Bourse ou jeux de hasard tel le pmu ?

Pelican

Membre
Bonjour,
Impossible de comparer bourse et jeux de hasard.
Si la bourse peut donner une idée de casino à certains, c'est qu'ils n'en ont pas compris le mode de fonctionnement qui relève du long terme. Un adage boursier dit que la bourse se trompe tout les jours, mais a toujours raison à long terme.
Je vous rejoins sur votre avis au sujet du newsflow médiatique qui nous inonde en permanence de conseils et autres études financières.
Bien sûr, tout n'est pas à jeter, il faut juste avoir un peu d'historique boursier pour arriver à faire le tri.
En ce qui me concerne, si c'était à refaire, tout aurait été mis en bourse depuis que j'épargne, c'et à dire longtemps.
Idem...j'aurai pu écrire ce texte 😊 et si c'était à refaire...c'est à dire très longtemps 😄
Si on enseignait au moins les bases au lycée avec, pourquoi pas, des ateliers pour expliquer les outils, chercher l'analyse etc... POUR COMPRENDRE...il y aurait moins de frustrés, de grincheux.
Car on peut miser sur tout dans le marché...du très peu risqué au très très risqué...Ou tout simplement savoir où va le monde économique et pourquoi...ah la la !!🤪
 

paal

Top contributeur
Idem...j'aurai pu écrire ce texte 😊 et si c'était à refaire...c'est à dire très longtemps 😄
Si on enseignait au moins les bases au lycée avec, pourquoi pas, des ateliers pour expliquer les outils, chercher l'analyse etc... POUR COMPRENDRE...il y aurait moins de frustrés, de grincheux.
Cela doit dépendre du lycée où l'on va car, de mémoire, au lycée des Eucalyptus de Nice, et pour notre fille ainée qui l'aura fréquenté, ce fut enseigné, même si c'était de faon très simpliste et en dehors de la réalité des marchés, un peu avec la fréquence des cours (une heure par semaine dans le cadre de je sais plus quel module), et avec une pesée une fois la semaine, en comparant avec le cours de la semaine précédente ....

Autant que le Cac (la Cotation Assistée en Continu) qui existait déjà, ce ne fut pas spécifiquement abordé, pas plus que les représentations graphiques de l'évolution d'un cours .....

Car on peut miser sur tout dans le marché...du très peu risqué au très très risqué...Ou tout simplement savoir où va le monde économique et pourquoi ... ah la la !!🤪
Alors ensuite, il existe un petit monde qui consisterait à démontrer ce que serait la Bourse sur la base de la seule analyse fondamentale (estimer les cours selon les données comptables et financières des entreprises cotées), cela à comparer avec les cotations issues en tenant compte de l'appréciation des acteurs boursiers qui, par leurs prises de positions, font évoluer les cotations dans un sens ou dans l'autre ....
 

moietmoi

Top contributeur
article du journal Liberation:
Un singe fait-il mieux qu’un gérant de fonds pour gagner de l’argent en Bourse ? La question est ancienne et fait l’objet d’expériences amusantes. En 1999, un indice boursier avait été créé, le Monkeydex, fondé sur les choix boursiers de Raven (photo), une guenon de 6 ans (qui jetait des fléchettes sur un tableau contenant les noms d’entreprises sur Internet). Et, pendant quelques mois, le Monkeydex avait été plus performant que certains gérants de fonds. Mais, suite au krach des valeurs Internet, l’indice s’était écroulé, et l’expérience avait cessé. Début avril, une autre expérience plus sérieuse menée par la Cass Business School de Londres sur la supériorité du hasard sur les choix humains a été rendue publique. Il s’agit d’une simulation informatique (considérée comme le choix d’un singe) consistant à sélectionner 10 millions de fois aléatoirement 1 000 actions américaines et à comparer leur évolution de 1968 à 2011 par rapport à un véritable indice boursier (comme le Dow Jones ou le S&P). Conclusion d’Andrew Clare, l’un des auteurs de l’étude : «La quasi-totalité des 10 millions de chimpanzés gestionnaires de fonds ont réalisé de meilleures performances que les indices.» En clair, pour gagner de l’argent, mieux vaut privilégier le hasard que de jouer le Cac 40. Mais la supériorité des singes sur les hommes reste à démontrer.
 

