Fortuneo

carte de credit ouverte sans autorisation

hsdi

Nouveau membre
bonjour un petit conseil
j'ai perdu ma carte en février j'ai fait une opposition puis contacter ma banque pour déclarer ma perte et recommander une autre carte.
j'ai une carte visa classique à débit immédiat,mais lorsque je reçoit ma nouvelle carte le boitier me demande crédit ou comptant, je ne comprend pas tout de suite, quelque mois plu-tard je me rend compte que ma banque a commandé une carte de crédit au lieu d'une carte classique et je n'ai signé aucun document de crédit. je me retrouve avec un crédit à 20% pour chacun de mes achats.
je contacte ma banque qui me dis que j'ai signé électroniquement , moi je certifie que je n'ai rien signé et que je n'ai pas demandé de changement de carte.
finalement la banque se rend compte de son erreur , la conseillère a signé à ma place pour cette carte de crédit.
elle me propose de remboursé les intérêts et une carte gratuite pendant une année.
qu'en pensez vous?
 

Nefaste

Contributeur
Hello,
ça semble être un juste compromis pour le désagrément subis mais je sais pas si tu peux légalement avoir plus tu peux toujours essayer de demander 2 ans de gratuité, on sait jamais...
 

jmi12

Contributeur régulier
Même si je suis un peu hors sujet, voici mon expérience récente à propos des cartes de crédit et des pratiques de certains conseillers clientèle. Notre conseiller Caisse d'Epargne Midi Pyrénées nous avait appelé récemment pour nous conseiller, en remplacement de notre carte actuelle visa débit, une carte offrant, selon lui, des avantages supplémentaires dont une assurance particulière, le tout au même prix que l'ancienne carte. Nous avions pris rendez-vous pour formaliser le changement de carte, dès lors que la carte était censée avoir les mêmes caractéristiques que l'ancienne, aux dires du conseiller, (pour autant qu'il soit possible de parler de conseiller).
Après avoir réfléchi un peu, j'ai eu des doutes sur la proposition et j'ai regardé le site Caisse d'Epargne au sujet de la fameuse carte proposée qui répond au doux nom d'Izicarte. J'ai pu constater qu'il s'agissait en fait d'une carte de crédit avec réserve de crédit renouvelable, cette qualité ayant été totalement passée sous silence, lors de l'entretien téléphonique avec le conseiller. J'ai rappelé aussitôt le conseiller pour le traiter de tous les noms d'oiseaux, comme il le méritait et pour annuler l'entretien.
Tout ceci pour dire que les banques font le forcing pour fourguer leurs cartes pourries et rentables à des clients qui n'en ont aucun besoin, à seule fin de facturer des intérêts exorbitants sur des crédits renouvelables que les gens contractent, souvent ou parfois, par simple erreur de choix lors du paiement sur le TPE.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Même si je suis un peu hors sujet, voici mon expérience récente à propos des cartes de crédit et des pratiques de certains conseillers clientèle. Notre conseiller Caisse d'Epargne
Du coup, vous n'êtes pas si hors sujet que ça.
Il nous est arrivé exactement la même chose grâce à nos conseillers de la Caisse d'Épargne : on nous propose par téléphone la fabuleuse Izicarte, ma femme découvre à la 1ère utilisation qu'il s'agit d'une carte liée à un crédit renouvelable alors que le conseiller s'était bien gardé de mentionner cette particularité...
Et moi, en sortant d'une station d'essence, j'ai découvert que ma carte de débit ne fonctionnait plus alors que je n'avais pas encore reçu l'autre ! Heureusement que j'avais des espèces sur moi.
C'était il y a quelques années. Je rends grâce à ces conseillers vertueux car cet incident a été un des moteurs de mon passage aux banques en ligne.
 
Dernière modification:

jmi12

Contributeur régulier
Du coup, vous n'êtes pas si hors sujet que ça.
Il nous est arrivé exactement la même chose grâce à nos conseillers de la Caisse d'Épargne : on nous propose par téléphone la fabuleuse Izicarte, ma femme découvre à la 1ère utilisation qu'il s'agit d'une carte liée à un crédit renouvelable alors que le conseiller s'était bien gardé de mentionner cette particularité...
Et moi, en sortant d'une station d'essence, j'ai découvert que ma carte de débit ne fonctionnait plus alors que je n'avais pas encore reçu l'autre ! Heureusement que j'avais des espèces sur moi.
C'était il y a quelques années. Je rends grâce à ces conseillers vertueux car cet incident a été un des moteurs de mon passage aux banques en ligne.
Je n'ai pas attendu cet incident qui s'ajoute à bien d'autres pour passer, comme vous, aux banques en ligne, à savoir ING et Fortunéo. Nous avons, malgré tout, conservé un compte-joint et des PEL à la Caisse d'Epargne. Avoir une banque en dur près de chez soi peut présenter quelques avantages, notamment pour déposer les rares chèques reçus. A part ça, il est désormais bien établi qu'il ne faut pas compter sur les banques traditionnelles pour trouver compétence et respect du client.
Dans les BEL, le service client n'est pas meilleur, mais il n'est pas pire et surtout, on a la gratuité ou quasi gratuité.
Cdt
 

mvhrb888

Contributeur régulier
jmi12, j'en profite pour vous demander, ainsi qu'aux autres lisant ce fil de discussion :
En ayant deux PEL anciens, donc relativement bien rémunérés, et un compte courant sans carte bancaire, payez-vous des frais mensuels ? Le fameux "bouquet liberté" ?
Pensez-vous qu'il soit possible de réduire cet "abonnement mensuel" tout en gardant les PEL à la Caisse d'Épargne ?
 

jmi12

Contributeur régulier
jmi12, j'en profite pour vous demander, ainsi qu'aux autres lisant ce fil de discussion :
En ayant deux PEL anciens, donc relativement bien rémunérés, et un compte courant sans carte bancaire, payez-vous des frais mensuels ? Le fameux "bouquet liberté" ?
Pensez-vous qu'il soit possible de réduire cet "abonnement mensuel" tout en gardant les PEL à la Caisse d'Épargne ?
Comme dit, on a conservé un compte joint à la CE, avec une seule carte au nom de ma femme. On a donc aussi 2 PEL à 2,5% et 2% avec des prélèvements sur le compte-courant. Pour le compte courant, on n'a pas pris de forfait. On paie donc la carte Visa internationale à débit immédiat (une quarantaine d'€ / an) et depuis 2017, les frais de tenue de compte prélevés trimestriellement (3€ / trim environ).
 

jmi12

Contributeur régulier
En droit, il n'est pas possible d'éviter les frais de tenue de compte qui ont un caractère contractuel. En 2017, j'avais obtenu leur remise, à titre de geste commercial. Je n'ai pas voulu pleurer auprès de notre " conseiller" pour obtenir le renouvellement de la remise, vu le niveau assez bas de ces frais et afin de ne pas avoir l'impression d'être redevable. Je n'en apprécie pas pour autant le principe et je ne manque pas une occasion de me plaindre, à ce sujet ou sur d'autres points.
 
Haut