CBO Territoria - FR0010193979 CBOT

Le Verrier

Contributeur régulier
Propriétaire d'un patrimoine foncier exceptionnel de 3 000 hectares, CBo Territoria est un des acteurs clés du développement immobilier à l'Île de La Réunion et Mayotte, départements français en fort développement.

CBo Territoria détient un positionnement de premier plan dans ses trois métiers :
- aménagement urbain,
- promotion immobilière,
- foncière : développement de ses actifs patrimoniaux et gestion immobilière.

Il est par ailleurs à noter qu'elle reste l'une des rares foncières (la seule ?) encore éligible au PEA... et au PEA-PME.

Un dividende de 0,19 € par action sera détaché le 14 juin avec possibilité d'opter pour le versement d'un dividende en actions au prix unitaire de 3,30 €. Ce soir, le cours de l'action est de 3,94 €.

Je détiens depuis quelques semaines une petite ligne (pour 1,24 % de mon PEA) de CBo Territoria et je compte opter pour le versement du dividende en actions.

D'autres actionnaires sur ce forum ? :)
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
Avec une capitalisation de 128 millions, on est dans le domaine de la (petite) small cap.
Effectivement, elle est éligible à l'enveloppe fiscale des 2 PEA.
Peut-être parce qu'elle n'est pas assimilée à une foncière mais répertoriée dans le secteur "Participation et promotion immobilières", comme Nexity par exemple.

Je n'en suis pas actionnaire.
J'ai un peu regardé ce matin ce titre, et je suis tenté de faire 4 remarques sur la valeur:
En positif, son rendement : 4,8% et avec le paiement en actions à 3,3€ l'action, c'est d'autant plus intéressant que le cours est presque à 4€.

C'est bien de n'avoir qu'une toute petite ligne… Parce que je vois quelques points devant inviter à la vigilance!

Tout d'abord l'endettement qui est très important : 233 M€ pour une maturité moyenne de 10 ans et 8 mois.
Je viens de comparer l'évolution des cours avec celle du 10 ans français.
Les 2 graphiques offrent une belle symétrie avec :
  • Zone historiquement basse du 10 ans à 0,1% fin septembre 2016 pour un cours de CBO à 3,75€
  • Hausse du 10 ans qui va atteindre un palier à 0,8% vers la mi-novembre -> le cours de CBO baisse régulièrement jusqu'à un peu moins de 3,50€ (-7,5%) à la mi-novembre.
  • Reflux du 10 ans à 0,65 jusqu'à fin 2016 -> CBO remonte vers 3,72€
  • Nouvelle hausse des taux à 1,13% (menace FN dans les sondages d'avant 1er tour) jusque vers le 20/03/2017 -> Décrochage de CBO vers 3,50€
  • Reflux du 10 ans depuis la présidentielle pour retour vers 0,7% aujourd'hui -> Retour de la hausse sur CBO qui est maintenant autour de 3,9€.

La société étant très dépendante des taux, il faut surveiller leur évolution comme le lait sur le feu!

Second point que je trouve négatif: L'étroitesse du marché.
La Réunion, c'est l'équivalent d'un département moyen, comme l'Oise ou le Maine-et-Loire par exemple.
Même en y ajoutant Mayotte, le jardin de jeu de CBO est forcément limité.
L'économie n'y étant pas un facteur de rayonnement évident, tout problème jugé négligeable ailleurs pourrait devenir catastrophique sur un domaine aussi restreint comme, par exemple, une catastrophe naturelle ou le risque intempéries : typhon, cyclone, ouragan, éruption volcanique…. météorite qui volatilise l'île (je blague).

Dernier point… Au-delà de la communication forcément positive, certains postes de dépenses posent questions.
C'est notamment le cas des frais de gestion. Un poste de dépense qui a le don d'énerver sérieusement de nombreux actionnaires de CBO. Je rapporte ce point après avoir lu ce matin les commentaires de l'AG d'hier.
De 5,5 M€ en 2012, les frais de gestion sont passés à 9 M€ en 2016.
Ils augmentent de 60% alors que, dans le même temps, le CA est passé de plus de 100M€ à 65 en 2016, soit une baisse de 40%.
Et pour certains de se demander s'il y a gabegie, rémunération excessive des dirigeants, avec, de toute manière, une mauvaise gestion de l'entreprise.

Donc…. Méfiance.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
On ne peut pas dire que ce genre de nouvelle est positive pour le titre :

"Le PDG de CBo Territoria, Eric Wuillai, a réduit ses positions dans la société, en cédant des titres hors marché.
Il a franchi en baisse, le 3 août 2017, le seuil de 5% du capital et des droits de vote pour ne plus détenir que 3,93% du capital et des droits de vote."
 

Le Verrier

Contributeur régulier
On ne peut pas dire que ce genre de nouvelle est positive pour le titre :

"Le PDG de CBo Territoria, Eric Wuillai, a réduit ses positions dans la société, en cédant des titres hors marché.
Il a franchi en baisse, le 3 août 2017, le seuil de 5% du capital et des droits de vote pour ne plus détenir que 3,93% du capital et des droits de vote."

Oui mais...

Dans une déclaration à l’AMF, la société de droit belge Hendigo, détenue à hauteur de 37,5% chacun par Messieurs Serge Goblet et Jean-Marc Heynderickx et à hauteur de 25% par M. Philippe Diricq, indique avoir franchi en hausse, le 4 août, les seuils de 20% du capital et des droits de vote de CBO Territoria. A cette date, Hendigo détenait 6.871.588 actions, soit 20,36% du capital et des droits de vote de CBO Territoria.

Boursier.com

Je ne sais pas trop quoi penser de ces informations mais depuis que vous avez posté votre message, l'action a fait + 1,91 %.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Avec votre info, on sait qui a acheté les actions vendues par le PDG : vendues à cette société belge Hendigo.
Un PDG qui doit connaître son entreprise et qui vend ses titres... On ne peut pas dire que c'est rassurant.
Hendigo était déjà présent au capital de CBO. Etant un holding, je suppose qu'il s'agit là pour eux d'une opération de gestion de leurs capitaux.
 
Haut