Pelican

Membre
Cela doit dépendre du lycée où l'on va car, de mémoire, au lycée des Eucalyptus de Nice, et pour notre fille ainée qui l'aura fréquenté, ce fut enseigné, même si c'était de faon très simpliste et en dehors de la réalité des marchés, un peu avec la fréquence des cours (une heure par semaine dans le cadre de je sais plus quel module), et avec une pesée une fois la semaine, en comparant avec le cours de la semaine précédente ....

Autant que le Cac (la Cotation Assistée en Continu) qui existait déjà, ce ne fut pas spécifiquement abordé, pas plus que les représentations graphiques de l'évolution d'un cours .....


Alors ensuite, il existe un petit monde qui consisterait à démontrer ce que serait la Bourse sur la base de la seule analyse fondamentale (estimer les cours selon les données comptables et financières des entreprises cotées), cela à comparer avec les cotations issues en tenant compte de l'appréciation des acteurs boursiers qui, par leurs prises de positions, font évoluer les cotations dans un sens ou dans l'autre ....

Cela doit dépendre du lycée où l'on va car, de mémoire, au lycée des Eucalyptus de Nice, et pour notre fille ainée qui l'aura fréquenté, ce fut enseigné, même si c'était de faon très simpliste et en dehors de la réalité des marchés, un peu avec la fréquence des cours (une heure par semaine dans le cadre de je sais plus quel module), et avec une pesée une fois la semaine, en comparant avec le cours de la semaine précédente ....

Autant que le Cac (la Cotation Assistée en Continu) qui existait déjà, ce ne fut pas spécifiquement abordé, pas plus que les représentations graphiques de l'évolution d'un cours .....


Alors ensuite, il existe un petit monde qui consisterait à démontrer ce que serait la Bourse sur la base de la seule analyse fondamentale (estimer les cours selon les données comptables et financières des entreprises cotées), cela à comparer avec les cotations issues en tenant compte de l'appréciation des acteurs boursiers qui, par leurs prises de positions, font évoluer les cotations dans un sens ou dans l'autre ....
Justement vous corroborez
Simpliste, loin de la réalité et certainement à des années lumières du pragmatisme
Mais malheureusement il n'y a pas que dans cette classe d'âge....le niveau 🙄🥴😵 c'est à pleurer
Il faut entendre les réponses quand c'est à leur désavantage...loin loin de la réalité
Ils ne veulent rien entendre... primaire, épidermique
Depuis je n'aborde plus ces sujets...avec quiconque
D'ailleurs l'économie ne les intéresse pas
Moi j'avance...à eux de voir et de râler 😊👋
 

Pelican

Membre
article du journal Liberation:
Un singe fait-il mieux qu’un gérant de fonds pour gagner de l’argent en Bourse ? La question est ancienne et fait l’objet d’expériences amusantes. En 1999, un indice boursier avait été créé, le Monkeydex, fondé sur les choix boursiers de Raven (photo), une guenon de 6 ans (qui jetait des fléchettes sur un tableau contenant les noms d’entreprises sur Internet). Et, pendant quelques mois, le Monkeydex avait été plus performant que certains gérants de fonds. Mais, suite au krach des valeurs Internet, l’indice s’était écroulé, et l’expérience avait cessé. Début avril, une autre expérience plus sérieuse menée par la Cass Business School de Londres sur la supériorité du hasard sur les choix humains a été rendue publique. Il s’agit d’une simulation informatique (considérée comme le choix d’un singe) consistant à sélectionner 10 millions de fois aléatoirement 1 000 actions américaines et à comparer leur évolution de 1968 à 2011 par rapport à un véritable indice boursier (comme le Dow Jones ou le S&P). Conclusion d’Andrew Clare, l’un des auteurs de l’étude : «La quasi-totalité des 10 millions de chimpanzés gestionnaires de fonds ont réalisé de meilleures performances que les indices.» En clair, pour gagner de l’argent, mieux vaut privilégier le hasard que de jouer le Cac 40. Mais la supériorité des singes sur les hommes reste à démontrer.
Ça c'est pour amuser la galerie
Si on réfléchit ...nous êtres humains sur 43 ans nous avons besoin de cet argent à certains moments et encore faut-il le sortir au bon moment 😂
Et supposons qu'à 20 ans nous puissions investir sur x actions (faut pouvoir) il faut attendre 43 ans et "au bon moment" pour en jouir
🤣😂 c'est pour amuser le peuple...comme la phrase
"L'argent ne fait pas le bonheur" inventée certainement par un PDG en mal de plaisanterie
Qui lui, quand il rentre n'a ni le ménage, ni les courses, ni la lessive, ni les factures, ni remplacer le frigo en panne etc etc
Tout est délégué ...femme de ménage, livraisons, comptable, nounou
Et...il a raison...il fait vivre son argent et son entourage
Mais ne fait pas le bonheur huuum !! Ça soulage 😂😜
 

