Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

Zino

Membre
En LJ;
je te ferai passer le doc en MP si tu veux.
Je pense en revanche que tant que le « solde » actif moins passif n’est pas ni inventorié ni matérialisé, on n’a pas De perte irrécouvrable.
Et ce Travail de LJ est souvent très long.
Trop long.

Bonjour,

vote en cours sur Wiseed pour LGM et LGM3. AG prévue le 19 novembre 2020 dont le but est de permettre à Wiseed :
- de déclarer la créance de l'ensemble des obligataires et d'agir en justice
- d'exiger le remboursement anticipé total
- d'activer la garantie à première demande auprès d'une SCI du décédé
- d'activer la caution personnelle du dirigeant décédé (donc de ses héritiers éventuels)
 

foudre78

Membre
Investisseur également pour Carré Sénart, c'est dans ce genre de situation que l'on découvre le sérieux réel ou la crédibilité d'une plateforme... Report constant sans jamais donner de date, des motifs souvent flou, bref un peu de transparence ne fait jamais de mal, même si l'on doit s'alarmer à un moment ou un autre: c'est toujours mieux de savoir en temps réel à quoi s'en tenir! Alors Hommunity, qu'en pensez vous?

Je suis un peu choqué de certains projets qui passent en ce moment. Je baigne dans l'immobilier depuis + de 10 ans et y connait un grand nombre d'acteurs. Ce n'est par exemple pas le moment de financer l'ouverture d'un restaurant dans un centre commercial (Raizers dernièrement) ou encore des cellules commerciales ou village de marques (Fundimmo). Le prestige risque de prendre un sacré coup: car en temps de crise le luxe n'est plus une priorité et les budgets se restreignent. A éviter aussi les fonds de commerce très grand et coûteux, notamment en plein paris (j'en ai vu passer un sur CF pour un immeuble en début de semaine) ou encore les opérateurs déjà plus qu'endettés (encore un sur CF aujourd'hui pour Lyon, il possède notamment beaucoup de commerces et donc des loyers qui risquent de disparaître)..., . Bref, plus se concentrer sur du résidentiel et avec une marge confortable (10%, c'est bien trop juste en période d'incertitude). Après je n'ai pas la prétention de tout savoir ni posséder une boule de cristal, mais je m'offusque parfois des renseignements indiqués sur les dossiers de certains projets qui sont souvent trop optimistes, sans pour autant parler de risque d'un défaut évident.

Il ne faut pas oublier qu'une plateforme à une rémunération (qui plus est non négligeable) sur chaque projet financé, par conséquent c'est toujours tentant dans une certaine mesure que de proposer à nous investisseur d'en porter le seul risque! Nous aurons sans doute un bilan plus réel de toutes ces plateformes et projets d'ici 5 ans. En attendant, soyez prévoyant et n'investissez que ce que vous pouvez vous permettre de finalement perdre, même s'il faut reconnaître que les rendements sont excellents pour des prises de risque à partir de 1000euros
 

NicolasT

Nouveau membre
Je suis de votre avis sur favoriser le résidentiel en ce moment. En crowdfunding je vise plutôt les opérations de rénovations ou de programme neuf dans le résidentiel mais en plein Paris. Les marges sont souvent intéressantes et on a quand même du mal à penser que le marché immobilier des grandes métropoles puissent chuter de 15-20% en 2 ans (même si une baisse est clairement probable) .

Il faut aussi bien se renseigner sur le promoteur. Entre deux associés qui ont font leur premier ou second projet ou une entreprise de 60 salariés avec 30 ans d'existence, ce n'est pas les mêmes cautions et donc les mêmes risques.
 
