Conseil - Gestion de son Epargne

Didipol

Membre
Bonjour à tous !

Débutant dans la gestion de mon épargne , habituellement plutôt lecteur que contributeur sur le site , le contexte actuel m'a amené à m'interroger dans l'urgence à savoir si mon épargne actuelle était , dans un premier temps , sécurisée, puis dans un second temps "intelligemment" utilisée.

Une précision : je cherche actuellement à faire une acquisition immobilière (primo accédant) qui nécessitera un apport conséquent de ma part ; c'est pour cette raison ( est-elle bonne ?) qu'une somme importante est présent sur mon Compte Courant et non valorisée.

Mes interrogations :

1) Avec la crise COVID actuelle , la répartition de mon épargne ( voir ci-dessous ) , présente t-elle des risques avérés ?

2) Il y aurait-il une manière plus intelligente de valoriser mon épargne ? Je pense notamment aux différents livrets réglementés qui ne rapportent pas grand chose....

Pour mon projet immobilier (taux d'emprunt 1,1%) , je pensais mobiliser PEL + 90% CC ; au vu du taux des LDD et CE , je me demande si il n'est pas également plus intelligent des les mobiliser pour le projet immobilier....

Concernant le contrat d'assurance vie, il a été ouvert dans ma banque physique il y a 10ans , j'ai pas mal lu sur le forum que ce n'était pas interessant ?

Merci par avance pour vos conseils et orientations !

Bonne journée

Mon Profil :

29 ans ; CDI

Banque en Ligne :

Compte Courant :20k€ ( pas malin mais ayant comme projet l'acquisition immobilière de ma résidence principale , je n'ai pas trouvé comment valoriser cette argent sans la bloquer à moyen/long terme...) ;

Banque Physique :

Compte Epargne : 2k€
LDD : 10k€
Livret A : 20k€
PEL : 40k€
Assurance Vie : 10k€
 

A...

Contributeur
Bonjour,

1. En dehors de l'AV, votre épargne ne présente pas de risque avéré, il n'y a pas d'exposition aux risques des marchés, etc. sur ces comptes épargnes. Le risque qui peut être évoqué c'est en cas de faillite des banques...
Pour l'AV, tout dépend de la répartition fonds euros / UC.

2. L'optimisation de l'épargne dépend du projet personnel, de l'aversion au risque, de la connaissance des produits financiers, etc.
Quel est le taux de votre PEL, du compte épargne et de l'AV (dernier taux servi ou préciser l'AV) ?
Selon ces éléments, peut-être qu'il est plus intéressant de faire un apport sans toucher au PEL (dont le rendement est garanti).
 

Didipol

Membre
Bonjour et merci pour votre retour ;

PEL -> 1,5%
CE -> 0,05%

Pour l'assurance , c'est un peu plus obscur pour moi , en gros :
- 75% Fonds Propre
- 25% BNP Paribas Conviction C

Si je comprends bien ->

75% Sécurisé ;
25% "risqué" ;

Pour clarifier la situation, qu'elles sont les questions que je devrais poser à mon banquier pour avoir suffisamment d'éléments pour juger de la situation ?

Merci
 

Pikaoups

Membre
C'est plutôt des choix qui assurent une très grande sécurité, donc pour répondre à votre première question, vous n'avez pas vraiment d'inquiétude à vous faire par rapport à la crise actuelle (éventuellement un risque de perte sur les 25% de l'assurance vie placés sur BNP Paribas Conviction C , soit 2500 Euros).
La contrepartie de vos choix sécuritaires, ce sont des rendements faibles voire très faible.

Maintenant tout dépend de vos horizons de placements :

- Quelle part de votre épargne sera mobilisée dans le projet immo ?
- Quelle échéance pour ce projet immo (quelques mois ou d'ici 5 ans) ?

Etant rappelé que même après réalisation du projet immo il sera souhaitable de conserver un minimun d'épargne de précaution disponible (type livret), pour un éventuel coup dur (certains prévoient 6 mois de dépenses, d'autres 6 mois de revenus, d'autres beaucoup moins c'est fonction de l'aversion au risque et du besoin de sécurité de chacun).

Après avoir répondu à cela quelles sommes resteraient disponibles ?
 

A...

