Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

Sop74

Membre
"Dans le logement neuf, la décroissance est déjà là, par choix politique. Le résultat c’est une crise durable et à terme l’aggravation des difficultés que rencontrent les ménages pour se loger à proximité de leur travail, à des prix abordables."
Cela ne remet donc pas forcément en cause la viabilité des projet qui ont pu obtenir le permis de construire non?

Les contraintes réglementaires... peut être un peu plus.
 
yep,

le projet "Storedge par Cologny Geneve real estate" sur Raizers me faisait de l'oeil... du coup j'ai un peu regardé ce que je trouvais sur le net concernant les actionnaires... Et notamment sur la société d'Alexandre Vazquez.

je ne sais pas ce que vous en pensez mais c'est en train de me ref
yep,

le projet "Storedge par Cologny Geneve real estate" sur Raizers me faisait de l'oeil... du coup j'ai un peu regardé ce que je trouvais sur le net concernant les actionnaires... Et notamment sur la société d'Alexandre Vazquez.

je ne sais pas ce que vous en pensez mais c'est en train de me refroidir :)

Afficher la pièce jointe 9223
Bonjour,
Déjà mis un billet dedans. Moralement, ça peut refroidir mais on ne peut pas en tirer des conclusions.
je verrai bien dans 2 ans
 
Bonsoir,
Vous pensez quoi du projet chez homunity :

Projet Westinghouse : 4 et 47 Boulevard Westinghouse - 93270 Sevran​

Je trouve que ça a l’air pas mal mais du risque notamment lié à la localisation.
Merci!
 
Je viens de lire sur un autre forum (https://argent-et-salaire.com/forum...-de-crowdfunding-en-retard/page/2/#post-44481) que le repreneur des projets du Groupe Hoche est passé en liquidation judiciaire :



On est que début mars et la liste des promoteurs/MdB passant en liquidation judiciaire commence à s'allonger ...
Je ne suis pas sur ces projets, mais si j'ai bien compris, la société emprunteuse a été cédée le 1er février 2021 et a été placée directement en LJ un mois après...
Il me semble par ailleurs que le nouveau propriétaire de la société n'en est pas à sa première LJ.
 
Dernière modification:

baffer

Contributeur
Bonsoir,
Je suis en train de lire le dossier du projet "Puyrousseau" sur Fundimmo qui sortira le 09/03 et là aussi le financement va servir à rembourser une collecte précédente d'une autre plateforme :

1614977073632.png

Dans les points fort du projet, ils évoquent "une bonne pré commercialisation du projet (80% du CA)". Cet argument est un peu fumeux alors qu'ils indiquent qu'elle a commencé en Janvier 2019 (il y a donc ... 26 mois) et que si la précédente collecte sur Homunity n'a pas été remboursé c'est bien que la commercialisation n'est pas au rendez-vous (d'ailleurs ils l'évoquent dans les points faibles du nombre importants d'appartements de taille similaire proposés actuellement sur la commune). Autant dire que la commercialisation peut patiner encore de nombreux mois comme ça ...

1614977650036.png
 

Lira

Membre
Pourquoi un tel projet de refinancement, qui reste intéressant, n’est pas proposé par Homunity directement ? Des avis ?
 

Laponéon

Membre
Je pense que le promoteur veut soigner sa réputation auprès des crowdfunders d'Homunity et donc préfère passer par une autre plateforme pour éviter de mettre la puce à l'oreille aux investisseurs. Stratégie malsaine, peut être diront certains. Pour ma part, je trouve qu'il y a transparence. Le promoteur aurait très bien pu lancer une collecte pour un projet hypothétique pour rembourser le précédent. Ainsi, le promoteur reste hors des radars de hellocrowdfunding.

C'est clair que c'est pas très rassurant mais si les promoteurs peuvent d'une certaine manière faire "rouler leur dette" lors des situations exceptionnelles comme le font les états au quotidien, ca permet d'éviter des problèmes bien plus graves pour nous investisseurs.
 

NicoNoclaste

Contributeur
Hypothèque sur le bien c’est une chose. J’interprète la Fiducie-sûreté en plus comme permettant de transférer la propriété des titres aux souscripteurs jusqu’au complet remboursement de l’empruint ce qui évite la vente des titres à un tiers ou le versement de dividendes aux actionnaires ou toute autre manœuvre visant à liquider la trésorerie de la société.
OK. En effet, si une vente peut avoir lieu, alors il y a potentiellement des liquidités à récupérer, ça m’avait échappé.