Pelican

Membre
Cela doit dépendre du lycée où l'on va car, de mémoire, au lycée des Eucalyptus de Nice, et pour notre fille ainée qui l'aura fréquenté, ce fut enseigné, même si c'était de faon très simpliste et en dehors de la réalité des marchés, un peu avec la fréquence des cours (une heure par semaine dans le cadre de je sais plus quel module), et avec une pesée une fois la semaine, en comparant avec le cours de la semaine précédente ....

Autant que le Cac (la Cotation Assistée en Continu) qui existait déjà, ce ne fut pas spécifiquement abordé, pas plus que les représentations graphiques de l'évolution d'un cours .....


Alors ensuite, il existe un petit monde qui consisterait à démontrer ce que serait la Bourse sur la base de la seule analyse fondamentale (estimer les cours selon les données comptables et financières des entreprises cotées), cela à comparer avec les cotations issues en tenant compte de l'appréciation des acteurs boursiers qui, par leurs prises de positions, font évoluer les cotations dans un sens ou dans l'autre ....
Bon il y a beaucoup à dire mais je reviens pour compléter
Ce que j'ai relaté précédemment laissait supposer que mes interlocuteurs étaient des employés/ouvriers
Pas seulement...Ma surprise était aussi encore plus grande venant de cadres moyens qui me laissait supposer que leur culture financière était un peu plus conséquente....
Que nenni !! 🤣😂
Ça va de "mon banquier m'a conseillé...."
à
"moi je mise tout dans la pierre"
Et pour revenir et finir sur le lycée...sur bfm business des chefs d'entreprises étaient "effarés" de ce que l'on trouvait dans les livres d'économie de nos chers "bambins"
Bon !!
Que cela ne nous empêche pas de passer de
"Bonnes Fêtes" 🥳🥂
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
de ce que l'on trouvait dans les livres d'économie de nos chers "bambins"
il est révolu le temps où l' école te préparait à la vie active ....

la plupart des intervenants sur ce forum sont dans le domaine financier plus ou moins de self made men ....d'après ce que j'ai compris ( en tous cas c'est mon cas j'ai déjà eu l'occasion d'en parler je suis issu d'une famille d'ouvriers communistes . l'ennemi de mon père était le capitalisme international ...:ROFLMAO: autant dire que j'ai du faire ma révolution intellectuelle)

une fois fait ce constat c'est à chacun de se prendre en mains selon ses propres objectifs de vie ....

comme disait Coluche : " il y aura des hommes grands , des hommes petits , il y aura des hommes beaux , des hommes moches , il y aura des hommes noirs , des hommes blancs et tous seront égaux ....mais ce ne sera pas facile...et pour les noirs , petits , moches , ca sera très dur ...":ROFLMAO:

en clair nous portons tous en nous le potentiel d'apprendre , encore faut il en avoir envie et ne pas tout attendre de l'enseignement traditionnel .....
 

Aptenodytes

Contributeur
il est révolu le temps où l' école te préparait à la vie active ....
Surtout au lycée où on l'on apprend en économie la création monétaire, les différents marchés d'ordre général.
A aucun moment je me souviens avoir entendu le mot épargne.

Et que l'on nous apprend à être de bons petits soldats salariés.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
A aucun moment je me souviens avoir entendu le mot épargne.
tu étais dans une section économie?
moi ( bon d'accord c'était au siècle dernier ) mais l'histoire /géo c'était uniquement au rattrapage pour le bac ...inutile de te dire que personne ne savait de quoi on parlait ....:ROFLMAO:
 
Haut