Assurance Décès-Invalidité - Comparaisons de vingt techniques différentes de calcul des primes

Aristide

Top contributeur
Bonjour,

Dans mon blog un billet en deux parties est déjà consacré à l'assurance décès-invalidité :

Assurance Décès – Invalidité : Bon à savoir (1ère partie )
https://blog.moneyvox.fr/aristide/11/assurance-deces-invalidite-bon-a-savoir-1ere-partie/

Assurance Décès – Invalidité : Bon à savoir (2è partie = Ajout Assurance Déléguée)
https://blog.moneyvox.fr/aristide/1...-a-savoir-2e-partie-ajout-assurance-deleguee/

=> Avec un applicatif joint qui permet des comparaisons sur les quatre techniques de calcul des primes principalement utilisées à l'époque à savoir:

+ Taux prime fixe sur capital initial (= Échéances assurances comprises constantes).

+ Taux prime fixe sur capital restant dû technique "out" (Le taux de prime est exclu du taux d'intérêt - Les échéances assurances comprises régressent).

+ Taux de prime fixe sur capital restant dû technique "in" (Le taux de prime est ajouté au taux d'intérêt pour obtenir une échéance constante assurances comprises).

+ Assurances déléguées avec taux variables dans le temps et primes calculées sur le capital restant dû au début de chaque année.

Par le présent post je vous propose un autre applicatif beaucoup plus large puisqu'il permet de comparer vingt techniques différentes - utilisées ou potentiellement utilisables - de calcul de primes. à savoir :

=> Primes payées sur toute la durée du crédit:

+ Primes à taux fixe:
01 - Sur capital initial.
02 - Sur capital restant dû technique "out".
03 - Sur capital restant dû technique "in".
04 - Sur capital restant dû début année technique "out".
05 - Sur capital restant dû début année technique "in".

+ Primes à taux variable:
06 - Sur capital initial
07 - Sur capital restant dû technique "out".
08 - Sur capital restant dû technique "in".
09 - Sur capital restant dû début année technique "out".
10 - Sur capital restant dû début année technique "in".

=> Primes payées calculées seulement sur les premières années du crédit:

+ Primes à taux fixe:
11 - Sur capital initial.
12 - Sur capital restant dû technique "out".
13 - Sur capital restant dû technique "in".
14 - Sur capital restant dû début année technique "out".
15 - Sur capital restant dû début année technique "in".

+ Primes à taux variable:
16 - Sur capital initial.
17 - Sur capital restant dû technique "out".
18 - Sur capital restant dû technique "in".
19 - Sur capital restant dû début année technique "out".
20 - Sur capital restant dû début année technique "in".

Notez que cette liste n'est pas exhaustive et que, s'ils le souhaitaient, certains établissements pourraient encore imaginer d'autres pratiques.
Pour l'exemple, la technique N° 5 de cet applicatif permet autant de paliers d'échéances que de mois ou bien une même échéance lissée sur toute la durée mais l'on pourrait parfaitement envisager une autre option qui serait un palier d'échéance par année.

Chaque fois que la technique le permet, ce qui est principalement le cas pour les techniques N° 11 à N° 20, une possibilité de lissage est permise en remplacement des paliers d'échéances que lesdites techniques génèrent (= Zone de sélection "Paliers/Lissage" - Cellule "F10").

Une option "Remboursement anticipé total" à une date à choisir est également proposée ( (= Zone de sélection "Oui/Non" - Cellule "H7").
Cette option peut indifféremment être choisie avant ou bien après clic su le bouton "Calcul"

Pour les techniques N°11 à N°20 où les primes sont payées seulement sur les premières années la durée de calcul est à renseigner en cellule "BD10".

Avant de pouvoir utiliser correctement cet applicatif in est absolument nécessaire de renseigner toute les zones (= cellules) matérialisées en vert.

=> Ceci est notamment vrai pour les zones concernant les taux de primes.

