Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

NicoNoclaste

Contributeur régulier
Bonjour
Dans l'ensemble, je pense qu'enfoncer le promoteur risque principalement d'être contre-productif. S'il est de mauvaise foi, ce n'est plus la même histoire évidemment. Lorsque le projet dérive, ça doit être une gestion au cas par cas en fonction du risque, de l'honnêteté de la personne en face, des circonstances, etc. On le sait lorsqu'on investit que la durée n'est pas garantie, il vaut mieux un projet qui s'éternise un peu avec une sortie positive qu'une opposition où tout le monde serait au final perdant.
Parfaitement d'accord sur tous les points.

Upstone :
Carroz d'Araches - Kingersheim, Remboursement final ce jour.
En avez-vous été prévenu par email?
Ça fait plusieurs projets Upstone que je m'aperçois par hasard d'un remboursement en allant voir mon espace-client, le dernier en date ayant été Chartres St Chéron il y a 5 jours...
De mémoire, mais je peux me tromper, Raizers non plus ne prévient pas systématiquement.
C'est un peu gênant dans la mesure où ce sont des comptes "tampons", et non pas nos comptes bancaires, qui sont alimentés.
 

Frollo

Membre
Oui, j'ai bien reçu un mail. Mais plusieurs plateformes ne le font pas de manière systématique.
Des bugs, je suppose.
 

Serge B

Contributeur
Dans l'ensemble, je pense qu'enfoncer le promoteur risque principalement d'être contre-productif. S'il est de mauvaise foi, ce n'est plus la même histoire évidemment. Lorsque le projet dérive, ça doit être une gestion au cas par cas en fonction du risque, de l'honnêteté de la personne en face, des circonstances, etc. On le sait lorsqu'on investit que la durée n'est pas garantie, il vaut mieux un projet qui s'éternise un peu avec une sortie positive qu'une opposition où tout le monde serait au final perdant.
Comme vous tous, j'approuve totalement la remarque de Miles.

Mais dans ce métier, excusez moi d'être dur, la bonne foi ne se présume pas, elle se prouve !

Et là c'est vraiment aux plateformes de faire leur travail et de ne pas se contenter de belles paroles. Je l'ai vu trop souvent, ici et dans mon ancien job.

Tant que je suis là :


Ou est le loup qui justifie un 10% pour un projet couvert par une hypothéque de premier rang et une caution solidaire (qui ne vaut sans doute pas grand chose).

Je ne vois guère comme risque que la durée de l'opération qui peut trainer deux-trois ans au lieu de 12 mois .
 

Montja

Contributeur
Ca se bouscule demain

Monego Les Monts d'or - COLLONGES-AU-MONT-D'OR (69) 11h
PertUp IMMOKOPRO - Charquemont (25) 17h
Raizers
  • Rue du Faubourg Saint-Antoine - Paris par Holding Foncière de l'Immobilier
  • Enco de Botte - Marseilles - par France Immo
Du projet, mais rien de bien emballant je trouve à part le 1er (avis personnel)
 

NicoNoclaste

Contributeur régulier
Ou est le loup qui justifie un 10% pour un projet couvert par une hypothéque de premier rang et une caution solidaire
Dans le bilan. C'est bien simple: au passif, il n'y a que des dettes! Même les capitaux propres sont en négatif de 767k€; sans autre explication de Wiseed, j'estime la structure insolvable, .
Et c'est bien entendu un NoGo, quel que puisse être le taux de rémunération.
 

cmdurand

Membre
Ca se bouscule demain

Monego Les Monts d'or - COLLONGES-AU-MONT-D'OR (69) 11h
PertUp IMMOKOPRO - Charquemont (25) 17h
Raizers
  • Rue du Faubourg Saint-Antoine - Paris par Holding Foncière de l'Immobilier
  • Enco de Botte - Marseilles - par France Immo
Du projet, mais rien de bien emballant je trouve à part le 1er (avis personnel)
Rue du Faubourg Saint-Antoine, il est ou le hic ?
 

Montja

Contributeur
Rue du Faubourg Saint-Antoine, il est ou le hic ?
Je ne dis pas qu'il y a un hic, mais comme je n'y connais pas (encore) grand chose dans ces histoires de loyers/capitalisation, éviction de locataires... je préfère passer. Par ailleurs comme Relevé dans les les points faibles par Raizers même, endettement important du groupe + apport de fonds propres pour l'opération 6%; ça me parait bien peu
 

Montja

Contributeur
Par ailleurs j'ai l'impression que les gros projets ont plus de mal à être financés ces temps-ci. Les investisseurs auraient 'ils la tête ailleurs, ou bien ils commenceraient à appuyer sur le frein. Je constate ça sur différentes plateformes. Raizers par exemple a du mal avec son hôtel particulier rue Jacob.
 
Haut