Assurance vie VS Crowdfunding/lending

Hachounet

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Nouveau sur le forum, j'espère poster dans la bonne catégorie.

Je suis un jeune de 24 ans, intéressé par de l'investissement sur le long terme.

J'aurai aimé investir environ 100€ mensuel, avec des apports bonus et spontanés entre 500 et 1000€ par an. J'opte pour une durée d'investissement entre 20 et 30 ans. Je ne suis pas imposable et ne pense pas dépasser un jour les 20 000€/an de salaire. Je dispose d'une épargne de précaution + d'une épargne '' Projets de vie '' que j'alimente mois par mois.

Je suis à la recherche de rentabilité pour disposer d'un pécule financier intéressant, soit suffisamment gonflé pour bénéficier de compléments de revenus, soit d'une somme conséquente à retirer en une fois.

En fouillant un peu, j'ai donc découvert les placements en assurance vie et les différents crowds.

Un ami m'a conseillé d'investir chez Linxea en Spirit 2 et sur leur modèle '' agressif '', ils parlent d'environ 10% sur les 4 dernières années. Le mix de mon ami se composerait d'ETF, d'actions par OPC, EMTN et de SCPI.

De l'autre côté, le crowdfunding et crowdlending européen avec système d'automatisation donnent des résultats aux environs de 10% eux aussi. Comme exemple, je pensais à des plateformes comme Mintos. Mon ami, lui ne s'y connaît pas assez pour me donner son opinion.

J'aurai donc aimé faire appel à vos connaissances pour me conseiller sur le support à choisir pour un investissement sur le long terme, qu'il soit en assurance-vie, crowd, ou autre d'ailleurs !

Quel est le placement le plus intéressant pour quelqu'un qui part de 0 et qui cherche à faire développer son capital ? En sachant que je suis prêt à prendre des risques pour faire gonfler ce dernier, cet argent ne servant qu'à essayer de le faire fructifier.

EDIT : Il m'est aussi possible de basculer mon Livret A contenant mon épargne de précaution + épargne de projets tant que ces sommes sont récupérables (très) rapidement et garanties sans risques.
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Quel est le placement le plus intéressant pour quelqu'un qui part de 0 et qui cherche à faire développer son capital ?
difficile de comparer 2 supports aussi différents .
l'AV ce n'est pas juste un placement financier . c'est aussi un placement à objectif fiscal long terme et à objectif patrimonial.
le crowd , lui , a une fiscalité différente et l'objectif est uniquement financier .
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Je suis un jeune de 24 ans, intéressé par de l'investissement sur le long terme.

J'aurai aimé investir environ 100€ mensuel, avec des apports bonus et spontanés entre 500 et 1000€ par an. J'opte pour une durée d'investissement entre 20 et 30 ans.

En fouillant un peu, j'ai donc découvert les placements en assurance vie et les différents crowds.
Bonjour,
AV comparée au crowdfunding... Non, vous faites fausse route, et je vous renvoie à la réponse faite par Buffeto juste au dessus.
Du crowdlending qui rapporte 10%.. par an, je suppose que c'est ce que vous sous-entendiez : C'est tout simplement impossible, à mon avis, bien sûr.
Je côtoie assez le domaine pour savoir que si vous arrivez à 1% en annuel, c'est presque exceptionnel!!.
Il y a bien le participatif immobilier, sur lequel vous pouvez espérer du 9% brut en moyenne.... S'il n'y a pas de défaut sur l'un des projets auxquels vous aurez participé.
C'est un peu le défaut caché du principe du participatif : C'est tout ou rien.
Des actions, elles montent, baissent, varient chaque jour et vous pouvez en sortir à tout moment.
Le participatif : un projet en défaut, et c'est votre investissement qui est totalement perdu.
Si vous avez investi sur 10 projets et qu'un seul flanche.. Il faudra les remboursements des 9 autres pour compenser la perte d'un seul. Les projets étant souvent sur 18 à 24 mois, la somme totale investie sur cette période sera finalement la même que celle investie au départ si 1 seul projet foire!
Autant alors mettre l'argent sur un livret A!
C'est ce qui m'arrive sur une plateforme de financements des énergies renouvelables... Secteur que je croyais sûr... J'ai appris à mes dépens que non!
1 emprunteur, sur lequel j'avais souscrit à 3 projets, à fait défaut. Les 20 autres projets vont compenser la perte sur ces 3 qui sont en défaut, mais sur 5 ans de vie des projets.
Au final, après 5 ans (ce sera effectif en fin de cette année), je vais récupérer ma mise de base!
J'aurais mieux fait de mettre cette somme (8000€) sur un livret A..