Contributeur
Comme l'a indiqué Pikaoups, les 25% de votre AV sur BNP Paribas Conviction C sont exposés à la crise actuelle.
Vous pouvez regarder l'évolution du support (code ISIN : FR0012088870) pour vous en rendre compte (chute de la valeur entre février et mars).

Pour compléter ma remarque à propos de l'apport votre PEL vous sert un rendement net de 1.24% garanti pendant 15 ans maximum (à condition de respecter les conditions du PEL).
Vous pouvez atteindre les 58k€ d'apport que vous prévoyez sans y toucher. Bonne ou mauvaise idée je ne sais pas, tout dépend de votre aversion au risque.
Si vous préférez prendre peu de risque, préserver votre PEL peut avoir du sens puisque les rendements des fonds euros (les 75% de votre AV) ont une tendance baissière.
Vous pouvez vous donner une idée de cette évolution en regardant l'article : meilleur taux.

Une remarque à propos de l'AV : vous pouvez jeter un œil à vos frais (frais de versement, frais de gestion, ...), il est possible qu'ils amputent un peu votre performance.
 

Didipol

Membre
Projet Immobilier :

1)

- Objectif d'achat dans les 5/10mois Max.
- Concernant la part à mobiliser pour le projet Immo : en fait c'est ici que j'ai le choix ( actuellement je vise un emprunt sur 20ans) mais je peux augmenter la durée d'emprunt si nécessaire ;

En fait je pourrais poser ma question autrement : au vu des taux d'emprunt actuels et des rémunérations des livrets : est-ce plus interessant pour moi d'utiliser mon LA + PEL pour l'achat ou , si possible, garder ces livrets et financer mon projet par emprunt ?

Epargner ou emprunter ?

2)

L'état actuel de mon AV est effectivement très peu rémunératrice.....si en complément 25% de l'épargne peut-être exposé..... cela ne vaut vraiment plus le coup...partir sur une autre ASV ? A considérer dans le projet immobilier ?
 

paal

Top contributeur
Projet Immobilier :

1) - Objectif d'achat dans les 5/10mois Max.
En matière d'immobilier, on va dire que c'est demain !!

Et donc tout dépendra de ce vous proposera votre banquier pour financer cet achat .... ;)

En fait je pourrais poser ma question autrement : au vu des taux d'emprunt actuels et des rémunérations des livrets : est-ce plus intéressant pour moi d'utiliser mon LA + PEL pour l'achat ou , si possible, garder ces livrets et financer mon projet par emprunt ?.
Pensez-vous franchement qu'en ce moment un organisme financier va vous financer à raison de 100% et en finançant en prime les frais de notaire ??

Et si on parlait un peu
- du coût de votre investissement futur
- du niveau de votre rémunération annuelle
- de l'éventuelle capacité d'endettement qui en découle ??

Epargner ou emprunter ?
Est-ce vraiment une question à se poser quelques mois avant un investissement de taille ??

2) - L'état actuel de mon AV est effectivement très peu rémunératrice.....si en complément 25% de l'épargne peut-être exposé..... cela ne vaut vraiment plus le coup...partir sur une autre ASV ?
A considérer dans le projet immobilier ?.
Surtout considérer APRES avoir les idées claires sur la façon dont le projet immobilier se finance ....
 
Dernière modification:

Didipol

Membre
Bonjour,

Merci Paal pour votre retour, même si je trouve que vous partez un peu rapidement en besogne !
Mais probablement me suis-je mal exprimé dans mon précédent message :

A l'heure actuelle , mon financement est déjà "étudié" : courtier avec différent emprunts sur plusieurs durées ( 15/20/25ans ) avec un apport fixe ;

Il n'a jamais été envisagé de faire l'acquisition "sans apport" , sur la seul base du crédit !

Mon but est d'étudier différent scénario afin d'être , le jour J, le plus agile/réactif possible quand aux choix dont je dispose avec , pour chacun , les avantages/inconvénients quantifiés.... :

Ma question pourrait-être formuler de cette manière :

Dans un contexte où les taux d'emprunt sont bas ; et la rémunération des livrets d'épargne faible.
Exemple : 25ans : 1,14% ; 20ans : 0,88% ; PEL : 1,24% ; Livret A : 0,5%) ;

Je ne parviens pas à calculer/évaluer les aspects suivants :

- est-il plus rentable d'emprunter à 0,88% et compléter avec l'épargne PEL/LA
- est-il plus rentable d'emprunter à 1,14% si cela permet de "laisser travailler l'épargne" sur le PEL/LA ?

