Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

Luciole49

Contributeur régulier
Vous êtes sûr de ça ? Je trouve cette définition pour bailleur social : "Il s'agit d'établissements publics et commerciaux (EPIC) rattachés à une collectivité, dont les salariés sont désormais soumis au régime privé. Ces organismes gèrent des logements à vocation locative et des foyers."
Cela répond pour moi à la définition d'une administration qui emploie des contractuels.
Cette définition ne correspond pas aux prescriptions de l'article L.411-10 du CCH et même si c'était vrai un EPIC n'est pas soumis au droit administratif contraitement aux EPA.
 

Spel

Membre
@zian je sais qu'il y a Euodia finance, ils devaient me proposer des projets en avant première (sur CLF) mais ça n'est jamais arrivé (peut-être mon portefeuille pas assez épais)
 

constantine_36

Contributeur
[pratiques limites dés plateformes]

MONEGO J’ai reçu le remboursement total les jardins de Suzanne (anticipé). Quand je fait le calcul, je trouve la même chose que Monego si on rapporte sur un an.

RAIZERS , pour le projet les mazots de Kayla. Paiement le 05/03 et émission le 06/04/2021. Le paiement des intérêts est intervenu le 13/04 (avec du retard comme le projet storedge d’ailleurs ! )

Cela renforce ma confiance en Monego bien que j’ai décidé d’arrêter le crowdfunding.
 

adnstep

Contributeur régulier
Désolé de déterrer ce fil de discussion, mais le sujet m'intéresse.
J'ai déjà également été contacté pour réserver sur des projets [CF] avant leur publication par email/en ligne, mais ils n'ont pas ensuite été proposé en ligne, je suppose qu'ils avaient donc rempli leur enveloppe, les taux proposés étaient de 11% (à 2 reprises) et les durées courtes (6 mois de mémoire).

Ce que j'essaie de comprendre : quelles sont ces sociétés ou fonds qui investissent via ce "deal room" des PF ? Quelqu'un aurait le nom d'une de ces structures ?
Pas de nom, mais ça représente 20% de la collecte globale du Crowdfunding immo.
 

Msimmo

Contributeur
Soyons clairs, en général, les clients des CGP/CFI ont les poches plus larges que la moyenne.

Et les plate formes nient pré-réserver des quotas (soit via CGP soit via contact direct) alors que c'est faux d'après les témoignages de ce forum.
Pire elles ne communiquent pas le montant réellement alloué au public à l'ouverture pour l'investisseur lambda (*); sinon parfois on découvrirait qu'une majorité de la collecte est déjà pré-allouée !

(*) Investisseur lambda = l'investisseur naïf et gentil qui se pointe à l'heure dite et fait la queue comme tout le monde alors qu'il existe des billets coupe file....
 

zian

Contributeur
Cette définition ne correspond pas aux prescriptions de l'article L.411-10 du CCH et même si c'était vrai un EPIC n'est pas soumis au droit administratif contraitement aux EPA.
Au temps pour moi. Je comprends maintenant qu'il existe plusieurs types de bailleuls sociaux, certains publics, d'autres privés, certains mixte public/privé, et un particulier peut aussi être bailleul social. Je restreins donc ma remarque précédente aux organismes publics employant des contractuels.
 

zian

Contributeur
Et les plate formes nient pré-réserver des quotas (soit via CGP soit via contact direct) alors que c'est faux d'après les témoignages de ce forum.
Pire elles ne communiquent pas le montant réellement alloué au public à l'ouverture pour l'investisseur lambda (*); sinon parfois on découvrirait qu'une majorité de la collecte est déjà pré-allouée !
(*) Investisseur lambda = l'investisseur naïf et gentil qui se pointe à l'heure dite et fait la queue comme tout le monde alors qu'il existe des billets coupe file....
Oui, c'est bien agaçant d'avoir passé du temps à étudier un dossier pour ensuite voir une collecte saturée et donc impossible de souscrire (chez [CF] au hasard...)
Le problème est bien qu'ils refusent de communiquer le point de départ réel à l'ouverture car sinon ils donneraient dans le même temps l'info du montant de la pré-collecte. Je reste convaincu que cette pratique est un très mauvais calcul car "chat échaudé craint l'eau froide", le stock de petits investisseurs (qui représenterait ~80% du volume) est peut-être pas aussi large qu'espéré, surtout que la concurrence s'accroit en parallèle.
 

adnstep

Contributeur régulier
Et les plate formes nient pré-réserver des quotas (soit via CGP soit via contact direct) alors que c'est faux d'après les témoignages de ce forum.
Pire elles ne communiquent pas le montant réellement alloué au public à l'ouverture pour l'investisseur lambda (*); sinon parfois on découvrirait qu'une majorité de la collecte est déjà pré-allouée !

(*) Investisseur lambda = l'investisseur naïf et gentil qui se pointe à l'heure dite et fait la queue comme tout le monde alors qu'il existe des billets coupe file....
Billet coupe file, mais l'investisseur va payer des frais en plus, que ce soit en FCPR, en Club deal, ou via la prestation de conseil. Et ça ne représente que 20% de la collecte, certainement sur les gros projets.
 
Haut