Assurance-vie récente et fortement déficitaire

Investisseur perplexe

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Il y a quelques mois, j'ai sollicité les avis des contributeurs avisés de ce forum pour ouvrir une assurance-vie.

On m'a recommandé plusieurs prestataires, dont Linxea.
J'ai donc ouvert une AV auprès de Linxea (Spirit 2), avec 30.000 euros - Gestion pilotée Yomoni Equilibré
(Je pensais d'ailleurs que les procédures seraient moins fastidieuses et longues, mais ce n'est pas le sujet).
Voici la répartition :
1651221802568.png
Or, le contexte géopolitique n'a pas été des plus propices, puisque j'ai une moins-value de 6,87% depuis l'ouverture !
En effet, les 3 types de produits financiers ont subi des baisses conséquentes.

Mes questions :
- Préconisez-vous de rester sur cette offre ? Et attendre que les marchés récupèrent : j'aimerais à minima rattraper en 2022 ce que j'avais mis initialement.

- Ou devrais-je faire des arbitrages pour avoir davantage de fonds euro plus sécurisés mais moins dynamiques ?

- Ou bien est-ce lié aux actions qui ont été choisies par Youmoni et qui ne performent pas ?

- Ou récupérer une partie des fonds pour un placement plus sûr ?

Voilà, voilà, je suis un peu perplexe. J'imagine que je ne suis pas le seul à me poser ce genre de question actuellement.

Au plaisir de lire vos réponses et conseils
Cordialement,
Un investisseur toujours perplexe
 

Triaslau

Contributeur régulier
Bonjour,
les fond actions se portent bien, c'est surement plutôt les fonds obligataires qui sont en baisse.

Je ne sais pas qui vous a conseillé cette répartition; mais elle correspond à une personne qui investit sur plusieurs années; donc ne commencez pas à paniquer après 3 mois.

Si vous n'êtes pas près à accepter le moindre risque, alors vous avez été mal conseillé et vous pouvez arbitrer sur le fond euro mais vous allez perdre de l'argent.
 

Serge B

Contributeur
- 6,87% sur trois mois dans le contexte actuel ? c'est plutôt pas mal je trouve.
Un peu une drôle d'idée d'avoir mis tant d'obligataire dans le contexte d'il y a trois mois (et même encore..).
Rien de tragique par conséquent, faire le dos rond me parait la meilleure solution, vous avez encore 7 ans et 9 mois pour vous refaire.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
J'ai donc ouvert une AV auprès de Linxea (Spirit 2), avec 30.000 euros - Gestion pilotée Yomoni Equilibré
(Je pensais d'ailleurs que les procédures seraient moins fastidieuses et longues, mais ce n'est pas le sujet).
Voici la répartition :
Afficher la pièce jointe 13040
Bonjour,
Ce qui est désolant, et critiquable, c'est qu'un professionnel affecte 40% de la répartition à des fonds obligataires alors que les taux sont en pleine phase haussière! C'est stupéfiant et pas du tout professionnel.
Pour vous donner une idée, les ETF sur obligations longues, 20/30 ans, ceux qui sont le plus sensibles aux variations de taux, ont baissé de 20% depuis le début d'année.
S'il agissait pour le bien du client, alors le professionnel aurait dû mettre 60% en fonds euros et 0 en fonds obligataires.
Ceci explique probablement 90% de la baisse enregistrée sur l'AV.
 

Jeune_padawan

Contributeur régulier
Ce qui est désolant, et critiquable, c'est qu'un professionnel affecte 40% de la répartition à des fonds obligataires alors que les taux sont en pleine phase haussière! C'est stupéfiant et pas du tout professionnel.
Voici le résultat des robo-advisor (ou robot-conseiller) :ROFLMAO:. Le robot a encore beaucoup à apprendre sur l'économie :LOL:
 
Dernière modification:

Triaslau

Contributeur régulier
Gestion pilotée Yomoni.
J'ai vu que c'était de la gestion pilotée. Il n'empêche que le profil (c'est au moins du P4 çà ou du P5 çà non ?) correspond à un investissement long terme et que ce profil est attribué après conseil, explication des risques et acceptation des risques par le client.
 

Triaslau

Contributeur régulier
C'est sur que le robot ferait mieux d'investir sur des fonds euros plutôt que sur de l'obligation d'état, je ne sais pas comment çà marche.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
C'est sur que le robot ferait mieux d'investir sur des fonds euros plutôt que sur de l'obligation d'état, je ne sais pas comment çà marche.
Je pense que c'est la maison qui fait le choix de privilégier les UC plutôt que le fonds euros. J'ai vu des répartitions qui affectent la poche obligataire au fonds euros, mais bien plus souvent les affectations sont faites sur des UC obligataire.
La différence étant évidente pour l'assureur : Le fonds euros, il est obligé d'assumer la garantie en capital... Les UC, c'est le client qui assume le risque.
 
Haut