Classement SCPI

Charly26

Contributeur régulier
Attention, toutefois, avec le manque de souplesse des locataires de Primovie... Une autorisation d'exploitation est liée au locataire, pas au local loué. Si un local est vide, il sera plus difficile à relouer du fait des contraintes et limitations géographiques en vigueur dans notre si beau pays.
Pour info, quelques petites notes notées au hasard de mes lectures :
"Yann Balaÿ
. En France, c’est clairement le cas dans les secteurs sanitaires et médico-sociaux puisque c’est l’opérateur qui est titulaire des autorisations d’exploitation. Si ce dernier vient à quitter les locaux, il sera effectivement difficile à remplacer, ces autorisations d’exercer ce type d’activités étant notamment limitées sur des secteurs géographiques donnés. Ce secteur est donc caractérisé par une plus faible liquidité de ses actifs. C’est un risque que nous prenons en compte pour mener notre politique d’investissement. En contrepartie, le taux de rendement est aussi plus élevé.

Daniel While
. Le portefeuille de Primovie est composé d’une grande diversité de biens, présentant des risques différents des uns et des autres. Toutefois, les épargnants doivent avoir conscience des caractères spécifiques de l’investissement dans le secteur de la santé ou de l’éducation : des immeubles généralement occupés à 100% dans le cadre de baux long terme, une faible capacité de réaffectation, une moindre liquidité, mais un rendement supérieur à celui des bureaux. La bonne démarche des épargnants est alors d’intégrer l’immobilier de santé et d’éducation dans une allocation équilibrée, aux côtés d’autres classes d’actifs."
Oui pas faux: c'est vrai que j'en détiens du PRIMOVIE, mais dans mon AV, pas en direct:
le pb de liquidité n'est donc pas le même.

@Sm1le22 : en tenir compte pour la revente à terme, ou bien aller sur une autre SCPI
 
Haut