Accor - FR0000120404 AC

mchristine

Contributeur régulier
bonjour,
il me semble que ça aurait du sens d'entrer sur le titre en ce moment, aux environs de 32€.
Mais je ne trouve aucune discussion sur ce titre.
Est-ce qu'il vaut le coup de s'y attarder selon nos spécialistes ?
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Est-ce qu'il vaut le coup de s'y attarder selon nos spécialistes ?

Je serais tenté de dire : Oui, mais pas maintenant!

Ibis, Formule 1, Sofitel, Mercure, Pullman, etc... C'est Accor (25 enseignes en tout).
1er opérateur hôtelier européen et le 6ème mondial, Accor exploite pas loin de 5000 structures hôtelières.
Un avantage à mettre au crédit d'Accor est sa diversification géographique :
24% en Asie-Pacifique;
Europe 42% (dont La moitié en France et Suisse);
10% en Amérique du Nord;
et 6% au Moyen-Orient et Afrique.

Accor est une valeur attractive pour qui veut s'intéresser au secteur. Attractive par rapport à ses concurrents qui sont américains et beaucoup plus gros que ne l'est Accor (9,2 Mds€): Marriott (40Mds$ de capi) ou Hilton (25Mds$).

-> J'aime bien ce titre depuis qu'ils ont changé de modèle économique en se recentrant sur l'exploitation hôtelière et en se séparant des murs (même s'ils en ont encore une part non négligeable).

-> J'aime beaucoup moins leur choix de sponsoriser le PSG alors qu'ils auraient beaucoup à faire pour homogénéiser leurs chaînes d'hôtels entre leurs différentes implantations géographiques. Des améliorations apportées à certains hôtels ne sont pas généralisées sur l'ensemble de la chaîne hôtelière. Résultat : une certaine frustration des voyageurs habitués de cette chaîne. Accor en est conscient : Ils ont dévoilé un plan d’investissement de 225M€ afin d’optimiser la stratégie marketing du groupe. Espérons que cette stratégie marketing ne repose pas que sur le sponsoring d'un club de foot.

Par contre, l'hôtellerie est un secteur cyclique.
Les économistes ne parlent presque plus de ralentissement de l'économie mondiale, mais emploient de plus en plus le terme de récession. Il faut dire que l'escalade des tensions US/Chine n'arrange pas la situation.
L'IATA (association internationale du transport aérien) anticipe une baisse d'activité pour le trafic aérien. Ce matin, le FMI abaisse les prévisions de croissance pour la Chine.
Si 2018 a vu le CA d'Accor progresser de 16,9% sur 2017 (+8.8% en organique), et le Résultat d'exploitation augmenter de 10,6%, ces hausses sont dues à une amélioration substantielle du REVPAR (revenu par chambre). Il est en hausse de 5,6%.

Or, une particularité du REVPAR doit être prise en considération... Il faut consulter le document de référence de la société pour le découvrir :
"Une variation de - 1 % de RevPAR a un impact sur le REX (Resultat d'exploitation) supérieur en valeur absolue à une variation de + 1 %.
Le rebond économique de l’activité hôtelière se matérialise dans un premier temps, par un effet volume (augmentation des taux d’occupation) entraînant une hausse des coûts variables, qui pèse sur la hausse du REX.
L’amélioration de l’activité engendre, dans un deuxième temps, une augmentation des prix moyens, avec un effet plus marqué sur la progression du REX, l’augmentation des prix moyens ne conduisant pas à une hausse des charges d’exploitation.
Sensibilité au RevPAR
RevPAR - 1 % -> 19 Ms€ d'impact négatif
RevPAR + 1 % -> +15 Ms€
(document de référence)"


Cet éclairage sur les conséquences des variations du REVPAR explique la belle hausse des indicateurs financiers en 2018.
Si une récession se profile, l'hôtellerie en pâtira. Et ce, d'autant plus que la clientèle asiatique, chinoise notamment, est généralement fortunée... Et dépensière.
2,2 millions de touristes chinois ont visité la France en 2018 (et dépensé en tout 4Mds€), dont 70% sont hébergés en hôtel à Paris et en banlieue.
Si l'activité économique chinoise ralentit, et les chiffres le montrent mois après mois, le tourisme et l'activité hôtelière seront en régression l'année prochaine (et probablement déjà cette année).
Le REVPAR diminuant, son impact sera important sur les résultats d'Accor.

Je pense qu'il est préférable d'attendre pour investir sur Accor.

Graphique en UT hebdo
Le graphique montre que Accor suit la tendance boursière lourde qui pèse sur les cycliques.
Depuis juin 2018, et un cours à 48€, le titre s'inscrit dans une phase baissière : Le canal en bleu sur le graphique ci-dessous.
Le support LT (pointillés épais en vert) haussier a été cassé en novembre 2018.
Un pullback sur ce support a été réalisé à l'occasion de la hausse des marchés en début d'année.
Depuis, les cours ont repris leur mouvement baissier.
Le RSI est toujours en tendance baissière, et se rapproche de la survente.
Disons que la configuration graphique est en phase avec les perspectives économiques.
A plus long terme, horizon 5 ans, la perspective des JO, et les projets d'embellissement de la capitale, devraient soutenir le tourisme, et donc profiter à Accor.
Mais nous n'en sommes pas encore là.

