au LT est faible.

Air liquide : action de croissance. La société redistribue moins de bénéfices sous forme de dividende mais elle réinvestit les bénéfices non distribués de façon à croitre et augmenter son chiffre d'affaire puis ses bénéfices et ainsi de suite. La perspective de PV à LT est plus importante.

Michelin : mi-cyclique mi-croissance. Une action cyclique est une action qui suit les cycles économiques. Quand l'économie est en forme ces actions performent mais lors d'une crise ces mêmes actions dévissent sévèrement.

Merci à vous pour vos avis si vous êtes dans la même situation que moi et si vous avez réglé ce dilemme.
J'ai réglé ce dilemme : 1 PEA (titres européens) et 2 CTO (produits dérivés et titres US/Japon/Suisse).


Ce message n'est pas un conseil d'investissement.
 

Harbee

Membre
Bonsoir Jeune_padawan et merci pour cette réponse détaillée.

Comme vous l'écrivez vous n'êtes pas imposable pour le moment, si dans l'avenir votre auto-entreprise prospère vous allez devenir imposable (je ne connais pas trop la fiscalité de l'autoentreprise mais ça doit être du ressort de l'IR).
Effectivement, pas d'imposition pour le moment mais ça pourrait changer avec l'évolution de ma micro-entreprise. Je confirme que la fiscalité est bien du ressort de l'IR.

Dans ce cas autant ouvrir un PEA et déclencher le "compteur fiscal" des 5 ans sans forcément investir beaucoup de capital au début.
Oui je compte faire cela. On en ouvre facilement et pas de frais de garde ou d'inactivité donc pour prendre date c'est parfait.
Merci pour les infos concernant les titres que j'ai cité.

Si vous souhaitez également investir sur des ETF non compatible PEA, l'ouverture d'un CTO est alors nécessaire.
C'est exactement ce que je souhaitais faire. Investir dans des ETF non compatibles PEA afin de pouvoir investir sur des index américains notamment et rester sur des ETF physiques.

J'ai réglé ce dilemme : 1 PEA (titres européens) et 2 CTO (produits dérivés et titres US/Japon/Suisse).
Pour info, chez quels courtiers ou banque avez-vous ouvert votre PEA et votre CTO ?

Merci encore pour les infos
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
C'est ce que je comptais faire aussi. Vous en êtes satisfait des deux ?
Globalement oui.

Degiro c'est récent (moins de 2 mois), l'interface est agréable et simple. Pas d'IFU mais un rapport d'activité + déclaration de compte étranger. Passage d'ordre rapide et simple.
Juste sur un titre japonais (Hoya), le courtier rejette mon ordre car 100 titres minimum pour que l'ordre passe. Il faut que je contacte le service client.

BfB, l'interface est plus vieille école mais rien à signaler de particulier. Le service client est réactif et très compétent. Les titres éligibles PEA sont d'office tagué PEA.
Rien n'étant parfait, au niveau des référencement de titres, le courtier fait quelques erreurs (référence un titre allemand sur la bourse de Madrid :rolleyes:). Le courtier fournit un version basique de ProRealTime.
 
Dernière modification:

Harbee

Membre
Ok. Ça me conforte dans mon idée.
Je laisse encore un peu de temps pour y réfléchir et avoir peut-être avis d'autres membres.
Merci pour tout en tout cas ;)
 

Sop74

Contributeur
Même en n'étant pas imposable, le pea a l'intérêt de ne pas avoir à payer les prélèvements sociaux à chaque vente. Les prélèvements non effectué peuvent être réinvestis. Il permet donc d'avoir des rendements composés. Donc mettre sur pea tout ce qui y est exigible et ouvrir à côté des Cto pour le reste me semble une bonne formule.
 

Harbee

Membre
Bonjour à tous,
J'ai donc opté pour l'ouverture d'un PEA en premier suite à vos commentaires et avis. Le CTO sera pour un peu plus tard avec la volonté d'avoir un ETF S&P500 en physique et pouvoir investir dans des actions US.

Une question concernant mes premiers achats sur PEA: cette semaine est agitée au point de vue des annonces (Evergrande en Chine, FED, BCE...). Est il judicieux d'attendre que ces annonces arrivent pour investir ensuite ou bien d'acheter dès maintenant car en logique très long-terme et Buy & Hold.

Je comptais aller sur du Dassault Systèmes, Total, Air Liquide, l'Oréal pour mes premiers ordres.

Merci !
 
Haut