Arrondir les Montants Monétaires à bon escient !

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Marioux

Contributeur régulier
Bonjour à tous,
Maintenant, pour rendre les calculs arithmétiques encore plus faciles et accessibles aux réfractaires aux chiffres, on peut envisager un cas particulier de prêt : Celui où le montant des annuités, l’amortissement du capital et le montant des intérêts annuels sont tous bien constants !
1599631373210.png
Nota: Dans la case jaune correspondant à la valeur du taux nominal de l'intérêt, j'ai porté "manuellement" la valeur du taux débiteur global (4,999 360...%), juste ne pas la laisser vide, car il faut bien savoir que cette valeur ne sert absolument pas à la construction du tableau d'amortissement !
Cdt.
 
Dernière modification:

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour à tous,
Maintenant, pour rendre les calculs arithmétiques encore plus faciles et accessibles aux réfractaires aux chiffres, on peut envisager un cas particulier de prêt :
justement j'en parlais ce matin avec certains de nos sénateurs pour qu'ils agissent contre cette pratique incroyable ils ont été très attentifs :
 

Pièces jointes

  • ob_cfefa5_senat11.jpg
    ob_cfefa5_senat11.jpg
    79,5 KB · Affichages: 16
  • senat-dormant-1.jpg
    senat-dormant-1.jpg
    67,6 KB · Affichages: 13

moietmoi

Top contributeur
Maintenant, pour rendre les calculs arithmétiques encore plus faciles et accessibles aux réfractaires aux chiffres, on peut envisager un cas particulier
cher ami adepte des formules, trouverais tu à quoi s'applique cette formule? il s'agit bien sûr d'un calcul lié à une discussion récente sur le forum, au sujet d'une succession/donation, un notaire que je connais suggère ce calcul qui répond réellement à la question qui se pose dans de nombreuses successions et je pense que la famille aura par la suite besoin de ta science sur les arrondis...
calsul ussf.png
 

Marioux

Contributeur régulier
Bonjour moietmoi,
cher ami adepte des formules, trouverais tu à quoi s'applique cette formule? il s'agit bien sûr d'un calcul lié à une discussion récente sur le forum, au sujet d'une succession/donation, un notaire que je connais suggère ce calcul qui répond réellement à la question qui se pose dans de nombreuses successions et je pense que la famille aura par la suite besoin de ta science sur les arrondis...
Afficher la pièce jointe 7472
Cette formule ne présente, à priori, que peu d’intérêt pour moi (Mais ce n’est qu’un "a priori" et l’on sait ce que cela vaut !) : Je ne me suis pas immiscé dans une très grande majorité des discussions de ce forum et en particulier celles traitant des successions/donations, et bien évidemment par respect de la liberté d’expression des autres je ne me suis pas mêlé de leurs conversations, encore moins dans le but évident de les polluer ! ...
Maintenant, je peux tout de même vous dire, sérieusement, ce que je pense de ces formules :
Je ne suis pas du tout sûr que ces égalités ne comportent aucune erreur puisque je ne sais de quoi il retourne et que cela ne m’intéresse pas, ici (C’est un peu hors sujet, n’est-ce pas ? ...), mais prenons l’hypothèse qu’elles soient exactes !
Dans ce cas, en utilisant la 2ème formule et en posant a x d1 = X, on obtient :
1599663150786.png
1599663426567.png
C'est tout de même plus agréable comme cela ! Non ?
En résumé, on se retrouve à devoir effectuer 2 additions, 2 divisions et 2 multiplications : Ce ne doit pas être insurmontable quand on compare avec le nombre d’opérations à réaliser dans un tableau d’amortissement comportant 240 mensualités, par exemple, et dont on calculerait les intérêts périodiques sans les arrondir !
Quant à arrondir le résultat, nul besoin de mon aide : Tout le monde, Vous y compris, en est capable si chacun sait de quoi il s’agit (On n’arrondit pas distances, âges, montants monétaires, etc … de la même façon ! ...)
Cdt.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
Maintenant, pour rendre les calculs arithmétiques encore plus faciles et accessibles aux réfractaires aux chiffres, on peut envisager un cas particulier de prêt : Celui où le montant des annuités, l’amortissement du capital et le montant des intérêts annuels sont tous bien constants !

