Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

Fundimmo a communiqué hier à ce sujet : les projets seront annoncés 4 jours à l'avance. Après, s'il y a embouteillage lors d'une collecte, on peut très bien avoir fait un virement anticipé pour rien. Je pense que les plateformes mettent en place ce système pour éviter de relancer les retardataires et raccourcir la durée de collecte. En revanche, pour ceux qui effectuaient un virement dans un délai correct, cela devient une contrainte.

Ah, j'avais vu leur nouveau site mais j'ai pas eu leur com' sur cette nouvelle façon de collecter. Dommage. Je suis pas très fan de cette facon de faire, l'idée de promener son argent d'un compte à l'autre potentiellement pour rien, c'est .... bref.

Coté homunity, je viens d’avoir mon premier remboursement: c’est marrant de constater qu’ils s’embêtent pas avec les centimes sur les intérêts... Je veux dire: qqs centimes de plus ou moins ne changent rien à ma vie mais ca coute quoi de plus de gerer 2 chiffres apres la virgule ? Deja que c'est une des (rares ?) plate-formes à ne pas capitaliser les intérêts, et que je trouve leur projet de moins en moins folichons (comparativement aux autre PTFs du moins), je délaisse aussi cette plate-forme ces derniers mois.
 
Si j'ai bien compris, c'est un projet interne à Anaxago qui le porte et le structure du début à la fin, avec l'aide d'un asset manager. Pas de promoteur ou de MDB extérieur impliqué financièrement. Le fond Anaxago Capital participe à l'opération, ce qui semble expliquer le montant total de 12 millions dont seulement une partie serait financé par crowdfunding (dans la limite de la loi j'imagine), le reste étant pris par le fond. Encore une fois, ce n'est que ma compréhension.
Et encore une fois c'est (un peu) "border line" chez Anaxago. Mais ce n'est que mon humble avis.
 

top_kek

Membre
Comment expliquer les rendements relativement élevés du crowdfunding immo pour les investisseurs, d'un point de vue offre/demande?

Avec des projets financés en quelques minutes, voire sursouscrits, on voit que la demande des investisseurs est très forte. Qu'est-ce qui empêcherait les plateformes/promoteurs de lever des fonds à des taux plus faibles?

Je pense à 2 explications:
- L'offre est également en plein boom côté promoteurs/MDB, ce qui implique un certain équilibre
- Intermédiaires (plateformes de financement) très nombreux -> concurrence accrue, réduction des marges pour survivre

Doit-on s'attendre à une baisse mécanique des rendements dans les années à venir? Ou a minima à une consolidation du marché (réduction du nombre de plateformes) et à une augmentation des frais?
 

Msimmo

Membre
Je pense à 2 explications:
- L'offre est également en plein boom côté promoteurs/MDB, ce qui implique un certain équilibre
- Intermédiaires (plateformes de financement) très nombreux -> concurrence accrue, réduction des marges pour survivre

ça dépend des plateformes, certains gros projets (plusieurs millions) ou bien des projets sur certains plateformes partent en plusieurs jours aussi....
Si vous pensez à CF, pour les projets clos en qq minutes, c'est aussi que pour le moment ils efficaces (coupons mensuels et vir auto) et ont un bon track record. Mais ça ne durera probablement pas.

Concernant le taux, c'est possible mais d'une part, le taux rémunère :
- risque de perte partielle ou totale; certes faible mais existant, et en période de crise les défauts augmentent et arrivent ensembles...
- l'indisponibilité totale des fonds et l'échéance incertaine : 6mois, 12 mois ou plus...
- la rapidité de lever des fonds (qui complètent les FP du promoteur) et sont indispensables y compris s'il y a un emprunt bancaire

Par exemple chez Koregraf, qui a un bon track record aussi, un projet de 12mois à une prolongation possible jusqu'à 36 mois. Donc cette flexibilité (rallongement, et aussi remboursement anticipé) a aussi un prix.

Sinon c'est clair que certaines plateformes sont en perte de vitesse.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Comment expliquer les rendements relativement élevés du crowdfunding immo pour les investisseurs, d'un point de vue offre/demande?
Faites-vous une comparaison avec la bourse, par exemple?
En bourse, la confrontation de l'offre et de la demande définit une valeur pour un actif.
Ici, ce n'est pas le cas. L'offre vient des promoteurs qui en ont besoin pour démarrer leurs projets immobiliers.
La demande est forte parce que l'offre bénéficie d'une certaine solidité financière... Et parce que nous sommes dans un monde sans rendement.
Quelle alternatives ont les investisseurs en recherche de rendement? Plus aucune, sauf à aller en bourse.


Qu'est-ce qui empêcherait les plateformes/promoteurs de lever des fonds à des taux plus faibles?
La désaffection des investisseurs signerait la mort des plateformes. Il faut donc trouver un juste équilibre.
Je n'ai encore jamais vu de projet sous les 7%. Mais sous les 7%, j'ai du mal à voir les projets susciter autant d'enthousiasme.

- Intermédiaires (plateformes de financement) très nombreux -> concurrence accrue, réduction des marges pour survivre
Elles ne sont pas si nombreuses que ça. 6 dépassent la centaine de projets depuis l'origine :
Wiseed, Clubfunding, Homunity, Fundimmo, Anaxago et Koregraf.
Et certaines sont plus actives que d'autres dans des domaines bien particuliers (MDB chez Clubfunding par exemple).
Je ne vois pas de concurrence malsaine pour elles.
Par contre, derrière, il y en a une trentaine, et c'est sûr qu'une vingtaine va certainement disparaître.
Je viens de recevoir un mail de WeeXimmo, chez qui j'ai encore 2 projets en cours, qui annonce qu'ils terminent la gestion des projets en cours, et qu'ils arrêtent ensuite.

Doit-on s'attendre à une baisse mécanique des rendements dans les années à venir? Ou a minima à une consolidation du marché (réduction du nombre de plateformes) et à une augmentation des frais?
A mon avis : Oui à la consolidation du marché, et pas de changement pour le reste.
 

Stilt

Contributeur
Bonjour a tous,

Je veux bien vos avis sur le prochain projet de Global Promotion chez Upstone :
Poissy & Egly
1 390 000 €
13 % par an*
12 mois - 41 % commercialisé


J'ai participé aux 3 derniers projets de ce promoteur sur Upstone. Des achats-reventes a très court terme sur des projets 100% commercialisés.
Ce nouveau projet est différent en terme de commercialisation, de montant recherché,... parcontre toujours aucun financement bancaire.
Tout autant, l'operation me semble bien situé (meme si je ne connais pas le secteur) et ce qui me chifonne le plus, c'est que l'on n'a aucune garantie (ou alors je l'ai raté).

Vos avis?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonsoir,
Pas regardé, je ne participe pas aux projets qu'ils proposent, mais si c'est du 13%, c'est qu'il y a une raison, et un risque quelconque.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Comment expliquer les rendements relativement élevés du crowdfunding immo pour les investisseurs, d'un point de vue offre/demande?

Les lend-immos sont assimilés par les bqs à des quasi-fonds propres. Ça aide les opérateurs immo à être + sexy devant leurs bqs.

Et il n’est pas rare de voir les fonds propres rémunérés à 10% voire + encore.

On n’attire pas les mouches avec du vinaigre.

Enfin rappelons que nombre de prêts connaissent des retards parfois des défauts, et même çà et là quelques pertes ...

Tout ça se paie.

Sinon Poam a tout dit: < 7% brut et plus personne bouge.
 
Haut