Crowdfunding Energie Renouvelable - plateformes, projets en cours et avis.

Bonjour à tous,
Je découvre le forum, et je suis étonné qu'il n'y ait pas de fil dédié au crowdfunding des projets d'énergie renouvelable.
Voilà donc chose faite! :)

Les rendements servis sont moins attractifs que sur l'immobilier (de l'ordre de 5% annuel), mais le risque est bien maîtrisé et les projets contribuent à la transition énergétique.

Est-ce que certains d'entre vous utilisent ces plateformes (Enerfip, Lumo, etc...)? Qu'en pensez-vous?

- Léo

PS: je suis Président d'Enerfip, à votre disposition pour discuter de notre niche du marché du crowdfunding et de ses spécificités, et éventuellement de questions sur les projets présentés. A vous lire!
 

Triaslau

Contributeur régulier
Je regarde le site je vois : Enerfip est une plateforme agréée par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) en tant qu'Intermédiaire en Financement Participatif

Alors non, IFP ce n'est pas un agrément, et ce n'est pas délivré par l'ACPR.

Un IFP peut être conseiller en investissement participatif (CIP) ou prestataire en services d’investissement (PSI). si il est CIP uniquement, comme c'est le cas ici, il uniquement régulé par l'AMF.

Seuls les PSI sont agréés par l’ACPR et sont supervisés conjointement par l’AMF et l’ACPR. suffit de regarder regafi pour voir que cette entreprise n'est pas agrée et qu'elle est agent d'un service de paiement.

Bref, çà sent le sérieux.
 
Dernière modification:
Je regarde le site je vois : Enerfip est une plateforme agréée par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR) en tant qu'Intermédiaire en Financement Participatif

Alors non, IFP ce n'est pas un agrément, et ce n'est pas délivré par l'ACPR.

Un IFP peut être conseiller en investissement participatif (CIP) ou prestataire en services d’investissement (PSI). si il est CIP uniquement, comme c'est le cas ici, il uniquement régulé par l'AMF.

Seuls les PSI sont agréés par l’ACPR et sont supervisés conjointement par l’AMF et l’ACPR. suffit de regarder regafi pour voir que cette entreprise n'est pas agrée et qu'elle est agent d'un service de paiement.

Bref, çà sent le sérieux.
Bonjour,
Je me permets de corriger.
IFP est bien un statut supervisé par l'ACPR. L'AMF délivre les agréments PSI et CIP. Vous avez raison, une plateforme peut cumuler CIP et IFP, comme c'est le cas d'Enerfip.
Enerfip a été agrée par l'AMF en avril 2015, et est dûment inscrite à l'ORIAS pour ses deux agréments IFP et CIP. Vous pouvez vérifier qu'une plateforme a des agréments à jour sur le site de l'ORIAS en 2 clics:
Image1.jpg

Nous sommes effectivement également agent de service de paiement, qui est une obligation légale pour exercer notre activité, mais ce n'est pas ce qui nous autorise à collecter des fonds via de l'appel public à l'épargne.
- Léo
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Est-ce que certains d'entre vous utilisent ces plateformes (Enerfip, Lumo, etc...)? Qu'en pensez-vous?
Bonjour,
Je crois bien avoir commencé le crowdfunding en souscrivant à un projet sur Enerfip.
C'était en décembre 2016, 'Plaine de l'Etantot".
Bien malheureusement, les 3 seuls projets (sur un total, toutes plateformes comprises, de 252 souscriptions) sur lesquels j'ai des défauts sont sur Enerfip!!
3 projets, mais d'un seul et même emprunteur.
Erreur de ma part, direz-vous!
C'est que, justement, le financement participatif en EnR me semblait être très secure!
Tellement sûr de moi que j'ai baissé la garde et investi sans méfiance.
C'est un peu le propos que vous tenez ici : "le risque est bien maîtrisé", écrivez-vous.
Je n'ai pas l'impression qu'il est autant maîtrisé que ce que vous écrivez, et que ce que l'on pourrait croire.
Au final, j'ai dû investir autour de 8000 ou 8500€ sur Enerfip... La perte des 3 projets (sur 22) sera pratiquement compensée par les retours des 19 autres projets.
En gros, je récupère ma mise après 6 ou 7 ans. Peut mieux faire.. Le livret A m'aurait rapporté plus.

A part ce petit incident, je regrette le temps, 2016/2017, où il était assez facile d'investir sur les projets d'EnR.
Ou ils étaient en accès libre, ou il y avait une période réservée aux riverains, et ensuite on pouvait y souscrire.
Maintenant, c'est devenu quasi impossible, ou alors il faut habiter plutôt dans le Sud de la France.
En conséquence, j'ai complètement arrêté d'investir sur les sites d'EnR.
 
M

Membre50050

Les rendements servis sont moins attractifs que sur l'immobilier (de l'ordre de 5% annuel), mais le risque est bien maîtrisé et les projets contribuent à la transition énergétique
Bonjour et merci de votre intervention.