4744
 

mchristine

Contributeur régulier
Merci pour cette très belle analyse poam5356 ! 😉 et comme toujours pour le partage et le temps passé dans vos réponses. ...
 

john2

Contributeur régulier
Accor : 5 juillet 2020 : pertes opérationnelles plus importantes que prévu au premier semestre. Il a enregistré une perte brute d'exploitation de 227 millions d'euros contre un excédent brut d'exploitation de 375 millions d'euros. Le consensus s'élevait à -174 millions d'euros... chute de 52,4% du chiffre d'affaires à 917 millions d'euros.
Le groupe a enregistré une perte nette, part du groupe, de 1,51 milliard d’euros contre un profit de 141 millions d’euros un an plus tôt.

Et l'action est montée ce même jour de +3.81% ... !

Qui peut expliquer ?
(j'ai vendu un peu hier en légère perte, pas grave, mais je pensais bien faire), je ne comprends pas ! qui plus est avec le virus qui fait son retour (ou tel qu'annoncé)
 
Dernière modification:

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Accor a bien communiqué. Disons plutôt que Accor a donné aux investisseurs ce qu'ils voulaient entendre.
Barclays dit que :
"La direction a souligné la bonne santé économique des gérants de ses hôtels avec moins d'une dizaine de situations problématiques sur 5.000 établissements. Nous considérons cela comme un commentaire encourageant tant pour Accor que pour l'ensemble du secteur"
Accor a fait savoir que moins de 20% des hôtels étaient fermés fin juillet, contre plus de 60% au max de la pandémie en avril.

Si je veux jouer au vilain petit canard noir qui empêche de tourner en rond, je remarque que :
- Accor a renoncé à fournir une prévision de résultat pour l'ensemble de l'année.
D'autres entreprises ayant fait le même constat d'impossibilité de prévision se sont fait démolir en bourse le jour-même (exemple avec Thales si je me rappelle bien).
- S'il y a moins d'hôtels fermés, seulement 20%, cela ne signifie pas pour autant qu'ils ont de la clientèle. Quand je vois les reportages aux infos, les sites touristiques sont plutôt un peu partout clairsemés!!
- L'absence de la clientèle d'affaire pèse sur les rentrées d'argent dans les hôtels avec, chiffres donnés par Accor, une baisse de 20% du prix moyen quotidien par chambre.

Enfin, un signe noir pour finir : Les investisseurs jouent la reprise... Force est de constater que le virus se répand de nouveau aussi vite que les gens recommencent à voyager.
Un peu partout des restrictions refont surface.
Aussi, je ne miserais pas un euro sur le secteur hôtelier actuellement..
 

john2

Contributeur régulier
Merci Poam de l'analyse qui me semble toujours juste !
J'avais misé quelques milliers d'euro sur Accor (au plus bas ou presque), pensant à la reprise avec les vacances qui arrivaient et que la pandémie diminuerait, nous étions en mai/juin ...
Le vilain petit canard noir ne me semble pas loin.
 

john2

Contributeur régulier
Accor qui reprend plus de +35% en à peine 10 séances, alors que nous sommes en cours de confinement qui joue les prolongations (fêtera t'on Noël ?) et qu'il est même très difficile de se déplacer avec 3 Tgv sur 4 annulés ...
Difficile à suivre ... même si certes la valeur avait été massacrée. Idem Sodexo
Content d'avoir pris ces valeurs presque au plus bas, mais j'ai bien loupé la recharge voici 15 jours.
 
Dernière modification:

Toîneb

Membre
Que penser d’Accor ?! Je prépare les vacances d’octobre et j’hésite à acheter des actions pour devenir membre Gold (grâce aux clubs des actionnaires) et ainsi profiter des maigres avantages pour ensuite les revendre à la fin des vacances. (Une opération nulle ou à maigres profits).
nous sommes le 11 août et à la fermeture Accor est cotée à 28,76.
Est-ce un bon point d’entrée ?
Je dois acheter de mémoire 50 actions (~1500€)
 

poam5356

Modérateur
Staff MoneyVox
Bonjour,
Avec la 4ème vague en cours, et des restrictions sur les déplacements de retour un peu partout.. Pas sûr que le moment soit bien choisi pour entrer sur une valeur liée au tourisme/voyages/vacances/déplacements professionnels.
Lors des précédentes vagues, le titre était tombé sur les 20/21€.
 

Julien954

Contributeur régulier
Que penser d’Accor ?! Je prépare les vacances d’octobre et j’hésite à acheter des actions pour devenir membre Gold (grâce aux clubs des actionnaires) et ainsi profiter des maigres avantages pour ensuite les revendre à la fin des vacances. (Une opération nulle ou à maigres profits).
nous sommes le 11 août et à la fermeture Accor est cotée à 28,76.
Est-ce un bon point d’entrée ?
Je dois acheter de mémoire 50 actions (~1500€)
Bonjour, je pense que vous faites un mauvais choix avec ces motivations (club...). Un bonus ne doit pas motiver votre investissement.

Tout comme @poam5356 , je pense que l'horizon est loin d'être dégagé sur le secteur hôtelier !
 
Haut