Crédit immobilier vérifications après signature

antoineb77

Nouveau membre
Bonjour,

Je suis actuellement dans la phase des 10 jours de rétractation concernant un prêt immobilier avant signature.

Je souhaite une fois ce crédit signé, faire l’achat d’un véhicule avec une partie du financement en crédit.

Est ce que cela peut poser problème pour mon crédit immobilier de base, sachant que je signe définitivement chez le notaire fin juin pour la remise des clés. Est ce que entre temps la banque ne vas pas demander un second contrôle de solvabilité juste avant la première échéance du crédit et du coup mon prêt voiture pourrait poser problème ?

Merci pour votre aide
 

slybaots

Contributeur
Normalement, le credit est affecté à un bien donc normalement impossible de prendre l'argent pour payer une voiture. Et la banque débloque les fonds uniquement que sur justificatifs et/ou remise des clés.

Comment allez vous payer le credit que vous aurez utilisé pour la voiture?
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
Bonjour,

Je suis actuellement dans la phase des 10 jours de rétractation concernant un prêt immobilier avant signature.
Pour info, dans les crédits immobiliers il y a un délai de réflexion minimum de 10 jours francs (= entiers) avec un maximum de 30 jours mais il n'y a pas de délai de rétractation.
Je souhaite une fois ce crédit signé, faire l’achat d’un véhicule avec une partie du financement en crédit.
Je suppose qu'il s'agit d'un autre crédit à venir (prêt consommation "lié/affecté/causé" ou prêt personnel non affecté) ?
Est ce que cela peut poser problème pour mon crédit immobilier de base, sachant que je signe définitivement chez le notaire fin juin pour la remise des clés. Est ce que entre temps la banque ne vas pas demander un second contrôle de solvabilité juste avant la première échéance du crédit et du coup mon prêt voiture pourrait poser problème ?
La pratique dépend de chaque banque mais, en effet, certaines peuvent demander une actualisation des documents justificatifs (bulletins salaires + relevés de comptes.....) avant édition de l'offre de prêts et/ou avant mise à disposition des fonds.

Par ailleurs il faut rappeler que cacher volontairement un charge prévue va à l'encontre de la déclaration de sincérité et de bonne fois que vous signez lors de l'instruction de votre dossier de crédit et, au plan juridique, il s'agit d'une manœuvre dolosive encore appelée "réticence dolosive".
En cas de défaillance ultérieure dans le paiement des échéances une telle façon de faire décelée par la banque prêteuse peut l'amener à prononcer la déchéance du terme = remboursement immédiat du prêt.

C'est très probablement prévu dans votre offre/contrat de prêt.

Cdt
 

antoineb77

Nouveau membre
Je ne cache rien. Je ne veux pas feinté la banque. Je veux juste profiter du bonus écologique sur les véhicules électriques en vigueur jusqu’au 1er juillet.

D’ailleurs ma capacité d’emprunt n’est pas réellement mit à mal, car une partie de mes coûts mensuels en carburant et entretien servirait à financer le prêt d’un véhicule électrique. Je ne veux pas que cela pose effectivement problème avant la remise des clés chez le notaire :/
 

Max1

Contributeur
J'ai entendu de mon notaire l'histoire d'un client solvable qui avait un crédit auto pre-existant, et qui avait signé pour un crédit immobilier. Tout s'était fait dans les règles. Il pouvait dormir sur ses 2 oreilles.

Malheureusement, après signature du crédit immobilier, il a tout bêtement oublié de renflouer le compte qui servait à payer le crédit auto (200 EUR par mois) et ne s'en est pas rendu compte.
Il a été fiché.
La 2e banque a appris son fichage et a annulé le crédit juste avant la signature de l'acte.
Tout ça pour une erreur d'inattention. :-(

Si la banque vérifie une dernière fois vos crédits en cours, ce serait probablement foutu pour vous. J'eviterais de jouer avec le feu pour un achat aussi important.
 

Aristide

Top contributeur
Afin d'éviter tous éventuels problèmes ultérieurs avec votre banque il semble alors que le mieux serait de l'informer (par écrit = trace) dès à présent de votre projet.
 

Aristide

Top contributeur
Réponse fournie page 3 ci-dessus :
Par ailleurs il faut rappeler que cacher volontairement un charge prévue va à l'encontre de la déclaration de sincérité et de bonne fois que vous signez lors de l'instruction de votre dossier de crédit et, au plan juridique, il s'agit d'une manœuvre dolosive encore appelée "réticence dolosive".
En cas de défaillance ultérieure dans le paiement des échéances une telle façon de faire décelée par la banque prêteuse peut l'amener à prononcer la déchéance du terme = remboursement immédiat du prêt.

C'est très probablement prévu dans votre offre/contrat de prêt.
Cdt
 
Haut