En quoi les risques sont moindres que dans l'immobilier et sont mieux maitrisés?
Mon impression est inverse, ce sont des technologies récentes et évolutives, un panneau photovoltaïque de 15 ans n'est plus au top de la technologie, et il a déjà perdu lui-même un certain pourcentage d'efficacité.
Les prix ont baissé rapidement et devraient continuer à baisser du coup on achète toujours cher, et enfin en particulier en France on incite ces producteurs à 'sortir' le maximum de KVA le 15 aout a midi, là ou personne n'en n'a besoin, et non pas au milieu de l'hiver.
Quand la France va chercher des sous, et ça ne va pas tarder, ces aberrations vont disparaitre.
 
Dernière modification par un modérateur:

Julien954

Contributeur régulier
Bonjour,

J'ai mis un billet de façon symbolique. Le délai de clôture du projet (déjà plus d'un mois d'attente), le rendement moyen (5 %) et la durée longue du prêt (4 ans) font que ce sera sans doute mon seul et unique investissement sur ce secteur.

Mon secteur préféré en financement participatif étant l'affacturage : taux plus élevé et durée plus courte.

Bien à vous
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonjour,
Je me permets de corriger.
IFP est bien un statut supervisé par l'ACPR. L'AMF délivre les agréments PSI et CIP. Vous avez raison, une plateforme peut cumuler CIP et IFP, comme c'est le cas d'Enerfip.
Enerfip a été agrée par l'AMF en avril 2015, et est dûment inscrite à l'ORIAS pour ses deux agréments IFP et CIP. Vous pouvez vérifier qu'une plateforme a des agréments à jour sur le site de l'ORIAS en 2 clics:
Et bah alors il est où l'agrément ACPR indiqué sur votre site ? vous l'avez oublié dans votre liste ?

D'ailleurs c'est quel article du Code monétaire qui parle d'un agrément de l'ACPR en tant qu'IFP? parce moi je ne connais que l'article L546-1 qui indique "les intermédiaires en financement participatif définis à l'article L. 548-1 sont immatriculés sur le registre unique" c'est marrant çà parle juste d'immatriculation auprès de l'ORIAS et pas d'agrément ACPR, un oubli du législateur sans doute.

Et bien entendu, vous êtes "régulés" par les autorités, comme tous les autres intermédiaires inscrits à l'ORIAS, tout comme les notaires et les casinos. En aucun cas être supervisé par une autorité signifie être agrée par cette autorité.

L'ACPR rappelle d'ailleurs :
Attention : Si le site internet encaisse des fonds pour le compte de tiers dans le cadre des opérations de financement participatif, la plate-forme doit être agréée a minima en qualité d’établissement de paiement (EP) par l’ACPR ou être enregistrée en tant qu’agent de prestataire de services de paiement.

Etre l'agent d'un prestataire agréé, ce n'est pas être agréé, vous bénéficiez uniquement d'un enregistrement en tant qu'agent de Lemonway, à la demande de ce dernier. C'est lui qui fait l'objet de la supervision et qui est éventuellement responsable de dysfonctionnement.

En tout cas, je voulais juste avertir d'éventuels clients de ce forum qui pourraient être trompés par votre site. C'est beaucoup plus facile de ne pas avoir de frais quand on a pas d'agrément, pas de frais de structure, pas de frais de contrôle interne et pas de frais de supervision (oh pardon vous payez la cotisation à l'ORIAS, çà doit faire mal!). Et le jour où çà pète les gens se tournent vers l'ACPR...


Je n'interviendrai plus ici mais pour ceux que çà intéresse éventuellement:

Tout est expliqué ici: https://acpr.banque-france.fr/autoriser/financement-participatif
  • Une plate-forme de financement participatif [...] doit être immatriculée auprès du registre de l’ORIASen tant que conseiller en investissement participatif (CIP).
==> c'est le choix fait par enerfip, uniquement immatriculé à l'ORIAS (d'où la copie d'écran du site de l'ORIAS qu'il nous donne). IFP n'est pas un agrément et ce n'est pas délivré par l'ACPR;

L'ACPR indique également :
  • Elle peut également opter pour le statut de prestataire en services d’investissement (PSI) fournissant le service de conseil et être, dans ce cas, agréée par l’ACPR.
  • Ces plates-formes sont régulées par l’AMF seule pour les CIP (note: çà c'est enerfip) et conjointement par l’AMF et l’ACPR pour les PSI (note: çà c'est pas enerfip).
==> C'est uniquement dans ce cas de PSI que vous pourriez indiquer bénéficier d'un agrément ACPR et le revendiquer (si vous l'obtenez) mais Enerfip n'est pas PSI, enerfip n'est pas agréé par l'ACPR, pas agréé du TOUT, ni en IFP (çà n'existe pas comme agrément de l'ACPR), ni en rien. Je ne vois pas comment çà peut être plus clair.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Bref, on attend toujours la réponse à toutes ces questions.
Quels arguments pourraient donner envie d’investir à part que c’est pour la transition énergétique, donc bio-écolo-éthique et bon pour la planète… (Qu’est-ce qu’on ne nous fourguerait pas au nom de cette fichue planète !)
 

Tomas466

Contributeur régulier
(...) le risque est bien maîtrisé (...)
Bonjour Léo,

comme mes collègues plus haut, je souhaite en savoir plus sur la partie "le risque est bien maîtrisé" : quelles données chiffrées pouvez-vous rendre publiques qui permettraient aux investisseurs potentiels de juger de la véracité de vos propos ?
 
Haut