le projet "Storedge par Cologny Geneve real estate" sur Raizers me faisait de l'oeil... du coup j'ai un peu regardé ce que je trouvais sur le net concernant les actionnaires... Et notamment sur la société d'Alexandre Vazquez.
je ne sais pas ce que vous en pensez mais c'est en train de me refroidir :)
En outre, le fait de présenter deux scénarios car on ne sait pas encore si la banque va intervenir, cela me rebute également. Autant intervenir en refinancement postérieurement à l'accord bancaire, c'est plus sécure pour les investisseurs. Et trouver une solution alternative dans l'intervalle pour financer le projet : refinancer une autre opé pour dégager des liquidités par exemple.
J’ai confiance – peut-être à tort – dans l’attrait du concept pour des locataires, surtout pour du stockage.
Quant à une voie de financement alternative, j’imagine qu’ils ont dû y penser; et notamment s’ils avaient eu l’opportunité de refinancer un précédent projet, ça leur aurait certainement coûté moins cher, car a priori moins risqué pour l’investisseur, comme vous le soulignez...
Déjà mis un billet dedans. Moralement, ça peut refroidir mais on ne peut pas en tirer des conclusions.
je verrai bien dans 2 ans
Oui, trop tard pour moi également.
En plus, l’animal en question assure le suivi chantier et l’interface avec les maîtres d’œuvre: il faut espérer qu’il va faire son boulot, et sans se les mettre à dos…
Le bon côté, c’est qu’il ne fera pas fuir les clients puisqu’il n’est pas chargé de la commercialisation emoticones-content-006.gif

Je pense que le promoteur veut soigner sa réputation auprès des crowdfunders d'Homunity et donc préfère passer par une autre plateforme pour éviter de mettre la puce à l'oreille aux investisseurs. Stratégie malsaine, peut être diront certains. Pour ma part, je trouve qu'il y a transparence. Le promoteur aurait très bien pu lancer une collecte pour un projet hypothétique pour rembourser le précédent. Ainsi, le promoteur reste hors des radars de hellocrowdfunding.

C'est clair que c'est pas très rassurant mais si les promoteurs peuvent d'une certaine manière faire "rouler leur dette" lors des situations exceptionnelles comme le font les états au quotidien, ca permet d'éviter des problèmes bien plus graves pour nous investisseurs.
100% d’accord avec vous.

Vous pensez quoi du projet chez homunity :

Projet Westinghouse : 4 et 47 Boulevard Westinghouse - 93270 Sevran​

Je trouve que ça a l’air pas mal mais du risque notamment lié à la localisation.
Je n’aime pas non plus l’emplacement, mais j’ai un a priori viscéral qui frise le pathologique contre ce type de banlieue, et dont j’essaie de faire abstraction…

Ce qui me préoccupe le plus en ce moment dans l’immobilier de commerces est dans la même veine de ce que je pense de l’immobilier d’entreprises; après la crise sanitaire, des acteurs vont disparaître ou avoir du mal à subsister sans des baisses de loyers; en effet, le moral des ménages depuis un an ne m’incite pas à anticiper une reprise de la consommation, mais bien plutôt une tendance à la thésaurisation, ce qui ne va pas faire l’affaire des commerces, sauf liés à l’agroalimentaire. En conséquence, comme la valeur des lots est fondée sur les loyers attendus, la valorisation réelle du programme pourrait bien être inférieure à celle présentée.

J’aimerais bien me tromper, mais en tout état de cause, je préfère m’abstenir sur ce coup-là.
 

Lira

Membre
Je pense que le promoteur veut soigner sa réputation auprès des crowdfunders d'Homunity et donc préfère passer par une autre plateforme pour éviter de mettre la puce à l'oreille aux investisseurs. Stratégie malsaine, peut être diront certains. Pour ma part, je trouve qu'il y a transparence. Le promoteur aurait très bien pu lancer une collecte pour un projet hypothétique pour rembourser le précédent. Ainsi, le promoteur reste hors des radars de hellocrowdfunding.

C'est clair que c'est pas très rassurant mais si les promoteurs peuvent d'une certaine manière faire "rouler leur dette" lors des situations exceptionnelles comme le font les états au quotidien, ca permet d'éviter des problèmes bien plus graves pour nous investisseurs.
C‘est vrai, c’est la meilleure solution (j’aimerais bien que des promoteurs en retard systématique et chronique tels qu’Adamia procèdent de cette manière pour respecter leurs engagements initiaux).
 

Lira

Membre
Bonsoir,
Je suis en train de lire le dossier du projet "Puyrousseau" sur Fundimmo qui sortira le 09/03 et là aussi le financement va servir à rembourser une collecte précédente d'une autre plateforme :

Dans les points fort du projet, ils évoquent "une bonne pré commercialisation du projet (80% du CA)". Cet argument est un peu fumeux alors qu'ils indiquent qu'elle a commencé en Janvier 2019 (il y a donc ... 26 mois) et que si la précédente collecte sur Homunity n'a pas été remboursé c'est bien que la commercialisation n'est pas au rendez-vous (d'ailleurs ils l'évoquent dans les points faibles du nombre importants d'appartements de taille similaire proposés actuellement sur la commune). Autant dire que la commercialisation peut patiner encore de nombreux mois comme ça ...
Là encore, il manque les états financiers des sociétés projet et caution, En attendant, on demande de financer directement une société SNC qui porte sûrement plusieurs projets (lesquels?) avec un endettement bancaire de 1,3 M€ ... En fait, il faudrait surtout le cash flow de la société SNC, et de la SA caution, sur les 12 prochains mois pour valider les réelles capacités de remboursement des différents engagements.
 
Haut