Confusion entre assurance-vie et assurance-décès ! La différence entre les contrats

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

stunt38

Contributeur régulier
Fort de constater que bon nombre de personnes confondent les différents types d'assurance-vie, ce post permet d'éclaircir le flou qui entoure ce contrat.


La famille assurance vie comporte 2 formes de contrat : les assurance-vie dites de "capitalisation" et les assurance-décès


- Les assurance-vie de capitalisation :

elles fonctionnent comme un compte d'épargne, c'est à dire que l'argent versé sur le contrat peut être récupéré par l'adhérent à n'importe quel moment dans un délai de 10-15j. (sous respect du solde minimum).
c'est un placement et non pas une assurance.
en cas de vie de l'adhérent il est bénéficiaire des sommes du contrat et en cas de décès cet argent ira au(x) bénéficiaire(s) qu'il aura désigné.

voir la rubrique de l'assurance vie pour plus d'infos.


- Les assurance-décès :

elles fonctionnent comme une assurance-habitation ou une assurance auto.
l'adhérent paye une cotisation (mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuel) pour un montant définit lors de la soucription du contrat.
l'argent ne peut être récupéré que par le(s) bénéficiaire(s) du contrat en cas de décès de l'adhérent (lorsque la succession est réglée), les cotisations versé par l'adhérent ne s'ajoutant pas au capital pour lequel l'adhérent était assuré (sauf particularités).

comme pour toute assurance il y a une liste d'exclusion qui sont fonctions du temps et du type de décès.
par exemple si l'adhérent meurt 15 jours après avoir souscris le contrat l'assurance ne paye pas, de même qu'un décès intervenant en pleine ascension de l'Everest ne sera pas couvert (sauf souscription d'une assurance particulière)...

si le décès ne rentre pas en compte dans les critères d'exclusion, les fonds sont versés au(x) bénéficiaire(s), le cas échéant ils sont perdus.


- Les problèmes engendrés par une confusion :

ils se posent généralement lorsque l'adhérent veut récupérer les fonds.
en croyant avoir souscris une assurance-vie et non une assurance-décès les fonds ne peuvent être mis à sa disposition pour les raisons expliqué ci-dessus.

il arrive aussi fréquemment que les bénéficiaires pensent pouvoir récupérer une certaine somme d'argent suite à un décès et qu'au final cette somme soit moindre car l'adhérent a tout loisir de disposer du capital de son vivant sur un contrat de capitalisation.


- Conseils en cas de doute sur la nature du contrat :

- ne jamais signer au 1er RDV
- demander les conditions générales et prendre le temps de les lire
- noter les points qui vous paraissent "flou"
- les assurance décès comportent toujours une table de capital pour lequel on est assuré ainsi que les cotisations à verser selon l'âge, les assurance vie, non.
 
Dernière modification:

kenko82

Contributeur régulier
Et encore tu ne parles pas des contrats mixtesqui qont une belle arnaque car vendus bien souvent comme de l'AV alors que la part dédiée a l'assurance décès ou prévoyance est tres importante dans le virement mensuel.

En plus ces contrat ne sont pas disponible a tout moment il faut souvent attendre au moins deux ans sous peine de ne rien récuperer du tout (ce qui peut être necessaire en cas de gros pepins financiers).
 

stunt38

Contributeur régulier
certes, il y a plein de variantes méconnues

la le but est juste de donner l'info sur les 2 principales familles d'assurance :)
 
Voilà une vulgarisation de ces contrats...

Tout est dans les termes ! Si vous ne voulez pas faire de confusions, il suffit de se dire que le contrat d'assurance vie est celui où vous avez la main toute votre vie.

Et le contrat d'assurance décès ne sera débloqué qu'en cas de décès au profit de votre bénéf.

Le premier est le contrat sur lequel il y a tout l'argent que vous avez placer+les intérêts.
C'est un contrat souple mais pas disponible comme un livret d'épargne par exemple. C'est à dire que vous pouvez piocher la dessus pour financer vos projets au cours de votre vie. Le retrait ou l'avance que vous aurez choisi de faire sera versé sur votre Compte Courant sous 2 à 3 semaine environs. Il y a une fiscalité qui s'applique.

Le second est le contrat pour lequel vous payer une cotisation une fois par an, par mois, par trimestre ou par semestre. En cas de décès couvert dans les Conditions Générales, l'assureur (la CNP par exemple) donne à votre bénéficiaire le capital que vous avez choisi à la signature du contrat.

Ce dernier est je pense, une solution utile aux personnes. Surtout pour ceux qui ont de faibles moyens et qui n'ont pas de biens immobiliers ou financiers à transmettre à leur proches en cas de décès.
 

Aristide

Top contributeur
Le second est le contrat pour lequel vous payer une cotisation une fois par an, par mois, par trimestre ou par semestre. En cas de décès couvert dans les Conditions Générales, l'assureur (la CNP par exemple) donne à votre bénéficiaire le capital que vous avez choisi à la signature du contrat.

Ce dernier est je pense, une solution utile aux personnes. Surtout pour ceux qui ont de faibles moyens et qui n'ont pas de biens immobiliers ou financiers à transmettre à leur proches en cas de décès.

Dans l'assurance décés, si l'assuré venait par suite de maladie ou accident, à devenir invalide total et permanent, ne serait-il pas lui même bénéficiaire du capital assuré à l'instar de ce que percevraient les bénéficiaires en cas de décè ?
 

Miko13

Membre
:cool: Ouf!! Je suis nouveau et je viens de m'inscrire. Je suis en passe de recevoir un héritage et j'essaye de rentrer dans cette jungle des placements entre autre dans une assurance vie. Je suis sur le site depuis qqs temps et la je suis rentré pour voir.... dans le forum Je viens de lire et imprimer, pour moi, déja ces 2 différences d'assurances vie que je ne connaissais pas .... Puis je soumettre dans qqs temps mon cas et ce que je pense faire ??
Merci en tout cas de votre precieux conseil
Amitiés
 
Aucun soucis Miko. posez votre question ou votre situation et je vous aigullerai. Pour répondre à la personne qui a posté un msge avant Miko, vous avez compris : effectivement, lorsque le souscripteur du contrat d'assurance décès (prévoyance) fait un accident et devient un légume par exemple, c'est lui qui percoit le montant du capital garanti. (Invalidité sup à 10% minimum dans la majorité des contrats)

Après il y a toutes sortes d'assurance :

Décès ttes causes+PTIA accidentelle(Perte Totale et Irreversible d'Autonomie)
Accident de la vie privée
Dépendance
Obsèques ...;)
 
Dans l'assurance décés, si l'assuré venait par suite de maladie ou accident, à devenir invalide total et permanent, ne serait-il pas lui même bénéficiaire du capital assuré à l'instar de ce que percevraient les bénéficiaires en cas de décè ?

Vous avez compris : effectivement, lorsque le souscripteur du contrat d'assurance décès (prévoyance) fait un accident et devient un légume par exemple, c'est lui qui percoit le montant du capital garanti. (Invalidité sup à 10% minimum dans la majorité des contrats)

Après il y a toutes sortes d'assurance :

Décès ttes causes+PTIA accidentelle(Perte Totale et Irreversible d'Autonomie)
Accident de la vie privée
Dépendance
Obsèques ...;)
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut