Baisse des marchés : positivons !

paraton

Contributeur régulier
La bourse boit le bouillon : ça serait-y pas le moment d'extérioriser quelques moins-values, pour gagner de la liberté ensuite ?

Drôle d'idée ? Je m'explique !

J'ai hérité en octobre 2007 d'un portefeuille boursier (ne rigolez pas !...) qui ne me convient pas.

Evidemment, vu le contexte, j'hésite à vendre.

Mais, mais, mais, n'est-ce pas là l'occasion idéale pour repartir de plus belle, à ma sauce ?

>>>>>>>> Les moins-values reportables sur 10 ans, ça marche encore ?
 

Beaugeste

Contributeur régulier
Perso , ma réponse est oui à toutes tes questions :)

Si tu veux je te prête ma scie à se couper les bras , elle est comme neuve (vient de servir)

Bon je pars en vacances :p et on en reparle...T'emballe pas et documente-toi...je t'ai passé un MP ;)
 
Dernière modification:

stunt38

Contributeur régulier
perso je pense que le moment est au renforcement.

lorsque les marchés baissent de cette façon il y a toujours moyen de faire "de bon coup" sur une séance.

un titre peut perdre par exemple 10-15% sur 5 jours et repartir de 5-6% sur la 6ème séance grâce à une demande plus importante.

le tout, bien sur, c'est de savoir si l'on a atteint le creux de la vague (subtilité) pour espérer faire une petite plus value sympa.


pour paraton : même si tu liquides entièrement ton portefeuille tu seras positif car c'est de l'argent qui ne t'apartenait pas à la base :cool:

il se compose de quelles valeurs au fait ?
 

Beaugeste

Contributeur régulier
Bonsoir Stunt 38 ; si l'on excepte les Emergeants qui se négocient à J+1 , J+3...ou même J+25 (tu achètes et vends presque en aveugle...j'ai bien déguté :oops:) , c'est vrai et je te rejoins pour les marchés locaux et spécialement le CAC 40...bien sûr... :)

Mais je crois que notre ami a ou veut des Emergeants , d'où ma réponse.

Sinon NATIXIS payé 19.90€ ce soir vaut 5.83€ par exemple ; des milliers de gens en ont pris chez l'Ecureuil jadis.Des braves gens tu le sais bien.On leur dit quoi ce soir ? "Renforcez je le sens bien" ... ??? :mad:

Il est dangereux d'essayer de rattrapper un couteau qui tombe.Ramassons le par terre s'il nous plaît vraiment...mais...rien ne presse.Sauf peut-être la peine de ces braves gens...

Bon ce coup-là je file en vacances et on en reparle sans limites ni pudeur au retour.A bientôt les amis... ;)
 

paraton

Contributeur régulier
Pour les valeurs, c'est ce qu'on appelle du père de famille...

BNP, France télécom, Saint-Gobain etc...

Pas d'émergents là-dedans.

Mais, pas d'illusion, ça baisse aussi :)

Même les obligations qui flanchent...

Non, mon problème, c'est que ces machins-là, ça verse des revenus, d'où impôts et prélèvements.

Par ailleurs, ce serait peut-être aussi l'occasion de tout loger chez un courtier en ligne, pour limiter les frais de courtage et les droits de garde.

Et puis je me dis que si j'extériorisait les moins-values, je pourrais peut-être avoir une marge de manoeuvre supérieure à 25000 euros annuels par la suite ?

Mais, bon, je n'ai jamais fait un truc pareil. C'est peut-être un raisonnement débile ?
 

stunt38

Contributeur régulier
même si tu payes des impôts sur les dividendes d'actions ou les coupons d'obligations tu restes en positif, non ?

la fiscalité des revenus de valeurs mobilières est imparable mais le principe est le même que pour son salaire : je préfère en avoir un bon et payer des impôts dessus qu'un petit non-imposable (tout en sachant qu'on peut en avoir un très bon et ne pas payer d'impôt, mais ca c'est une autre histoire :D).

pour les moins value et le seuil de cession faut faire gaffe.
si on peut effectivement les reporter sur 10 ans c'est uniquement pour faire un peu mieux passer la pilule d'une perte suite à une vente mais c'est plus désavantageux que devendre en dépassant le seuil.

la logique est la même que pour les revenus.
les impôts que tu vas payer sur une plus value seront moindre que le coût de la perte suite à une vente en moins value.


enfin concernant le seuil de cession il y a une petite astuce pour "alléger la note".
en dehors de la fin d'année ou l'on peut réaliser 2X 25 000 € en l'espace d'1 mois (vendre 25 000 € en décembre et 25 000 € en janvier) il y a aussi ce qu'on apelle "l'aller-retour" qui a le mérite de vendre et d'acheter la valeur concernée dans la même journée sans rentrer en compte dans le compteur de cession, plutôt interessant si on doit vendre par la suite pour plud que le seuil.

Cdt
 

vigix

Membre
Bonjour,
Les marchés sont extréments volatils actuellement. En investissant cash vous prennez un risque maximal. Ca risque d'être fortement animé au mois d'aôut.
Il est vrai que les actions sont actuellement complétement massacrées. Quand ça va reprendre il y'aura de belles affaires à faire... mais quand?
Personnellement, je pense qu'il est trop tôt pour revenir en cash sur le marché et que la bourse n'a pas fini de baisser. Mais bon, je n'ai pas de boulle de chrystal...
 

Pierrealb

Contributeur régulier
Tant que le dollard continuera à couler ça bougera peu dans le bon sens...... maintenant les élections c'est dans quelques mois ;).
 

aden

Contributeur régulier
Bonjour,

Justement, je me dis naîvement que si on achète à un moment où la bourse est basse, ça ne peut qu'augmenter...sauf si la bourse baisse encore...

En fait, j'avais un PEA que j'ai fermé parce que j'ai perdu au bout du compte 30% de ce que j'aurais eu si j'avais versé cet argent sur un livret A, et j'aimerais en reprendre un... à condition que cela rapporte plus qu'un livret A. C'est possible?

Cordialement

Aden
 
Haut