Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

adnstep

Contributeur régulier
Vous avez des exemples de ces CFI (c'est la même chose que les gespat?) qui proposent des SCPI et du crowdfunding ? Comment proposent-ils ce crowdfunding ? Via un FCPR ou une SCI ? Quel intérêt précis a la PF de les laisser passer devant ?
Oups, CIF et pas CFI.

CIF = statut des Conseillers en investissement financier. Qualification juridique déterminée à la fois par le Code monétaire et financier et la jurisprudence.

CGP = activité des Conseillers en gestion de patrimoine. Pas de statut réglementé. Selon l'AMF : "Le Conseil en gestion de patrimoine est une activité générique non réglementée, sans définition ni existence juridique, qui recouvre généralement pour les professionnels qui s’en réclament un double savoir-faire au service des particuliers et des personnes morales : le conseil en stratégie patrimoniale et le conseil en stratégie d’investissements, financiers et immobiliers".

Objet de nombreuses discussions/chamailleries/insultes/guerres sur d'autres forums 😊. En résumé : dans l'absolu, le CGP ne devrait vendre que du conseil, pas des produits financiers ou immobiliers. En effet, n'aura-t-il pas tendance à proposer à son client les produits qui lui assurent la meilleure commission, et pas ceux qui correspondent réellement à sa stratégie patrimoniale ? Oui, mais s'il ne vend que du conseil, c'est la moitié du chemin qui est faite. Le client, souvent, veut du conseil et est en droit d'attendre qu'on lui indique les bon produits à acheter dans le maquis des offres.

Si vous cherchez des exemples, tapez Cif crowdfunding immo sur un moteur de recherche, vous en aurez quelques uns. Après qqs généralités ils indiquent leur n° de tel pour les rappeler. Soit ils travaillent avec une pf particulière (ou plusieurs) soit ils vous proposent d'analyser les projets.

Qu'y gagnent les pf ? Sans doute du temps, et l'assurance de placer les grosses opérations.

Un lien qui date un peu (2015). La réglementation a pu évoluer depuis. https://www.leblogpatrimoine.com/bo...t-ils-etre-remuneres-par-les-plateformes.html
 
Dernière modification:

NicoNoclaste

Contributeur régulier
[Raizers] - [Orée du lac]

Bonjour
Je viens de prendre connaissance du document KPMG, et je reste sur ma faim; le fait que l’on compare le m² d’hôtel au m² d’appartement me reste décidément sur l'estomac.
J’ai par ailleurs cherché des transactions du même type de bien et voici ce que j’ai pu trouver:

https://www.carlton-hotelbrokers.co...rs-d-hotels/vente-hotel-27-pieces-auron-06660

https://www.bizenco.fr/vente/hotel-...l-restaurant-30-n-et-studios----132-3774.html

https://www.placedescommerces.com/v...-savoie-73-proche-domaine-skiable,c1120431_fr_

https://www.placedescommerces.com/v...c-spa-et-terrasse-a-aussois-73500,c1116836_fr_

https://www.cession-commerce.com/an...e-station-de-ski-pres-de-chamonix-324927.html

Il faut, avec ce genre données, être prudent car ce sont parfois des murs, parfois des fonds, parfois les deux, avec des surfaces et des nombres de chambres variés; il faut donc s’adonner à une petite gymnastique arithmétique à coup de règle de trois et d'hypothèses de rentabilité locative, pour tenter d’arriver à des chiffres comparables.
La méthode a bien entendu ses limites, parce qu’on ne travaille que sur des chiffres, et non sur des biens qui ne sont pas forcément dans le même état, qui offrent des prestations différentes, dont les situations géographiques ne sont pas les mêmes, etc. Mais c’est tout ce que j’ai pu trouver pour construire ma propre idée de la situation.

Et j’arrive pour ma part et au mieux à une évaluation qui correspond au coût de revient de l’opération.

Je décide donc définitivement de me tenir à l’écart.
 

Luciole49

Contributeur régulier
Oui, mais 3M€ de travaux c'est beaucoup par rapport au prix d'achat (et le prix de KPMG est estimé à partir de cette hypothèse de travaux supplémentaires à 3M€, il faut comprendre que sinon il serait moindre ?), et il faut considérer qu'il y aura un calcul de retour sur investissement que fera l'acheteur en amont : mécaniquement ça éloigne le fameux "point mort".
Bon après je ne connais pas ce secteur, mes logiques ne s'y appliquent peut-être pas.
N'importe quel commerce en emplacement numéro 1 tu rachètes et tu casses tout même si les travaux ont été faits 18 mois avant. Quand t'achètes une maison d'occasion tu vas pas garder les teuchios des précédents occupants.
 

Luciole49

Contributeur régulier
[Raizers] - [Orée du lac]


Je décide donc définitivement de me tenir à l’écart.
Ben pas moi, j'ai mis un lien avec un 15 numéros qui ne parvient pas à se vendre à 3 millions d'euros mais c'est un 15 numéros pas de quoi faire une grosse entreprise. Il n'y a pas que la fiducie il y a aussi la GAPD.
 

zian

Contributeur
Si vous cherchez des exemples, tapez Cif crowdfunding immo sur un moteur de recherche, vous en aurez quelques uns. Après qqs généralités ils indiquent leur n° de tel pour les rappeler. Soit ils travaillent avec une pf particulière (ou plusieurs) soit ils vous proposent d'analyser les projets.
Ils prennent une commission comme pour les sites qui proposent des SCPI ou des assurance vies ? Dans ce cas ils sont des apporteurs d'affaire et ils ont un site web qui redirige vers le site web de l'assureur (pour les AV), pour les SCPI je ne connais pas le concept exact car je les prends toujours en direct.

Sinon je ne parviens pas à comprendre comment ils se font rémunérer ces CIF (ou CGP) : ils facturent une prestation ?

Ce que j'essaie de comprendre, c'est comment l'intermédiaire gestionnaire de patrimoine (CIF donc ?) parvient à collecter des fonds et donc proposer une enveloppe à une PF en avance de phase. Il faut un instrument financier pour cela : je pensais à un FCPR par exemple, une SCI me parait peu appropriée pour faire cela (responsabilité non limitée des associés).
 

Rivol0gY

Membre
Habitant en Haute-Garonne, le Tarn est "limitrophe" et de plus en plus de personnes vont habiter dans le Tarn car moins coûteux.
Lavaur reste une ville de taille moyenne avec tout type de commodités mais je ne sais pas si c'est une ville qui attire.

Par exemple, on a eu beaucoup de Pinel à Montauban et qui est trop loin donc les prix du locatifs souffrent là-bas. Idem à Saint-Gaudens en Haute-Garonne mais trop loin de Toulouse

Est-ce que la pré-commercialisation est "actée" ? Ou peuvent-ils se rétracter ?
J'avais également noté la marge faible et je n'ai pas vérifié s'ils avaient signé les marchés pour les travaux ou si c'était des devis car la marge peut en souffrir encore plus.
 
Haut