Allons-nous nous en sortir ?

latitude7480

Nouveau membre
Bonjour à tous,

Jeune inscrit sur le site, je suis un vrai débutant sur le sujet de tout ce qui touche à un financement, encore plus lorsqu'il s'agit d'immobilier.

Je vous récapitule mon histoire avant de poser les questions :

Moi et mon épouse avons trouvé en Avril la maison de nos rêves. Nous nous sommes engagés immédiatement dessus, sachant le prêt réalisable (une banque nous avait à l'époque conseillé et avait estimé nos capacité de remboursement qui étaient bonnes).
Nous avons donc signé le compromis le 23 avril de cette année.
La date de levée de condition suspensive pour refus de pret a été fixée au 17 juin...
Et la date de Signature de l'acte imaginée sur le compromis au 23 juillet...

Vous commencez à voir ou je veux en venir... :)

J'ai fait l'erreur monumentale d'accorder ma confiance et notre dossier à une seule banque.

Aujourd'hui, 4 Juillet, le conseiller clientèle me contacte pour me dire que pour l'instant c'est refusé au motif d'un saut de charge trop important ( passant de 700€ de loyer à 1500€ de prêt, sachant que nous gagnons à deux 5200€ et que nous n'avons aucune autre charge...)
Le conseille m'affirme repartir à la négo, mais je n'ai plus confiance en lui.

J'ai donc ce matin mandaté un courtier pour qu'il réalise ce qu'on aurait du faire il y a plus de deux mois : contacter plusieurs banques. Je lui ai fourni tous les documents, le dossier est déjà arrivé chez 3 banques cet après midi.

La date maximale à laquelle nous devons avoir une offre de prêt dans notre boite aux lettre est samedi 21 Juillet 2018. (signature de l'acte sera a priori aux alentours du 13 août parce que le compromis à été déposé chez le notaire uniquement début Juin et que la mairie a de ce fait jusqu'au 11 août pour faire valoir son droit de préemption)

Ma question est simple : De vos expériences/connaissances, les offres de prêts arriveront-elle à temps chez nous?

Question bonus : pourriez vous me conseiller une ou des banques capable de gérer ces demandes "urgentes"
Question bonus 2: En l'état actuel des choses, avec la date de levée de condition suspensive dépassée, le propriétaire peut-il décider de rendre caduque le compromis et d'annuler la vente ? Comment être sur d'avoir le temps de présenter une offre de prêt ?


En résumé, nous sommes extrêmement apeurés et stressés à l'idée de ne pas avoir la maison de nos rêves pour une telle erreur...

Merci d'avance,

Bonne soirée à tous.
 

paal

Top contributeur
J'ai fait l'erreur monumentale d'accorder ma confiance et notre dossier à une seule banque.

Aujourd'hui, 4 Juillet, le conseiller clientèle me contacte pour me dire que pour l'instant c'est refusé au motif d'un saut de charge trop important ( passant de 700€ de loyer à 1500€ de prêt, sachant que nous gagnons à deux 5200€ et que nous n'avons aucune autre charge...)
Le conseille m'affirme repartir à la négo, mais je n'ai plus confiance en lui.
Ce que vous n'indiquez pas (pour la recherche d'autres propositions de banques concurrentes), c'est l'ancienneté des contrats de travail des prétendants au prêt ...

Ma question est simple : De vos expériences/connaissances, les offres de prêts arriveront-elle à temps chez nous ?
Bien malin celui qui pourrait vous répondre à cette question ; ce qu'il vous reste à faire, c'est obtenir (au travers ou non de votre courtier, au moins une offre de prêt entrant dans les limites de la clause suspensive, puis de vous en servir comme élément de confrontation, pour tenter d'accélérer la production des autres offres ...

Une seule vous suffit, et même si elle n'était pas strictement la mieux-disante, les taux sont actuellement bas, et vous devriez finir par vous en sortir ; mais dans quel délai, sachant que la France est entrée en congés, et qu'elle est quasi close entre 14/07 et 15/08 ....

Mais il y a aussi des conseillers qui n'ont pas encore chargé fortement la brouette de leurs objectifs ...

Question bonus : pourriez vous me conseiller une ou des banques capable de gérer ces demandes "urgentes"
Désolé, mais je ne connais pas une banque qui soit spécialisée dans les demandes express ; et il faut toujours passer par l'étape du contrôle des risques ....

Question bonus 2: En l'état actuel des choses, avec la date de levée de condition suspensive dépassée, le propriétaire peut-il décider de rendre caduque le compromis et d'annuler la vente ?
Comment être certain d'avoir le temps de présenter une offre de prêt ?
Les banques ont la haute main sur les offres de prêt, et certaines utilisent la technique du retard pour ne les adresser qu'au dernier moment ; raison pur laquelle, il est important d'en avoir une en main, pour donner un signal fort à la banque qui voudrait jouer cette technique ....

En résumé, nous sommes extrêmement apeurés et stressés à l'idée de ne pas avoir la maison de nos rêves pour une telle erreur...
Merci d'avance,
Bonne soirée à tous.
Il peut se comprendre que vous soyez stressé par cette première expérience, et vous venez de découvrir qu'il ne faut pas faire confiance à une promesse (ou quasi-promesse) verbale

Il restera à vous en souvenir pour toutes les prochaines expériences ....[/QUOTE]
 
Dernière modification:
I

ICF62

Bonjour,

caisse épargne avec la formule 72 heure chrono
sous réserve qu'il n'y ai rien de spécial au niveau questionnaire de santé, accord saccef indispensable et prise de l'assurance groupe

CIC qui peut éditer les offres en agence sous réserve assurance sans problèmes de santé et accord de la société de cautionnement


bien cordialement
 
I

ICF62

concernant le saut de charge de 800 € mensuel:

compte tenu de vos revenus si vous ne mettez pas d'argent de côté chaque mois en effet cela peut géner à l'acceptation du dossier.
les promesses de restriction des dépenses ne tiennent pas face à un analyste des risques.
si vous n'avez pas d'apport c'est plus préoccupant.
le motif de refus le plus fréquent est dans ces cas là : achat non préparé (sous entendu, les clients ne réfléchissent pas avant de se lancer dans une opération d'emprunt)
si en plus les comptes sont au raz des paquerettes avant le virement des salaires c'est pas top.

bien cordialement
 
Haut