Merci
 

paal

Top contributeur
Bonjour,
.......
Merci Paal pour votre retour, même si je trouve que vous partez un peu rapidement en besogne !
Mais probablement me suis-je mal exprimé dans mon précédent message :
A l'heure actuelle , mon financement est déjà "étudié" : courtier avec différent emprunts sur plusieurs durées (15/20/25ans ) avec un apport fixe
Cela signifie-t-il que vous ayez dès à présent jeté votre dévolu sur un bien particulier, en connaissant le vendeur avec qui vous avez/aurez la faculté de signer un compromis ?
Si c'est le cas, vous en connaissez le prix de présentation ....

Sinon, reste la question de votre capacité d'endettement (rapport entre une estimation du prix du bien frais de notaire inclus, et votre rémunération), et donc à quel niveau de mensualité pouvoir emprunter en fonction de la durée du prêt ....

Ma question pourrait-être formulée de cette manière :
Dans un contexte où les taux d'emprunt sont bas ; et la rémunération des livrets d'épargne faible.
Exemple : 25ans : 1,14% ; 20ans : 0,88% ; PEL : 1,24% ; Livret A : 0,5%) ;

Je ne parviens pas à calculer/évaluer les aspects suivants :
- est-il plus rentable d'emprunter à 0,88% sur 20 ans et compléter avec l'épargne PEL/LA
- est-il plus rentable d'emprunter à 1,14% sur 2 ans si cela permet de "laisser travailler l'épargne" sur le PEL/LA ?
Merci
Primo, il apparaît clairement que la rémunération du livret A se trouve hors concours, puisque inférieure au taux d'emprunt sur la durée la plus courte ....

Pour ce qui concerne le PEL, et si l'on compare les taux nominaux, l'écart n'est pas énorme (1.24 contre 1.14 sur longue durée)
Primo, le PEL est logiquement fait pour servir au préfinancement de l'achat d'un bien immobilier, et c'est son objectif de base ....

Mais il faut tenir compte que sur longue période (passé les 10 ans), la rémunération du PEL deviendra fiscalisée, et devrait donc, en net fiscal, tomber au-dessous des 1.14 que l'on vous propose sur 25 ans ....

Si je considère la situation de quelqu'un qui se trouve dans la TMI à raison de 11%, cela implique, soit une imposition au barème IR, soit l'application de la flat-tax ....

Je n'ose considérer la situation de quelqu'un dont la TMI serait à 30% (ce qui pourrait aider à réduire la durée d'emprunt), mais plomberait encore davantage la rémunération du PEL (après ses 10 ans)

Compte tenu de ce constat global, vous avez pratiquement une réponse sous forme d'alternative (puisque vous ne souhaitez pas livrer les données qui me semblent essentielles) pour apporter une réponse documentée ....

Mais, à votre banquier, vous n'allez pas pouvoir les lui cacher ces données, car autrement je pressens qu'il va placer votre dossier sur la très mauvaise pile .....

Disposer d'un CDI, c'est bien (même avec une durée d'expérience limitée), mais c'est insuffisant en soi ....

J'imagine un dialogue introductif :
- vous avez un CDI ? C'est bien .... Depuis combien de temps ?
- vous n'avez que 29 ans (vous êtes jeune), avec un certain avenir, c'est un point positif ....
- et vous souhaitez acheter un bien dans quelle fourchette de prix ??

- auriez-vous aussi apporté vos deux derniers avis d'imposition ?
 
Dernière modification:

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Je ne parviens pas à calculer/évaluer les aspects suivants :

- est-il plus rentable d'emprunter à 0,88% et compléter avec l'épargne PEL/LA
- est-il plus rentable d'emprunter à 1,14% si cela permet de "laisser travailler l'épargne" sur le PEL/LA ?
A toutes fins utiles:

Financer un investissement avec un crédit ou bien avec son épargne ? (1ère partie)

https://blog.cbanque.com/aristide/1...-credit-ou-bien-avec-son-epargne-1ere-partie/

Financer un investissement avec un crédit ou bien avec son épargne ? (2è partie)

https://blog.cbanque.com/aristide/1...un-credit-ou-bien-avec-son-epargne-2e-partie/
Cdt
 
Haut