Avis résiliation bail motif légitime et sérieux

Plumette

Membre
Bonjour,

je loue un appartement vide depuis mai 2018.
Depuis 1 an, le locataire ne me règle plus les loyers régulièrement.
Cela a commencé en septembre 2019, des retards et des cumuls pouvant atteindre 4 mois de loyers (plus de 2000€).

Il me verse de temps à autre un peu pour éponger, mais c'est en fonction de ses entrées d'argent.

A aujourd'hui, on n'est "plus qu'à" un peu plus de 1 mois et demi d'impayé.
Et début octobre, s'ajoutera le loyer d'octobre s'il ne règle pas.

Sa caution étant l'organisme Visale, je n'ai jamais enclenché le système, lui faisant confiance sur sa bonne parole et ses promesses de retour à la normale, et étant compréhensive (ou trop bête, je ne sais pas comment vous jugerez cela !)

A un peu plus de 6 mois du renouvellement tacite du bail, je me demande si ces retards et ces irrégularités constituent un motif légitime et sérieux de résiliation du bail de mon côté.
Est-ce que je suis dans mon droit de résilier ?
J'ai gardé des copies des échanges de sms au sujet des impayés, j'ai fait un dossier.

Merci pour vos conseils avisés !
 

moietmoi

Top contributeur
J'ai gardé des copies des échanges de sms au sujet des impayés, j'ai fait un dossier.
Bonjour, je pense qu'avec des courriers en AR, le dossier serait plus lourd...
A aujourd'hui, on n'est "plus qu'à" un peu plus de 1 mois et demi d'impayé.
presque du classique... cependant le caractère répétitif pourrait être invoqué
Sa caution étant l'organisme Visale, je n'ai jamais enclenché le système,
Personnellement, si il y a une journée de retard dans le virement , j'enclenche tout ce que je peux et tant que je n'ai pas le virement je monte en grade: sms, téléphone, courrier , recommandé, mail/courrier à la caution..

A un peu plus de 6 mois du renouvellement tacite du bail, je me demande si ces retards et ces irrégularités constituent un motif légitime et sérieux de résiliation du bail de mon côté.
C'est une des causes souvent utilisées; je me demande si le fait de ne pas avoir prévenu Visale, ne peut devenir préjudiciable si le locataire attaquait.. je pense que tout dépend du caractère répétitif du non paiement ou du retard;
 

Plumette

Membre
OK, merci de votre réponse.

Je sais que ne pas avoir prévenu Visale pourrait poser problème.

Comme il n'avait jamais eu de problème pendant 18 mois, au 1er retard, je lui ai laissé la possibilité de se retourner, et une chose en amenant une autre, on se retrouve hors délai pour faire la déclaration dans les règles (selon Visale).

J'ai encore un peu de temps pour réfléchir, merci !
 

moietmoi

Top contributeur
Comme il n'avait jamais eu de problème pendant 18 mois, au 1er retard, je lui ai laissé la possibilité de se retourner, et une chose en amenant une autre, on se retrouve hors délai pour faire la déclaration dans les règles (selon Visale).
oui justement 18 mois sans faille.... que dirait un juge?
je lui ai laissé la possibilité de se retourner
oui, je comprends, il vaut mieux des relations apaisées
 
Haut