 

Marioux

Contributeur régulier
Bonjour à tous,
Pour ceux qui n’auraient pas encore compris (Et apparemment, il y en a !) que dans la vie on ne peut pas tout prendre à la légère, "par-dessus la jambe" dit-on, et, par exemple, calculer de manière approximative, je développe encore un peu, car il s’avère que ce n’est pas toujours sans conséquence ! La preuve :
1599720462319.png
Cdt.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour à tous,
Pour ceux qui n’auraient pas encore compris (Et apparemment, il y en a !) que dans la vie on ne peut pas tout prendre à la légère, "par-dessus la jambe" dit-on,
fort justement dit voilà pourquoi je te propose de t'intéresser à une pathologie qui te guette au vu de ta présentation alambiquée : la crampe de l'écrivain .
La crampe de l’écrivain se manifeste par une contraction incontrôlable des muscles de la main. Elle apparait en général lorsque la personne effectue un geste nécessitant des mouvements de motricité fine comme l’écriture. À cause des contractions musculaires incontrôlables, le patient se trouve dans l’incapacité d’écrire ou bien son écriture est illisible. La personne arrive uniquement à déplacer le stylo sur la feuille grâce à des mouvements compensatoires de l’épaule. Les contractions peuvent être douloureuses.

à plus long terme je vois un risque de rhizarthrose du pouce : La rhizarthrose est une forme d’arthrose de la main très fréquente qui se situe à la base du pouce, au niveau des os de l’articulation trapézo-métacarpienne. Le cartilage de ces os subit une usure progressive. Il devient irrégulier et perd de son épaisseur. Le mouvement de l’articulation se fait alors de plus en plus difficilement. Cette maladie se manifeste par une douleur qui survient sans raison apparente et qui se développe progressivement. Peu à peu, le patient rencontre des difficultés à serrer des objets entre le pouce et l’index et donc à utiliser sa main normalement. C’est la raison pour laquelle la rhizarthrose du pouce est si invalidante pour celui qui la subit.

pour le traitement de la 1ere patholgie une seule solution en cas d'apparition il faut " tirer sa crampe " pour éviter la chronicisation .

notons que cela te fait entrer dans le club très fermé de tireurs de crampes célèbres dont fait partie l'ancien directeur du FMI , DSK ....une référence en la matière .

merci de présenter ta carte vitale aux fins de remboursement de cette consultation au célèbre professeur Ergebel , octave pour les intimes .
.
 

Marioux

Contributeur régulier
Bonjour à tous,
Je vois que les contributions à cette discussion volent toujours aussi haut, même si elles sont moins nombreuses !
Et pourtant leurs auteurs se comportent à la manière d’oiseaux de proie pour fondre sur elle à la moindre erreur !
Mais que fait donc le modérateur, modéré, en faisant preuve de tant de modération ?

Bon allez une dernière petite louche, ou plutôt deux, pour en finir, promis, en cette fin de semaine, avec ce cas simple de prêt sur 2 ans d’un capital de 1000€ au taux de 5%, remboursé en 2 annuités "constantes", amené par agra07, je le rappelle. Un cas, d’ailleurs, sans doute trop simple pour ne pas le compliquer avec des décimales significatives superflues derrière celles des centimes d’€uro des montants monétaires, avec l’inconvénient, on le sait déjà, que l’on ne pourra payer, à chaque échéance, les fractions de centimes d’€uro correspondantes !
Essayons donc :
1599804249771.png1599804276452.png
Bon week-end.
Cdt.
 

cachou

Membre
bonjour,
par curiosité, j'ai regardé l'historique des messages de Marioux.
Que de certitudes, d'arrogance dans ses propos.
Un fait ressort de ses interventions sur ce fil:
Marioux a une vie très organisée. Dès le vendredi matin, il souhaite un bon week-end à tous et reprend le fil le lundi à 08h00 pétantes.
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut