Orange Bank

Conseil investissement

U

usercb772

Si on prend le CAC il y a 10 ans, donc en novembre 2003, on était à 3300 pts.
En 2011, à peu près à 3100 pts.
Soit une perte de 6%.

Entretemps, les boîtes ont versé a peu près 4% pendant 8 ans, avec les intérêts capitalisés, ce qui fait environ +37% en comptant les intérêts capitalisés
Donc vous vous en sortez encore à +30% et pas à -20%.

Il ne faut pas prendre les indices hors dividendes ça ne veut rien dire
 

Turbo-057

Contributeur régulier
Pour moi j'ai investi en bourse une fois que j'avais le portefeuille adéquat et les moyens de le faire.
Dans un premier temps avez vous deja le panel des produits d'un bon portefeuille. L'AV est nécessaire a souscrire avant de jouer en bourse.
Pour le PEA je dirai qu'en France c'est un produit "fiscal" qui vit peut etre ses dernières heures de faibles taxes. J'ai du le cloturé quand je me suis expatrié mais au moins maintenant mes dividendes je les touches en net sans impots de meme que les PV

La bourse clairement n'est pas une science exacte faut réagir au jour le jour. Ceci en fonction des annonces, du marché, de ses aléas bref on peut gagner ou perdre.

Personnellement je l'ai toujours vu comme un complément de revenus car je n'y ai joué que de l'argent dont je n'avais pas besoin.
Et quand j'avais des gains c'était tout benef pour les investir sur d'autres placements.
 

immo31

Membre
RamonLacheminée vous prenez en compte seulement le cac40 mais si on a acheté du France Telecom et du Vivendi la perte doit être supérieur à 6%. Pas sûr que les valeurs d'hier qui était des valeurs refuges soit les mêmes dans 8 ans.

Alors que si l'on a mis son argent dans une Av en fonds euro on a récupéré autour de 12000€.

Comment cela se fait-il que beaucoup de personnes est perdu beaucoup d'argent entre 2003 et 2011 et que vous vous êtes à 30%.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Comment cela se fait-il que beaucoup de personnes est perdu beaucoup d'argent entre 2003 et 2011 et que vous vous êtes à 30%.
il y a des bons joueurs , comme Ramon , mais ils sont très peu nombreux , et il y a la grande masse des blaireaux comme Buffeto qui n'achètent et ne vendent jamais au bon moment .
faire croire que tout un chacun peut gagner de l'argent en bourse est un leurre....

nous autres les blaireaux , on peut juste s'y amuser....;)
 

moietmoi

Top contributeur
il y a des bons joueurs , comme Ramon , mais ils sont très peu nombreux , et il y a la grande masse des blaireaux comme ....... qui n'achètent et ne vendent jamais au bon moment .
faire croire que tout un chacun peut gagner de l'argent en bourse est un leurre....

nous autres les blaireaux , on peut juste s'y amuser....;)
MERCI!!! c'était le sens de mon post pour indiquer qu'on ne pouvait pas mettre sur le même plan une AV en euros et un portefeuile d actions; par rapport à immo31 dont les posts pouvait laisser penser qu' un investissement en bourse amenait mathématiquement un rendement positif
 
U

usercb772

Ahahah, je n'ai rien gagné entre 2003 et 2011, pour la bonne et simple raison que j'ai commencé en 2012.

Je voulais simplement reprendre les chiffres, afin de relativiser un peu tout ce qui peut être dit.

Pourquoi certains perdent et d'autres gagnent ? Il y a plusieurs raisons.
La première c'est que le commun des mortels n'a pas investi en 2003, échaudé par l'éclatement de la bulle internet. Et le quidam moyen a commencé à remettre ses billes en 2005 ou 2006, après plusieurs années de hausse, vexé d'avoir laissé échapper sa chance. Et il a vendu en 2008 ou 2009, jurant qu'on ne l'y reprendrai plus. Je force à peine le trait.

Pour gagner, il faut un peu de constance. Il faut investir peu à peu, lentement mais sûrement, diversifier afin de ne pas avoir un secteur surpondéré à l'extrême, ne pas acheter au plus haut vexé de n'avoir pas gagné et vendre au plus bas en maudissant les gros traders.

Bref éviter les "conseils" du style : c'est le moment les actions allez y les yeux fermés ! comme en dispense certains magazines et suivre votre voie, lentement, prudemment, en tenant bon la barre, même pendant la tempête.
 

immo31

Membre
Merci de ses éclaircissement, t'inkiet y a de grandes chances que je rejoigne le clan des perdants buffeto. Finalement je me rends qu'il n'y a pas de miracle. Peu de personnes arrivent à s'enrichir quelque soit le placement financiers ou immobiliers. Il y a ceux qui essaient de diversifier leurs risques à travers différents stratégies, ceux qui galèrent pour avoir leur RP avec des banques qui demandent de plus en plus de garanties, d'apport. Près de neuf primo-accessions sur dix concernent des biens anciens, quand dans le même temps le neuf est poussé par les rentiers, les investisseurs qui veulent profiter des mesures fiscales comme l'a été le Robien.
 

Turbo-057

Contributeur régulier
Pour l'immobilier si tu avais investi un peu avant l'an 2000 genre 96/98 par exemple c'était très rentable et "enrichissant" en comptant la vente après 15 ans des biens.
Maintenant avec la pression fiscale actuelle en France l'immobilier est comme le reste inutile
Il faut se tourner vers d'autres cieux que la France si tu le peux.

Pour les placements mobiliers la plus de miracle ni de réelle porte de sortie pour faire du cash avec les taxes actuelles c'est pas simple. Deja les 15.5% de Ps plombent la donne mais depuis la suppression du PFL si tu es dans les tranches 30/41/45 % la c'est clairement du matracage fiscal.
 
Haut