Comment déduire?

Bonjour, vu la photo, il n'y aura pas grand chose à déduire comme travaux à mon avis...en foncier;
les travaux de reconstruction ne sont pas déductibles.
donc , je ne vois pas l'objet du post.....
et on serait en plus dans le cas que j'ai considéré;
ill faut travailler ton budget en oubliant complètement les déductions;
en meublé ce serait parfait!!!!! c'est exactement le type de chantier que je vois en permanence..
Je ne suis pas du tout de cet avis ! Une rénovation peut tres bien etre considérée pour ce genre de travaux . la modernisation d'une sdb ou d'une cuisine , le remplacement du circuit d'électricité , la mise en place d'une cloison , le changement de revetement au sol ? peuvent etre déductibles des revenus fonciers , et des autres revenus . J'ai investi dans de tres vieux appartements à paris et en banlieux , et je n'ai jamais eu de problèmes . Un problème cependant : cette déduction fiscale n'est pas entiérement acquise si le bien est revendu avant 32 ans ! c'est en fait dans ce cas un différé d'impots . La plus value est calculée sur le prix d'achat avant travaux !
 
M

Membre50050

cette déduction fiscale n'est pas entiérement acquise si le bien est revendu avant 32 ans ! c'est en fait dans ce cas un différé d'impots . La plus value est calculée sur le prix d'achat avant travaux !
3 ans, pas 32, et c'est ce que j'ai deja écrit plusieur fois.
 
aucun souci pour le premier point;
sur le reste création sdb, cuisine : non déductible, sauf cas particulier
isolation : à voir , à mon avis non déductible mais discutable
cloison peintue, électricité sur les volumes existants :eek:k
remplacement chaudière: ok le bofip indique dans quels cas, mais grosso modo c'est quasi tout le temps sauf nouvelle création;
les seuls coûts à prendre en compte sont les factures;
la création d'une sdb ou d'une cuisine est toujours déductible , l'isolation l'est aussi , bien sur !
 
M

Membre50050

Je dis, moi, que la déduction fiscale sera reprise beaucoup plus tôt que 32 ans;
D'ailleurs 32ans, c'est les prélèvement sociaux, pas l’impôt sur le revenu.
EN effet ce qui a été déduit normalement est repris au niveau des PV, mais c'est compensable en général par la déduction forfaitaires au titre des travaux de 15% du prix d'achat.
En revanche, si la location se termine alors que 3 ans ne se cont pas écoulés depuis la denrière déduction, il y a reprise potentielle dans les conditions que j'ai deja exposées.
 
Je dis, moi, que la déduction fiscale sera reprise beaucoup plus tôt que 32 ans;
D'ailleurs 32ans, c'est les prélèvement sociaux, pas l’impôt sur le revenu.
EN effet ce qui a été déduit normalement est repris au niveau des PV, mais c'est compensable en général par la déduction forfaitaires au titre des travaux de 15% du prix d'achat.
En revanche, si la location se termine alors que 3 ans ne se cont pas écoulés depuis la denrière déduction, il y a reprise potentielle dans les conditions que j'ai deja exposées.
nous ne parlions pas de la meme chose ! j'avais bien compris le montage financier que vous évoquiez . J'avais ouvert une parenthèse sur les déductions des travaux au regard d'une taxation des plus values . Cette taxation est bien de 32 ans ' prélevements sociaux et IR ' C'est vrais qu'il y a un abattement sur le prix d'achat , mais il est censé compenser " les frais de notaires "
 
M

Membre50050

Il existe aussi un abattement de 15%pour travaux.
Ce que vous évoquez est une réalité, que les investisseurs en loi malraux par exemple pour lesquels les travaux font couramment plus de la moitié du cout d'achat oublient parfois:
Ils pensent en revendant moins cher que leur cout d'achat être en moins value mais se retrouvent en fait en forte plus-value du fait que ces travaux défiscalisé ne sont pas pris en compte au moment de la vente;

Par ailleurs je me rcorrige, pour les prélèvements sociaux, c'est 30 ans, et non 32, et ctes 22ans pour l'imposition dur la plus-value au titre des revenus;
 
Dernière modification par un modérateur:
Haut