Je suis un peu choqué de certains projets qui passent en ce moment. Je baigne dans l'immobilier depuis + de 10 ans et y connait un grand nombre d'acteurs. Ce n'est par exemple pas le moment de financer l'ouverture d'un restaurant dans un centre commercial (Raizers dernièrement) ou encore des cellules commerciales ou village de marques (Fundimmo). Le prestige risque de prendre un sacré coup: car en temps de crise le luxe n'est plus une priorité et les budgets se restreignent.
J'ai un peu du mal aussi avec les centres commerciaux et autres villages de marques ... pas tant sur la viabilité économique du truc (qui effectivement peut poser question par les temps qui courent...) que sur la simple idée d’éternellement créer un nouveau centre sur une zone vierge à l'écart plutôt que d'investir et rénover de l'existant dans les centres villes...
J'y vais pas non plus mais je suis allé voir celui de FundImmo: il a du mal à décoller, l'opinion doit être plutôt partagé ...
 

foudre78

Membre
Le problème étant que lorsqu'une plateforme commence à diffuser des projets discutables ou médiocres d'autant plus avec la conjoncture actuelle, on peut commencer à douter de ceux qui ont l'air bons diffusés par cette même plateforme.
Perso j'investissais environ 4000€ par mois pour 4 projets différents et cela fait environ 45 jours que mon radar perso ne filtre rien de positif ou que les durées me sembles trop longues (pas plus de 24 mois pour ma part en ce moment)
 

White Rabbit

Contributeur
J'ai un peu du mal aussi avec les centres commerciaux et autres villages de marques ... pas tant sur la viabilité économique du truc (qui effectivement peut poser question par les temps qui courent...) que sur la simple idée d’éternellement créer un nouveau centre sur une zone vierge à l'écart plutôt que d'investir et rénover de l'existant dans les centres villes...

Le public n'est pas le même j'imagine.
Les centres commerciaux en dehors des centres villes sont bien plus accessibles que les commerces situés en centre ville. La politique anti-voiture (que je peux comprendre mais c'est un autre débat) et la disparition des parkings y est certainement pour quelque chose.

Mais je ne parierai pas non plus sur la viabilité du développement de nouveaux centres commerciaux.
Quelle que soit la plateforme, on voit bien qu'actuellement nous ne sommes pas les seuls à éviter ce genre de projets :)
 

Stilt

Contributeur
Bonjour,

Question concernant le prochain projet de chez Homunity.

"Le projet, Permentade, consiste en la réhabilitation d'un immeuble de 4 étages d'une surface de 567 m². Le projet bénéficie d'un placement idéal puisqu'il se situe dans le centre-ville de Bordeaux.
Initiée en juin 2020, la commercialisation du projet atteint désormais 86 % en volume."


Ils annoncent 7 appartements et 7 places de parkings et sur les plans de je n'en retrouve que 5. Donc soit j'ai raté quelque chose soit ce ne sont pas les bons plans. Et si ils ont redécoupé les volumes pour faire rentrer 2 appartements supplémentaires. J'imagine que tous n'ont plus de terrasses et je trouve que ça change la donne sur la commercialisation.

Sinon ça fait quelques temps que je ne m'étais pas penché sur un projet d'Homunity mais c'est normal que l'on n'est aucun chiffre sur l'opérateur et sur le garant?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Sinon ça fait quelques temps que je ne m'étais pas penché sur un projet d'Homunity mais c'est normal que l'on n'est aucun chiffre sur l'opérateur et sur le garant?
Bonsoir,
Vous avez regardé le pdf, les infos sur l'opérateur et le garant y figurent.
Homunity n'a jamais donné plus d'infos que ce qu'il y a dans le pdf.
Il faut aller sur un site comme societe.com pour en savoir plus.
Pour les parkings : Effectivement, je ne vois que 5 places.
A noter que le projet étant largement ficelé, les fonds levés serviront en refinancement de projet :
Le promoteur va affecter les fonds à cette opération et récupérer sa mise pour démarrer un nouveau projet et ainsi ne pas perdre de temps!
Ce qui n'est pas gênant pour les investisseurs sur le projet, au contraire.
 

Julien954

Contributeur régulier
Bonjour à tous,

Est-ce que certains d'entre vous sont passés par le financement participatif pour réduire leurs impôts ?

Je crois que l'on parle de dispositif Madelin porté à 25 % de réduction d'impôt jusqu'au 31/12.

Des retours d'expérience seraient intéressants.
 

Ezerian

Contributeur régulier
Sur DOM COM,

Il est possible de réduire de 25 % son IR de Janvier à Avril et de 19 % de September à Décembre avec le Girardin Agricole.

Concernant le Madelin, la réduction est de 25 % mais le retour du capital investi n'est pas garanti.

Contrairement au Girardin où l'on récupére tout le capital et les intérêts en remise d'IR.

Voilà.
 
Haut