Avantages / inconvénients transférer PREFON vers un PER ?

Eric421

Contributeur
Bonjour,
Avec mon épouse nous avons chacun un Prefon. Aucun n'a été "transformé" en PER.
Ils sont en C0. Les nouveaux versements vont en C1.
Après avoir appelé la Prefon, il m'est proposé de transformer gratuitement mes contrats actuellement en C0 vers du C1 ou C1bis.

Mais avant de faire le transfert, j'aimerai avoir les avantages/inconvénient de chaque position ?

Concernant ma situation, j'ai passé le cap des 50 ans, au chômage (avec toutefois une pension militaire). Mon chômage se termine se mois ci. J'espère quand même bien retravaillé un jour !
Mon épouse, actuellement au chômage, a fait les démarches pour être assistante maternelle à la maison, nous attendons pour l'étape finale qui devrait arriver dans moins de 3 mois.
TMI 2020 à 11%, le 2021 probablement à 0%

Et dans les conditions de la Prefon, on peut demander sa liquidation à 55 ans et j'ai un vague souvenir d'une option dépendance (?).

J'attends de la part de la Prefon d'avoir le montant des fonds (environ 60 K€).

Au travers de la première question que j'ai posé au-dessus, ceux qui connaissent bien ces contrats auront une idée de la suite qu'il sera possible de donner.

Merci d'avance de votre aide
 

Ezerian

Contributeur régulier
Avec un PER, dès que vous arrivez en fin de droit de chômage. Vous pouvez retirer le capital en ne payant que les prélèvements sociaux, pas besoin de payer d'impôt.
 

Atys

Contributeur régulier
J'ai aussi un prefon et je ne suis pas certain de l'interet de le passer en c1 en raison de l'imposition de la rente. Mais j'avoue ne pas maitriser la chose.
Profiter du chomage pour sortir sans ir peut etre intéressant.
Si vous gardez la prefon, prendre l'option dependance est interessant: un proche en a bénéficié des années : rente x2, pour payer l'ehpad c'est une aide appreciable et la prefon n'a pas fait de difficulté contrairement à d'autres.
 

Eric421

Contributeur
Bonjour,
Merci pour vos contributions.
Effectivement, de nombreux choix possibles, mais je suis loin d'avoir toutes les cartes en mains pour m'aider dans celui-ci.
Pour la possibilité de retrait du capital en fin de chômage, merci @Ezerian , je ne savais pas qu'on ne payait pas d'impôts. Il me semble qu'il faut avoir transformé son C0 en C1bis pour cela ?
@Atys effectivement. Il y a la possibilité de passer en C1bis pour que la rente ne soit pas imposable, mais les versements actuels ne seront pas déductible ...
J'ai trouvé un document qui reprend la fiscalité des différents compartiments :
https://www.sofaxis.com/sites/default/files/documents/annexe_fiscale_prefon-retraite.pdfJ'avoue là aussi, ne pas tout comprendre, il y a quelques zones d'hombre pour moi ;-(

Et cruel dilemme de l'option dépendance ...
 

Atys

Contributeur régulier
Je crois qu'il y a une date limite pour convertir le c0 (prefon historique ) en c1 (prefon per). Je pensais qu'il y aurait des etudes sérieuses pour decider mais ce n'est pas le cas.
Je considère que prefon est equivalent à un fond euro "moyen" too big to fail donc cela a un sens dans la partie securitaire d'un patrimoine . En fait je souhaiterais reduire la voilure et transférer seulement une partie vers un per plus dynamique (actions, sci) mais ce n'est pas possible. C'est tout ou rien.
 

Eric421

Contributeur
Bonsoir,

Reçu de la Prefon, le traitement fiscal des prestations

1612554377640.png

1 La rente à titre onéreux est servie sur la base de l’âge au versement du 1er arrérage :
70% moins de 50 ans, 50% entre 50 et 59 ans, 40% entre 60 et 69 ans, 30% plus de 69 ans.
Les prélèvements sociaux de 17,2% sont donc calculés sur base de rente réduite alors que le taux de PAS est calculé sur une base complète.
2 PFU : prélèvement forfaitaire unique.
 

Eric421

Contributeur
Bonjour la communauté,
Ceux qui comme moi, ont encore un compartiment C0 (contrat ancienne formule), nous avons jusqu'en décembre 2022 pour faire notre choix de le transformer en C1 ou C1Bis.
 

Guitofeu

Membre
Je crois qu'il y a une date limite pour convertir le c0 (prefon historique ) en c1 (prefon per). Je pensais qu'il y aurait des etudes sérieuses pour decider mais ce n'est pas le cas.
Je considère que prefon est equivalent à un fond euro "moyen" too big to fail donc cela a un sens dans la partie securitaire d'un patrimoine . En fait je souhaiterais reduire la voilure et transférer seulement une partie vers un per plus dynamique (actions, sci) mais ce n'est pas possible. C'est tout ou rien.

Sincèrement, avec ce que j'ai constaté sur des PREFON... Des valeurs de rachat dégommées par des performances médiocres, voir catastrophiques.
Une transparence négative sur les procédés utilisés, sans parler de la valeur du point (acquisition ou service).
En cas de transfert vers un assureur externe comptez jusqu'à 6 mois (tout est fait pour ralentir le process).

Attention tout de même, en cas de transformation vers le PER, PREFON n'indique en rien, dans la notice d'information, de "garantie en capital".
 

Eric421

Contributeur
Salut,
Merci pour ces informations.
Me concernant, je pense de plus en plus retirer l'intégralité pour l'injecter en partie dans ma résidence principale et en partie en SCPI
 

paraton

Contributeur régulier
Bonjour,

J'ai moi aussi un contrat Prefon ouvert à la fin des années 90, et que j'avais alimenté en "one shot" pour absorber une plus-value immobilière (c'était possible à l'époque).

Aujourd'hui, à 63, bientôt 64 ans, je suis toujours en activité mais je m'interroge sur l'opportunité de demander ou pas la liquidation de ma rente.

Si j'ai bien compris, les vieux contrats le permettent.

Je n'en ai pas besoin pour le moment et je pensais laisser végéter le contrat pendant encore quelques années, mais, ce qui me trouble, ce sont les coefficients d'ajournement (surcote applicable en cas de liquidation différée) annoncés par Prefon.

En effet, si je lis bien le tableau ci-après, tiré de l'avenant 2021 à la notice d'information, pour une génération donnée, ceux-ci n'augmenteraient plus avec l'âge ???

Ça me paraît invraisemblable !
En effet, dans ce genre de produit, la logique veut que plus on retarde l'entrée en jouissance, plus la rente annuelle est majorée : en effet, si on diffère son versement, on la touchera forcément moins longtemps, tandis que le capital non consommé continue de profiter au régime.

1642414544157.png

Là, avec ce tableau, j'ai l'impression que retarder l'entrée en versement ne donne plus aucune majoration supplémentaire.

Dans mon cas par exemple, ce serait coefficient 1,11 et basta, même si je ne demande la liquidation qu'à 68 ans ???

Autrement dit, en différant cette entrée en jouissance, je serai en train de perdre de l'argent

Qu'en pensez-vous ?

Est-ce moi qui ne comprend rien à ce tableau ? Ou bien, ai-je malheureusement raison ?

Non seulement les coefficients de surcote auraient sacrément baissé (j'ai retrouvé des vieux docs de 2009/2010 où il était question d'un coefficient d'ajournement égal à 1,27 si on attendait 65 ans pour demander le versement de la rente), mais, en plus maintenant, ils n'augmenteraient plus avec l'âge ???
 
Haut