Amundi Prime - ETF

Atys

Contributeur régulier
Ce doivent être des concurrents des Core de Lyxor (donc réplication physique). Solactive n'est pas un indice mais un sous traitant. Ils ne disent pas quels indices ils suivent exactement mais je suppose que le global doit être le mscsi world ...
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Ils ne disent pas quels indices ils suivent exactement mais je suppose que le global doit être le mscsi world ...
Il faut consulter chaque fiche dédiée à chaque ETF pour découvrir en quoi consiste l'ETF en question.
Effectivement, le 1er de la liste (le seul que j'ai un peu détaillé), Amundi Prime Global, correspond à un ETF Monde.
Son indice est : Solactive GBS Developed Markets Large & Mid Cap USD (Net Total return)
J'ai recherché sa composition (entre parenthèses j'ai ajouté le MSCI World) :
US 59.0% (61%)
JP 8.6% (9%)
GB 5.9% (6%)
CA 3.8% (3%)
Others 22.7% (16%)

Ils sont assez proches. Il reste, pour les 2 indices, une poche inconnue assez importante dont j'aimerais bien en savoir un peu plus sur sa répartition. Comme je n'ai pas l'intention de détailler les milliers d'entreprises composant ces indices, on va rester dans le flou.

Qu’en pensez vous ?
Rien à proprement parler, si ce n'est que c'est du physique et que je dis : Tant mieux.
Ils jouent sur la compétitivité qui m'importe peu. Entre 0,05% de frais, 0,2 sur les Core de Lyxor ou 2% sur un Comgest Monde, c'est la performance annuelle qui m'importe. La compétitivité, c'est là que je la place.
Par contre, les institutionnels y ont peut-être un intérêt. Comme les ETF sont, avant tout, utilisés par eux, c'est peut-être la stratégie d'Amundi.
De plus, ils sont à la traine de Lyxor avec sa gamme Core, et à la traine de l'ambiance actuelle qui veut (re-veut) du physique.
Ceci explique peut-être cela.
En somme, ce sont plus les indices qu'il faut comparer, que les produits qui s'y réfèrent.
Cette gamme ne semble pas encore commercialisée. Je ne les ai pas trouvés en cotation.
A voir s'ils seront cotés à Paris.
Un bon point : c'est du physique. Et plus nous en avons à disposition, mieux c'est.
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonsoir,
Physique, l'ETF possède réellement les titres qui composent l'indice.

Synthétique, l'ETF ne possède pas les titres de l'indice... Mais d'autres!
Par simplicité, ou facilité peut-être, le gérant d'un ETF ayant une réplication synthétique va reproduire la performance d'un indice en passant par un intermédiaire tiers (banque, société de gestion, de courtage, etc) qui va lui fournir la performance de l'indice via des produits dérivés. Etant des produits à effet de levier, une partie seulement des fonds investis sur l'ETF alimente ces produits dérivés, et le reste est investi sur des titres qui n'ont rien à voir avec la composition de l'indice suivi par l'ETF.
Par exemple, je regarde la composition d'un ETF de Lyxor sur le SP500, et j'y retrouve des titres Axa et Kering.
Ce qui me choque. Si j'investis sur le SP500, je veux que les titres du SP500 figurent dans mon ETF!
C'est encore pire si l'ETF réplique un indice d'une zone hors Euro et qu'il est éligible au PEA. Exemple avec un autre ETF de Lyxor, investi sur l'Inde et éligible PEA. Il y a forcément 75% d'actions de la zone Euro dans le portefeuille pour être éligible au PEA. Le gérant passe alors par un établissement tiers qui lui fournira la performance du marché indien.
Ainsi, il devient possible de jouer les marchés étrangers dans le PEA avec ces produits spécifiques.
Ils permettent aussi d'investir sur des ETF à levier (x2), et de jouer la baisse de certains marchés. Ce sont les produits dérivés qui permettent de donner les performances correspondantes.
Encore plus extravagant, Lyxor a sorti un ETF obligataire éligible PEA!!
Evidemment, il est synthétique et possède en portefeuille au moins 75% d'actions de la zone Euro.
Au rang des inconvénients :
Un tiers entrant en jeu, il y a un risque de défaut de ce tiers. Ce qui ne peut pas arriver avec un physique.
De plus en plus d'investisseurs veulent avoir un produit possédant réellement les actions qui composent l'indice suivi. S'ils acquièrent un ETF obligataire, ils veulent des obligations, et non pas de actions!
Il faut aussi dire que 75% des flux d'ETF concernent des institutionnels.. Ils brassent des milliards et se moquent pas mal de l'éligibilité de l'ETF au PEA.
Par contre, ils veulent un ETF qui suive au centième de % son indice.
 

_-Sky-_

Membre
Une précision importante : actuellement ces ETF ne sont pas encore échangés sur la bourse de Paris (Euronext Paris) mais uniquement en Allemagne (Deutsch Börse) et au Royaume-Uni (London Stock Exchange).

A voir si cela évolue ou non, car ces places boursières ont des tarifs souvent bien plus élevés depuis la France.
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Une précision importante : actuellement ces ETF ne sont pas encore échangés sur la bourse de Paris (Euronext Paris) mais uniquement en Allemagne (Deutsch Börse) et au Royaume-Uni (London Stock Exchange).
A voir si cela évolue ou non, car ces places boursières ont des tarifs souvent bien plus élevés depuis la France.
Oui, et c'était la raison de ma remarque.
Les Lyxor Core sont cotés à Paris.
Le sont-ils tous? Je ne sais pas. Il faut toujours vérifier avant de décider d'y investir.
Sinon, il y a Amsterdam aux mêmes conditions que Paris, et on y trouve pas mal de Vanguard, State Street et Ishares qui sont principalement physiques.
 
Haut