[AV Fonds Euro] Impact du krach boursier et d'une récession

Softy

Contributeur régulier
un crack seulement boursier est en effet, normalement sans trop d'effet sur les fonds euros; cependant, il peut y avoir des effets pervers de la faillite d'une banque;
La loi européenne ordonne l'ordre de sauvetage de la banque, en effet le MRU, Mécanisme de Résolution Unique de crise bancaire indique que la banque doit faire appel en premier aux actionnaires et aux créanciers obligataires, puis aux déposants ayant plus de 100 000 euros, puis vers le FRU (fonds européen) et enfin en dernier recours vers l'état;
Ce n'est pas une vue de l'esprit; ce mécanisme à été dans les dernières années appliqué tant en Autriche qu'en Italie, où 10500 épargnants et 133 000 actionnaires se sont vu ponctionnés dans la faillite des Banque Banca Marche et autres

Quel rapport avec les fonds euros?
Dans un fond euros d'AV , il y a essentiellement des obligations; il se peut, en fonction de l'av qu'il y ait des fonds obligataire émis par des banques; et si l'une de ses banques fait faillite, en fonction du MRU, ces obligations seront réduites en valeur; le fonds euros perdant donc de la valeur;

Ceci n'est pas non plus une vue de l'esprit: en Autriche la faillite de la banque HAA a entrainé dans des contrats d'assurance vie en euros qui n'avait rien à voir avec cette banque, une perte des fonds euros; les obligations de la banque ayant été dévalorisées de 56% au sein des contrats en euros; tout dépend alors de la proportion des ces obligations pourries dans le fonds euros de l'av;
Vous avez raison une banque peut avoir des difficultés mais le système bancaire français est beaucoup plus concentré. En gros il y a 6 groupe bancaire en france (1/BNP 2/CA+LCL 3/Soc Générale + Credit du Nord 4/ Bque Pop +Caisse d'épargne 5/CIC + Credit Mut 6/Banque Postale. Si un de ces 6 mastodonte a des difficultés l'état sera obligé d'intervenir sans faire perdre un euro à l'un des millions de clients de chaque groupe sous peine de provoquer une panique généralisée de tous les épargnants et l'écroulement du système bancaire.
Votre raisonnement est par contre valable pour une petite banque régionale qui n'a que quelques milliers de clients, dans ce cas le fonds de garantie (dont le montant est très insuffisant pour une grosse banque) pourrait fonctionner mais je ne suis même pas sûr qu'une petite banque ne soit pas elle aussi nationalisée.
 

rémois

Contributeur régulier
Les USA ont fermé leurs frontières plus tôt que nous ce qui a retardé le développement.

:unsure:

Désolé, mais il me semble que tu as vraiment des affirmations discutables.
Les USA, et leur "chef de guerre":rolleyes: surtout, ont pris la pandémie à la légère au début et ont commencé à s'affoler tardivement.
Ils vont exploser les chiffres de cas déclarés et malheureusement de décès.

L'Afrique n'a pris des mesures de confinement que partielles et tardivement et n'a pas les moyens de lutter contre l'épidémie, cela devrait être un continent très touché or c'est le contraire, idem pour l'Inde donc la chaleur semble être un allié important pour contenir l'épidémie.

L'Afrique est pour l'instant moins touchée, essentiellement parce que le virus y est simplement arrivé plus tardivement, ses contacts et ses flux de personnes avec l'Asie étant moins importants qu'entre les trois pôles mondiaux (Asie, Europe, Amérique du Nord)....
et c'est également un continent qui a beaucoup de pays pouvant difficilement suivre l'évolution de l'épidémie et comptabiliser le nombre exact de cas et de décès.
Mais, malheureusement, elle risque d'être très touchée au final.
" La chaleur, un allié important"... cela reste à préciser dans quelle mesure..

https://www.francetvinfo.fr/sante/m...sive-explique-un-epidemiologiste_3898195.html
 

moietmoi

Top contributeur
l'état sera obligé d'intervenir
il n'a pas le droit d'intervenir en premier, d'abord les actionnaires et détenteur d'obligations, puis tous les comptes supérieurs à 100 000 euros, puis le Fonds , en enfin l'état.
en 2008 c'était possible; depuis 2016, cela ne l'est plus...c'est dans cet ordre....
 