En effet c'est la combinaison "Taux de primes/Technique utilisée" qui détermine le montant de la prime à payer

Un taux de prime très bas utilisé avec une technique "pénalisante" (N°11 à N° 20 par exemple) pourra s'avérer plus coûteuse qu'un barème très cher utilisé avec une autre technique.

Pour fixer les idées, sur les trois techniques les plus utilisées l'on peut remarquer que, grosso modo, en euros payés :

+ Un taux de prime de 0,30% sur capital initial
+ Donne le même coût qu'avec un taux de prime à 0,56% sur capital restant dû technique "out
+ Ou bien à 0,54% sur capital restant dû technique "in".

Si certaines techniques ne vous intéressent pas ou bien si vous ne connaissez pas le taux de primes à y affecter, il convient de les désactiver en cliquant sut les cases à cochées concernées en ligne "16".

ATTENTION: Quand toutes les zones sont bien renseignées il convient alors de lancer les calculs par un clic sur le bouton "Calcul" en cellule "N4".

Suivant les traitements demandés le temps de calcul va de quelques instants à deux minutes.

Quand ils sont terminés un "bip" vous prévient et l'applicatif vous dérive vers un second onglet "Synthèse comparative" où il vous suffit de lire les résultats.

A noter qu'il s'agit d'un seul et même crédit où les seuls critères discriminants sont ceux de l'assurance décès-invalidité.

Contrairement à ce qui (hélas) se passe quand les crédits en présence ont des caractéristiques différentes le T.A.E.A. et le T.A.E.G. sont donc fiables et pertinents et ils sont corrélés.

Ils sont à privilégier au "coût des assurances" et au "coût du crédit" et vous pouvez d'ailleurs constater qu'à coûts en euros (quasi) identiques les T.A.E.A./T.A.E.G sont plus ou moins importants et pas corrélés.


Cet applicatif est également joint aux billets de mon blog traitant de ce sujet dont liens fournis en tête du présent post.


Un grand merci à baboune pour sa contribution;)

Cdt
 

Pièces jointes

  • Comparaisons Assurances Décès-Invalidité.xlsm
    2,3 MB · Affichages: 28
Dernière modification:

titif0u

Contributeur régulier
Bonjour Aristide,

Top ! Très beau boulot.
Ça va être utile à beaucoup de monde, surtout quand on avance en âge.
 

baboune

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour Aristide,
c'est un travail énorme que tu as accompli avec cette application et je pense que chacun des membres du forum pourra t'en être reconnaissant.
Cela permet de lever le voile sur certains modes de calculs des assurances actuellement pratiquées pour lesquelles les clients n'ont aucune visibilité sur l'impact réel telle ou telle méthode.
Quand à ma contribution elle a été bien modeste comparée à tout ce que tu as réalisé ;)

Bien amicalement
 

Mang75

Membre
Bonjour Merci pour cette explication. J'ai une question. Je finalise la négociation suite à la signature de mon compromis de vente et je pense passer par la Poste qui m'a proposé le taux d'intéret et le TAEG le plus faible. Son assurance groupe est CNP. Le calcul qui m'a été proposé semble correspondre au cas 2. Est-il possible de négocier avec une banque le mode de calcul? Je voudrais opter pour le cas 1. Si oui, est ce que cela impactera le TAEA qui m'a été proposé? En effet, de ce que j'ai compris, le cas 1 est intéressant si l'on veut d'effectuer des remboursements anticipés ou rachat de prêts car ca engendrera potentiellement une économie sur l'assurance.
 

Aristide

Top contributeur
Bonjour

. Est-il possible de négocier avec une banque le mode de calcul?
Non ce n'est pas possible

Je voudrais opter pour le cas 1. Si oui, est ce que cela impactera le TAEA qui m'a été proposé?
Oui si c'était possible.

Le TAEA est impacté par :
+ Le taux de prime
+ La base de calcul
+ La technique de calcul
=> Tant sur les assurances obligatoires que facultatives.

=> Mais aussi par:
+ Le taux du prêt
+ Les frais obligatoires pris au départ qui impactent le TAEG.

Cdt
 
Haut