A 24 ans, investir sur le LT, complément de revenus ou une belle PV :
La seule catégorie dans les placements qui matche avec vos conditions, ce sont les actions.
Les acheter dans un PEA me semble être la meilleure solution.
Vous pouvez aussi investir en actions dans une AV via les nombreuses UC actions proposées.
Les frais annuels seront alors un inconvénient, surtout quand on est jeune.
Au bout de 20 ou 30 ans, que de frais de gestion payés alors que vous n'en avez pas dans un PEA.
Et là, de belles actions de notre cote parisienne peuvent vous rapporter du 10 à 12% de rentabilité annuelle sur du long terme... De laquelle il faudra consentir 17,2% (actuellement) de fiscalité s'il y a retrait du PEA.
Idem pour l'AV.
Quant au financement participatif, c'est 30% d'imposition, ou intégration aux revenus.
Voyez ce dernier type de placement comme une diversification d'une épargne déjà bien développée.
Et je ne saurais alors trop vous conseiller de regarder du côté du participatif immobilier, et de surtout pas aller sur le participatif aux PME.
 
Dernière modification:

Hachounet

Nouveau membre
Bonjour,

Tout d'abord merci pour vos réponses détaillées et désolé pour l'attente.

Le crowd m'a l'air, de tes explications semblable à une roulette russe, je vais éviter !

Si je comprends bien, je ne paye pas de frais de gestion en PEA mais en contrepartie je n'ai aucun capital garanti. Sur une AV, le rendement sera moins bon, je paierai des frais de gestion, mais je pourrai garantir le capital ?

Est il alors intéressant de partir sur un PEA piloté ?
 

atz

Membre
Si je comprends bien, je ne paye pas de frais de gestion en PEA mais en contrepartie je n'ai aucun capital garanti. Sur une AV, le rendement sera moins bon, je paierai des frais de gestion, mais je pourrai garantir le capital ?

Est il alors intéressant de partir sur un PEA piloté ?
Non, en assurance vie le capital n'est pas garanti sur les unités de compte... (unité de compte désigne un ensemble d'actifs éligibles en AV : action, obligation, produits monétaires, immobilier etc.)
Seuls les fonds euros sont garantis (globalement), mais effectivement avec des performances faible de l'ordre de 1.5% à 2%

Dans une logique long terme en acceptant la prise de risque, se positionner en actions ou assimilés semble effectivement pertinent... rendement potentiel plus élevé, mais risque de perte plus élevé également, que ce soit en AV ou sur PEA

Pour ma part je trouve que les 2 produits sont complémentaires : investissement direct, meilleure maitrise (cours d'achat etc.) et moins de frais (surtout les récurrents) en PEA, mais possibilité d'investir hors Europe en AV, certains fonds ++ exclusifs à l'AV, investissement automatique programmé, pas de minimum d'achat unitaire etc. Il faut donc mettre le bon produit dans le bon support au regard de ces éléments

Après, AV ou PEA piloté, ca dépend de chacun... l'avantage on s'occupe de rien donc pas de temps à passer et pas de décision à prendre, l'inconvénient il y a des frais, on ne développe pas sa culture financière, et le résultat n'est pas toujours à la hauteur..
 

Hachounet

Nouveau membre
Merci pour cette réponse !

Lorsque je parlais de garantir le capital en AV, c'est qu'il est possible de revendre des actions par exemple vers la fin du délai prévu pour soit les mettre en fond euros ou en UC sur des placements moins volatiles. J'ai bien compris ?

Il ne me reste donc plus qu'à faire mon choix entre les deux dans ce cas !

Pour ce qui est du mode piloté, je pense assumer les frais le temps de développer cette culture financière, ce qui permettra à l'argent de travailler quand même sans rester sur le livret A.
 

atz

Membre
Pas certain d'avoir bien compris la notion de "délai prévu" mais oui en assurance vie il est possible de faire un arbitrage c'est à dire transférer des sommes investies sur des supports "risqués" vers des supports moins risqués ou vers le fond euros. On ne parle pas de vente car en AV on n'est pas propriétaire des actifs, on a une créance auprès de l'assureur.

En PEA on peut vendre les actions ou autre et garder les sommes sur le compte espèces du PEA, mais qui ne rapporte rien
 
Haut