Softy

Contributeur régulier
Vous avez raison, je ne conteste pas vos propos mais je pense juste que si c'est l'un des 6 gros groupes bancaires français qui est défaillant, les millions de français clients concernés ne supporteront pas la situation et provoqueront un mouvement de panique (retraits massifs).
Ce mouvement de panique obligera l'état à nationaliser le groupe bancaire défaillant sans faire perdre le moindre euro aux épargnants.
Ce n'est qu'un avis et pas une certitude. Par ailleurs, mon avis est également qu'aucun des 6 gros groupes bancaires français n'a jamais été aussi solvable.
 

Atys

Contributeur régulier
Je pense qu'on va vers un deconfinement très progressif à partir de fin avril. L'Alsace pourrait servir de test car le pic semble atteint (A confirmer). Seules certaines activités vont reprendre (Peugeot par ex) avec de grosses precautions et limitations. Mais toute l'activité qui réunit des gens ne pourra pas reprendre (spectacles etc...)
 

Softy

Contributeur régulier
:unsure:

Désolé, mais il me semble que tu as vraiment des affirmations discutables.
Les USA, et leur "chef de guerre":rolleyes: surtout, ont pris la pandémie à la légère au début et ont commencé à s'affoler tardivement.
Ils vont exploser les chiffres de cas déclarés et malheureusement de décès.



L'Afrique est pour l'instant moins touchée, essentiellement parce que le virus y est simplement arrivé plus tardivement, ses contacts et ses flux de personnes avec l'Asie étant moins importants qu'entre les trois pôles mondiaux (Asie, Europe, Amérique du Nord)....
et c'est également un continent qui a beaucoup de pays pouvant difficilement suivre l'évolution de l'épidémie et comptabiliser le nombre exact de cas et de décès.
Mais, malheureusement, elle risque d'être très touchée au final.
" La chaleur, un allié important"... cela reste à préciser dans quelle mesure..

https://www.francetvinfo.fr/sante/m...sive-explique-un-epidemiologiste_3898195.html
1/ Concernant les USA, je suis d'accord qu'ils ont pris le virus à la légère chez eux et ils vont le payer hélas très cher puisqu'en plus ils n'ont pas un très bon système de protection sociale.
Mais ce que je disais c'est que le virus est arrivé plus tard chez eux car ils ont fermé leur frontière aérienne avec la Chine avant nous (européens) puis ils ont fermé les frontières avec l'Europe quand l'Italie a été touchée.
C'est uniquement pour ça que l'arrivée du virus a été retardée chez eux après je suis ok sur le fait qu'ils ne se sont pas confinés assez tôt (justement car ils se croyaient à l'abri avec leurs frontières aériennes fermées).
2/Concernant le rôle de la chaleur sur la disparition du virus, l'avenir nous dira s'il y a vraiment un lien ou pas. Je n'ai pas non plus de certitude mais seulement une conviction.
Admettons qu'en Afrique, on n'ait pas les moyens de savoir pour l'instant faute de tests.
Prenons l'amérique latine, par exemple le Brésil dont le président n'incite même pas à respecter le confinement et pourtant très peu de cas heureusement.
 

Softy

Contributeur régulier
Je pense qu'on va vers un deconfinement très progressif à partir de fin avril. L'Alsace pourrait servir de test car le pic semble atteint (A confirmer). Seules certaines activités vont reprendre (Peugeot par ex) avec de grosses precautions et limitations. Mais toute l'activité qui réunit des gens ne pourra pas reprendre (spectacles etc...)
Espérons que tu aies raison pour fin avril, mais peut-être que certaines régions essentiellement rurales pour l'instant quasi épargnées par l'épidémie mériteraient également d'être deconfinées (exemple le sud-ouest hors Agglo de Toulouse et Bordeaux).
 

Atys

Contributeur régulier
Oui je pense qu'avec bcq de précautions et un vrai pilotage on peut faire progressivement redémarrer une partie de l'economie et il le faut car on a vu les dégâts de la crise de 29...
L'informatique va faire un boom avec les solutions de télétravail sécurisées dont les entreprises ont besoin...
 
Haut