Crowdfunding immo - plateformes, projets en cours et avis.

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Itou pour moi.
Tous les projets en cours vont avoir une coupure de 2 mois, si tout va bien.
J'avais un projet qui devait être réceptionné le jour même du début du confinement, et être remboursé dans la foulée... Reporté à l'après confinement.
Idem sur un autre dont le dernier appart est réservé, mais impossible de l'acter... il n'y a pas de notaire.
Pendant ce temps là, Homunity enchaine les nouveaux projets. Les gens savent-ils que l'argent qu'ils y mettent va déjà prendre au moins 2 mois dans la vue avant que quoi que ce soit ne puisse démarrer?
Surtout que, oui, les projets ne sont pas 4 étoiles!!
Il y en a un sur Wiseed pour un projet à Lyon. Il a été ouvert avant le début du confinement... Il n'est toujours pas bouclé et va fermer à la fin de la semaine.
Je doute que ceux d'Homunity arrivent au bout, surtout que 3 sur les 4 sont à plus de 1M€.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Remboursement avant opé. d'un projet Upstone "Les Hélices": le promoteur n'a pas eu sa GAPD.
Je récupère du cash. Et vu que j'investis quasi exclusivement avec ma CB à débit différé, je n'ai pas de coût d'opportunité sur cette opé.
Là au moins je m'en sors peut-être pas trop mal, peut-être pas.
Tjs est-il que pour la conjoncture immobilière, rien ne va plus !
 

Tomas466

Contributeur régulier
C'est simplement le modèle financier des plateformes : pas de collecte, pas de revenus... C'est très limite pour l'investisseur qu'on cherche à rassurer à coup de podcasts et de pavés dans des mails. À mon sens et compte tenu des derniers signaux nationaux et internationaux on a clairement aucune visibilité à 6 mois.

Perso je suis en phase de remboursement de CF immo sans réinvestissement immédiat pour différentes raisons. J'ai touché deux retours d'oblis + intérêts au tout début du confinement (20 et 23 mars), c'est déjà ça de pris. Même si j'étais en phase d'investissement je me garderais bien de placer quoi que ce soit aujourd'hui.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
#MeToo

comme l'a dit Buffeto, je me mets en "mode radin" pour les qq semaines qui viennent: il se trouve que je vais avoir un mois d'avril compliqué, avec une grosse conso de cash. Comme toi @Tomas466 , j'ai eu qq retours (3) qui font du bien, à la tréso mais qui ne suffiront pas pour ce mois.

Mis à part qq opés déjà prévues en crowd-equity, je mets le holà, en attendant des jours meilleurs.

Cela dit je ne ferme pas la porte pour autant: il restera qq opés de qualité, et je serai + sexy financièrement au mois de Mai.

Comme tu l'as évoqué: pour les bqs, les notaires, les agents immos, les courtiers, l'adage: "plus il y a de flux, plus il y a de jus" va faire du mal. Je ne pleurerai ni les bqs ni les notaires qui ont largement de quoi tenir (quoique certaines officines de campagne souffriront), mais les autres vont passer des trimestres bien compliqués.
 

White Rabbit

Contributeur
Pour le moment Clubfunding me paraissent pltôt sérieux.
Report d'une opération (Franklin Roosevelt je crois) et des intérêts, pause sur les souscriptions...
 
On peut penser que pour attirer le chaland après la crise , les taux seront un peu meilleurs ...Faudra bien sur bien analyser la solidité des dossiers
 

Tcheaz

Membre
Il est vrai que le COVID 19 va très probablement créer des taux de défauts et incontestablement des retards de livraison au vue des décisions prises par le gouvernement concernant la filière du bâtiment, ainsi que des communications des fédérations professionnelles. Néanmoins, le crowdfunding immobilier m’apparaît toujours comme une valeur refuge de placement laquelle doit continuer à susciter notre intérêt.

C'est sûr que les plateformes "majeures" du secteur qui continuent à lancer à tout de bras des collectes actuellement posent question.

A mon sens, la communication qui a été faite par Vincent SILLEGUE, Président de KOREGRAF, est très juste sur l'avenir du secteur au vue de la situation actuelle. Cette communication vient d'ailleurs confirmer ce que je pense depuis longtemps sur cette plateforme. Il s'agit bien d'une des seules, si ce n'est la seule, qui démontre un certain sérieux dans les opérations qu'elle présente et dans le suivi à postériori.

Une chose est sûre, la situation que nous traversons va permettre "d'écraimer" le marché du crowdfunding et on verra bien qui démontre son professionnalisme et sur quelle plateforme il convient de placer nos liquidités.
 
Haut