Comment répartir son portefeuille permanent ?

Bonjour,

Comment répartissez vous votre portefeuille permanent (bourse, assurance vie,...) ?

Me concernant j'essaye d'avoir :

35% d'actions
25% d'or
20% d'obligations
20% de fonds €

Qu'en pensez vous ?
 

Tomas466

Contributeur régulier
Bonjour,

20% de fonds euros et 20% d'obligations vont se télescoper : s'il s'agit de fonds euros classiques, la majeure partie est investie en obligations d'états et d'entreprises (par exemple à hauteur de 85% pour Suravenir Rendement). Et il est difficile de détenir des obligations en direct en France, sauf à recourir à un ETF.

De mon côté j'ai retenu cette répartition :
Je partage pour éventuels échanges ultérieurs ma logique de portefeuille diversifié issu du concept de "permanent porfolio" (un peu aménagé à ma sauce malgré tout) (...) :

- 20% actions : dans un PEA, 60% ETF monde (pour l'exposition aux principaux marchés) + 10% ETF émergents (pour capter les économies en développement) + 15% actions françaises en direct (pour apprendre à gérer un portif actions, pour l'instant c'est Total et Air Liquide) + 15% ETF Europe à fort dividende (pour... les dividendes)
- 20% obligations : difficile d'investir en direct quand on est un particulier, donc en AV via des fonds en euros qui ont le mérite d'être à capital garanti
- 20% de cash : livrets fiscalisés et non fiscalisés, comptes à terme, comptes courants hors poche quotidienne
- 20% d'immo (hors RP que j'exclus) : 50% SCPI en AV + 50% crowdfunding immo
- 20% d'actifs physiques : 40% or physique + 10% or ETF (pour faciliter les rééquilibrages) + 50% objets de collection

Une fois par an je rééquilibre les poches à +/- 20% du total chacune : ainsi je vends ce qui a le plus performé et j'achète ce qui a le plus baissé ou le moins performé. Rendement backtesté de l'ordre de 6,5% bruts annuels ces 15 dernières années avec une volatilité faible (une seule année en négatif, 2008, avec seulement -3%). Il y a moyen de faire mieux... mais je tiens à ma diversification.
 
Dernière modification:

gm43

Contributeur régulier
A l'époque on disait toujours ''5 % de son patrimoine/portefeuille en or''.
Par rapport à cet adage, vous êtes surpondéré en or, mais les adages valent ce qu'ils valent...
 

Tomas466

Contributeur régulier
La répartition évoquée par @passepartout30 est issue du permanent portfolio, un concept de portefeuille volontairement diversifié et dont les compartiments sont décorrélés les uns des autres (en tout cas le plus possible) pour limiter les effets croisés et absorber les chocs. La ventilation initiale est la suivante :

- 25% en actions
- 25% en obligations d'état à long-terme (par exemple 10 ou 15 ans)
- 25% en "cash" (à comprendre comme des obligations d'état à court terme, par exemple 3 mois)
- 25% en or d'investissement

La décorellation permet (en théorie) de profiter des différents cycles économiques : au moins un compartiment doit progresser en toute situation, et il est rare que plus de deux compartiments chutent la même année. Un rééquilibrage régulier des compartiments pour revenir à +/- 25% chacun permet d'améliorer légèrement la performance. Il y a de nombreuses versions de portefeuilles permanents, dont celui que j'ai adapté en ajoutant un compartiment immobilier.

Sur les 15 dernières années l'or a progressé de 10,4% par an (en moyenne arithmétique) : ce n'était pas forcément idiot d'en posséder, même si évidemment rien ne dit que ce sera la même chose ces 15 prochaines années. En comparaison un indice actions world a progressé de 7,3% par an sur la même période (en moyenne arithmétique toujours et dividendes non réinvestis).
 
Dernière modification:

Cresus93

Contributeur régulier
Je trouve aussi que 25 % d'or c'est énorme.
Quand ça monte c'est bien mais c'est quand même une valeur qui par définition ne rapporte pas de dividende et est taxée à la revente.
 

Tomas466

Contributeur régulier
L'once d'or valait 335 euros en septembre 2004, elle en vaut 1362 cet après-midi : dans ces conditions ça ne me dérangerait pas plus que ça d'être taxé à la revente sur un actif dont la valeur fait x4 en 15 ans ;)
 
M

Membre33312

Je trouve aussi que 25 % d'or c'est énorme.
"Normalement", c'est 25% d'or + 25% de cash...
Ce n'est énorme que si on n'a pas intégré le principe et l'objectif d'un "portefeuille permanent": limiter au maximum les années négatives et assurer sur le long terme un rendement potable.

Il y a quelques années, on rejetait ce genre de portefeuille à cause des 25% en obligataire parce que "les taux ne pouvaient que remonter". Voilà une belle illustration de l'intérêt d'un Portefeuille Permanent: s'affranchir des prévisions au doigt mouillé.
Le concept de PP existe justement pour les gens qui ne veulent pas faire de pari sur l'avenir.

Quand ça monte c'est bien mais c'est quand même une valeur qui par définition ne rapporte pas de dividende et est taxée à la revente.
L'or papier n'est pas plus taxé à la revente que n'importe quelle action.
Il suffit d'avoir une base immuable en or physique et une poche échangeable investie sur un tracker or.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Pour complément : il y a de nombreuses autres répartitions de "permanent portfolio" qu'on trouvera sans difficulté sur le net. Certaines sur-pondèrent les actions, d'autres ne fonctionnent qu'avec 3 compartiments, d'autres encore avec 5 comme le mien ou 6, etc. Les backtests doivent être réalisés sur une durée assez longue, et contenir idéalement au moins un krach actions, pour évaluer la performance passée.

Comme rappelé par @Membre33312 il y a moyen de faire mieux en rendement brut : sur une durée suffisamment longue les actions sont généralement l'actif qui surclasse tous les autres, mais elles sont très volatiles par définition (de -41% à +30% annuels pour un indice monde sur les 15 dernières années par exemple). Le PP lisse fortement la volatilité et minimise les années négatives, bien évidemment au prix d'un rendement un peu moins intéressant en période de beau temps. Par exemple celui que j'ai constitué affiche -3% en 2008, c'est la seule année négative sur 15 ans, et 2018 (autre année pas géniale toutes classes d'actifs confondus) affiche un poil moins que +1%, ce qui n'est pas si mal finalement.

Le rééquilibrage annuel permet d'améliorer le rendement de quelques dixièmes de points, ça n'est pas très compliqué (surtout si on détient une poche "or papier") et ça ne prend finalement pas beaucoup de temps. Dans mon cas les backtests passent de +5,9% annuels à +6,2% annuels en moyenne arithmétique.
 
Haut