Assurance emprunteur et handicap

Nico94

Membre
Bonjour,
J'aimerais faire un emprunt immobilier mais avant de signer une promesse de vente j'aimerais savoir si dans ma situation je peux avoir une assurance emprunteur et une banque qui accepte.
Sachant qu'actuellement je n'ai que l'allocation adulte handicapé soit 900€, je compte bien faire une formation pour travailler et c'est dans mes projets mais actuellement je n'ai que ça. Pour un prêt de 50 000€ maximum les mensualités ne pourraient dépasser 300€ sur 15 ans.
Est-ce qu'une banque accepterait de me prêter si j'ai uniquement l'assurance décès (donc pas d'assurance arrêt de travail ni d'assurance invalidité) ? D'ailleurs est-ce qu'une banque accepterait tout court même sans cette question d'assurance ?
J'ai quand même un garant propriétaire avec 2 100€ de revenus (locatifs et retraite) ce qui pour une petit mensualité de 300€ est quand même bien malgré son age avancé (62 ans).
Et est-ce que le patrimoine financier du garant et de moi-même après achat peut-il jouer en ma faveur au niveau de l'assurance ? Pour rassurer au niveau de la solvabilité.
Merci.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour,
Sachant qu'actuellement je n'ai que l'allocation adulte handicapé soit 900€, je compte bien faire une formation pour travailler et c'est dans mes projets mais actuellement je n'ai que ça. Pour un prêt de 50 000€ maximum les mensualités ne pourraient dépasser 300€ sur 15 ans.
Est-ce qu'une banque accepterait de me prêter si j'ai uniquement l'assurance décès (donc pas d'assurance arrêt de travail ni d'assurance invalidité) ? D'ailleurs est-ce qu'une banque accepterait tout court même sans cette question d'assurance ?
J'ai quand même un garant propriétaire avec 2 100€ de revenus (locatifs et retraite) ce qui pour une petit mensualité de 300€ est quand même bien malgré son age avancé (62 ans).
Et est-ce que le patrimoine financier du garant et de moi-même après achat peut-il jouer en ma faveur au niveau de l'assurance ? Pour rassurer au niveau de la solvabilité.

Dans votre situation il y a trois aspects complètement différents :
+ Votre capacité de remboursement,
+ L'assurance décès-invalidité.
+ La garantie

Concernant le premier point, il manque des informations sur vos charges actuelles (ex loyer), mais il semble déjà qu'avec un revenu de 900€ par mois et une mensualité de 300€ le reste à vivre de seulement 600€ soit inssuffisant pour qu'une banque accepte de vous suivre.

Mieux vaudrait faire votre formation, trouver un emploi stable et constituer un apport personnel significatif avant de donner suite à votre projet.

L'assurance-décès invalidité est accessoire par rapport au point précédent et, tant les banques que les assureurs ont leurs propres façons de faire.
L'absence ou les restrictions de garanties peuvent certes être un frein supplémentaire.

A savoir cependant que la convention "AERAS" peut quelquefois permettre l'obtention d'une assurance pour des emprunteurs subissant des problèmes de santé; mais il y a des majorations de primes et/ou restrictions de garanties.


Enfin la garantie n'est que l'accessoire du crédit et une banque digne de ce nom n'acceptera pas un crédit au motif qu'une bonne garantie soit proposée.
Ce qui importe c'est la capacité de remboursement de l'emprunteur. son taux d'endettement et son reste à vivre.

Et si, compte tenu des aléas toujours possibles dans la vie d'un prêt de longue durée, la garantie reste une condition nécessaire elle n'est jamais une condition suffisante.

Cdt
 

Nico94

Membre
@Aristide : merci pour votre réponse.

Oui donc ce qui importe le plus pour une banque c'est avant tout la capacité de l'emprunteur à rembourser.

Pour l'apport j'en ai un de au moins 70% (personnel + don familial) donc c'est bon de ce coté.

Pour ma capacité de remboursement, je sais que les banques veulent (ou en tout cas la mienne) que le reste à vivre soit d'au moins 1 000€. Moi je serais à 600€, sachant que je n'ai pas de personne à charge ni de véhicule donc 600€ me suffit pour vivre. J'ai d'ailleurs eu un loyer à 300€ (une fois APL appliqué) avec une attestation de loyer à jour de l'agence qui gère la résidence. Malgré ces arguments je me doute bien que les banques tiennent avant tout à respecter leur ligne de conduite.

C'est pour ça que je compte aussi sur le garant, vus les revenus et le patrimoine financier et immobilier qu'il y a derrière.

Pour l'assurance je pourrais avoir que l'assurance décès + perte totale et irréversible d'autonomie (et la seconde c'est à vérifier vu que je suis déjà en invalidité à 80%).
 

Nico94

Membre
J'ai fais une recherche et apparemment l'invalidité à 80% (soit plus de 66%) correspond à une invalidité permanente et totale (IPT), donc même si je travaille j'en déduis que je ne pourrais pas souscrire à cette garantie.

Pour la perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA), c'est quand il faut une tierce personne pour accomplir les gestes de la vie quotidienne donc ça ne me concerne pas.

D'autres avis ?
 
Haut