Achat maison dont un % sera habité par le nu-propriétaire

lipix

Membre
Je pense que je me suis mal exprimé.
En fait l'assureur m'a indiqué qu'il n'était pas possible d'avoir un démembrement partiel sur le contrat.
Donc soit on réunis la pleine propriété sur l'ensemble du contrat, soit on le laisse démembré intégralement. Mais cela n’empêche pas de faire des rachats partiels.
Donc il faudrait faire un rachat partiel de la somme souhaité, un peu comme si ma belle-mère voulais la dépenser au casino ou n'importe où.
Le restant sera toujours sur le contrat démembré.
Ensuite l'assureur n'est plus concerné par la part rachetée, et on se retrouve donc avec une somme d'argent démembrée, dont ma belle mère a le quasi-usufruit.

Et c'est à partir de cette somme que l'on réaliserai la conversion en rente viagère de son usufruit.

De plus depuis le début on parle de la solution de conversion de l'usufruit (ou quasi-usufruit) en rente viagère, mais depuis 2 messages vous me parlez de capital... pour quelle raison ?
 
Haut