Crédit rachat de commerce

C6BIEN

Membre
Salut rien à ajouter les info de Pinard 39 sont limpides....
Mon conseil, ce qui signifie d'être capable de l'accepter, c'est de bien comprendre le refus d'une banque... en effet un conseiller Pro fait une analyse à froid avec des chiffres (on dit que les chiffres sont têtu) et s'il pense que l'affaire n'est pas viable ou que les chiffres du bilan sont bizarres; grosse méfiance tu dois avoir sur ton affaire, voir accepter de ne plus faire....
Le première question à avoir c'est : pourquoi il vend l'affaire du siècle et la première méfiance c'est de ne pas se laisser balader par les revenus annexes qui ne sont pas vérifiables comme ils ne sont sensés ne pas exister
 

Pinard39

Nouveau membre
Et ce que dit C6BIEN est tout à fait vrai : si le banquier émet des doutes alors mefles !! Je ne sais pas si la crêperie visée est l'affaire du siècle, mais on vend un commerce pour bien des raisons : la retraite qui arrive, des problèmes de santé ou une aspiration à une vie plus sereine....Car si on est issu d'une famille de commerçants, d'artisans ou petits patrons on connait déjà le programme : les courtes semaines font 40h, les normales plutôt 50h, 3 semaines de congés est la norme sinon c'est du suicide (sauf cas particulier des lieux touristiques où le CA de l'année se fait en 3 ou 4 mois). LEs longs WE n'existent pas et les samedis (surtout dans la restauration !) on sait se qu'on fait...Quant au bilan, tu peux te faire aider par un expert comptable, il sait lire entre les lignes, il t'expliquera les postes de dépenses sur lesquelles tu pourrais jouer...bref courage,
 

Ailleurs27

Nouveau membre
Bonjour
Le financement de la reprise d un fonds de commerce s analyse en 3 points essentiels :

Le porteur de projet est il en phase avec la cible ?
L affaire reprise est elle au bon prix (base ebe retraité le cas échéant) Et en bon état
L apport est il conforme ?

Et surtout ne pas hésiter à se faire accompagner par des conseils spécialisés comme experts comptables, agents immobiliers, avocats, courtier en credits.

Cdt
 
Haut