Avis Filao Invest

Chuck_2022

Nouveau membre
Bonjour,

J'ai découvert un nouveau contrat d'assurance vie proposé par Filao Invest.

De ce que je comprends, ce dernier est assuré par la Mutuelle d'Ivry Fraternelle (MIF).

Je suis principalement intéressé par le private equity afin de diversifier mes placements (je possède par ailleurs des SCPI et des ETF).

Le principal intérêt de souscrire à travers une assurance vie du private equity est la liquidité ?

Merci.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
Oui, l'assureur est la MIF connue pour son fonds euros plutôt performant.
Effectivement, ils proposent 2 fonds investis sur le private equity et "jurent" que la liquidité est totale.
Seront-ils toujours aussi liquides si jamais le marché du private equity se retournait?
Pour le savoir, il faudrait que le cas se présente.
Toujours est-il que, oui, vous avez accès à du private equity qui offre une liquidité totale dans cette AV.
C'est un second bon point après celui du fonds euros.
Le mauvais point sera le faible nombre de supports proposés : 2 ETF, 2 SCPI et les 2 fonds en private equity + le fonds euros.
L'avantage étant d'avoir la palette complète des placements en seulement 7 fonds : Immo, private equity, actions cotées et obligations avec le fonds euros.
 

Tomas466

Contributeur régulier
On remarque toutefois que :
  • l'un des fonds de capital-investissement n'a aucun historique car il a été créé et commercialisé en 2021 : il faut donc faire entièrement confiance au gestionnaire du fonds et à ses capacités !
  • l'autre fonds présente des performances annuelles comprises entre +2,2% et +7,8%, assez loin des "11,2 % de performance nette annuelle sur une période de 15 ans à fin 2020" annoncés un peu avant : attention aux discours séduisants qui ne se retrouvent finalement pas dans les rendements
On remarque également pour les SCPI que l'assureur ne verse que 90% des loyers. On trouve du 100% ailleurs en AV sans difficultés (tous les contrats assurés par Spirica typiquement).

On détermine aussi des frais d'entrée de 2% sur le fonds en euros, étonnant que ça existe encore en 2022.

Bilan : pas sûr que ce soit un contrat d'AV très performant pour l'assuré. Pour l'intermédiaire par contre, oui...
 
Dernière modification:

Chuck_2022

Nouveau membre
Merci pour ces retours.

Effectivement, je suis plus intéressé par le fonds de private Equity qui a un track record plutôt que l'autre ...
Même si les performances ne sont pas aussi alléchantes que la cible de +8%/an, ce fonds est à +3,6% depuis le début de l'année ce qui me semble plutôt pas mal compte tenu de l'environnement économique actuel sur les marchés financiers.

Au niveau des frais d'entrée, ils affichent 0% partout (sauf pour les SCPI qui ne m'intéressent pas) dès lors qu'on investit 50% en unités de compte.

Je ne vois pas les 2% sur le fonds euros ?
 

Tomas466

Contributeur régulier
Je ne vois pas les 2% sur le fonds euros ?
Dixit la note d'information, tout en bas sur la page d'accueil :
FRAIS (articles 6, 7 et 8) :
Frais à l’entrée et sur versements :
- Droits d’entrée : aucuns.
- Frais sur versements : 2 % sur la quote-part investie sur le fonds en euros ; 0 % sur la quote-part investie sur les unités de compte.
 

Chuck_2022

Nouveau membre
C'est effectivement en contradiction avec la page dédiée au fonds euros.

Je viens de leur poser la question.
Leur réponse : "dès lors que la part en unités de compte du montant investi est supérieure ou égale à 50%, il y a une dérogation à la note d'information et les frais sur versements sont bien de 0% sur le fonds euros".
 

Tomas466

Contributeur régulier
Dérogation non contractuelle et donc appliquée à leur bon vouloir ?

C'est un assurance-vie, pas une boutique de tapis. Enfin c'est vous qui voyez.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Effectivement, je suis plus intéressé par le fonds de private Equity qui a un track record plutôt que l'autre ...
Même si les performances ne sont pas aussi alléchantes que la cible de +8%/an, ce fonds est à +3,6% depuis le début de l'année ce qui me semble plutôt pas mal compte tenu de l'environnement économique actuel sur les marchés financiers.
Oui, sauf qu'il n'y a aucun arbitre indépendant, contrairement aux fonds cotés sur les marchés réglementés, pour valider la performance.
Je n'ai pas de doute sur le sérieux d'Amundi, c'est clair.
Pourtant, le non coté me laisse toujours un arrière goût désagréable.
Les investisseurs sur les fonds H2O en savent quelque-chose, avec les investissements réalisés sur des actifs illiquides du sulfureux Lars Windhorst. Une aventure qui s'est mal terminée.
Tant que la société d'investissement dans le private equity arrive à revendre avec PV les entreprises une fois qu'elles ont été boostées, tout va bien. C'est ce qui s'est passé depuis 10 ans avec l'afflux de liquidités en mal de supports d'investissements. Mais si le flux se tarit, je ne sais pas ce qui va se passer pour les intervenants spécialisés sur ce segment. Or, les flux s'amenuisent alors que le private equity est très largement surévalué par rapport au coté. En clair, il y a bulle sur le private equity.
 

Tomas466

Contributeur régulier
Un (début d') article très récent qui en parle justement : https://www.lesechos.fr/finance-mar...tal-investissement-se-prepare-au-pire-1582329

Après une performance record en 2021, le secteur du capital-investissement se prépare à des lendemains de fête difficiles dans un contexte de plus en plus éprouvant. Guerre en Ukraine, inflation, coût des matières premières, difficultés d'approvisionnement, hausse des taux… « On va avoir des ajustements liés à cet environnement qui est en train de se dégrader, a prévenu mardi Claire Chabrier, la présidente de France Invest. On travaille auprès de nos participations pour les préparer à un temps moins clément. »
 
Haut