à la rcherche du livret à 0%, le livret sans rendement sinon sans handicap...

Pendragon

Contributeur régulier
Mais comment appelez-vous quelqu'un qui s'arrange pour qu'un capital constitué échappe au contrôle juste pour pouvoir toucher une aide publique?
Etc... Etc...
Et oui si le monde autour de moi percoit l'APL pour leur enfants à fortune égale, en effet, pourquoi ne la percevrais je pas... Mais vous allez encore me juger, ce que je n'ai cure...

Monsieur, mon but n'était pas de vous heurter, je voulais avoir sur MoneyVox un éclaircissement sur la nouvelle loi concernant les APL des étudiants et j'ai reçu en retour des leçons de morale de quelqu'un dont je ne suis pas en mesure d'évaluer si il est vraiment bien placé pour en donner.
La vie m'a montré que les prédicateurs, les curés, les donneurs de leçons étaient rarement ceux démontrant d"une réelle probité dans leur vie. Et il est vrai que lorsqu'on essaye de me donner des leçons sans me connaitre et au sujet de mon argent, j'ai tendance à avoir le poil qui se hérisse.

Pour clore cette file et revenir au sujet, peut être en effet il y a t'il quelque chose que je n'avais pas bien saisi et que votre expertise va relever.
Vous dites "Vous pouvez parfaitement investir ce capital sur des supports à risque voire bloqué pendant un certain temps qui échappent aux supports interdisant l'APL". Quoique là encore je ne comprends pas car c'est que je proposais : de transferer le livret A sur une assurance vie bloquée 8 ans. Mais selon vous c'est immoral, je suis perdu.

Vous dites encore "En attendant, un petit conseil tout de même "
Ouf, c'est ce que j'étais venu chercher

"si vous décidez de mettre ce capital sur une AV, il faudra que celle-ci soit investie à 100% sur des UC et que vous ne fassiez aucun rachat. Pas de fonds euros pour lesquels l'assureur indiquera aux autorités compétentes les intérêts annuels."
Ah bon ? Vous pourriez me communiquez le texte qui stipule qu'il ne faut pas de fonds euros, c'est très intéressant.
Pour ma part, je me suis référé au reglement des APL que j'ai copié-collé plus haut mais je suis sans doute passé à coté d'une autre loi.

Excellente journée à tous.
 

mvhrb888

Contributeur régulier
Dommage que la discussion prenne cette tournure. La question initiale était très intéressante.

Je vois déjà Buffeto qui vient avec ses revolvers : Messieurs, chacun ayant pu exprimer son avis...
Et, pan pan...

Je sais que Manu n'est pas un moralisateur dans le vide. Ses "prêches" sont généralement nuancés et se nourrissent du terrain.

Mais je comprends aussi le questionnement d'un père qui a dû beaucoup travailler pour constituer un capital pour ses enfants, qui essaie de les aider au mieux pour construire leur avenir et qui se trouve confronté à la complexité et à l'iniquité des règlements. Beaucoup d'entre nous cherchent à optimiser leurs impôts ou d'autres taxes en respectant les jungles réglementaires. Je ne vois rien d'immoral dans la position de Pendragon.
 

Pendragon

Contributeur régulier
@mvhrb888 .
Un seul mot pour vous : Merci.

Et voyez vous , si serait même immoral, je n'étais pas venu sur cette file pour recevoir des leçons mais me renseigner sur la loi. Je fus touché par leur jugement car dans la vie qui a le droit de juger l'autre ?
 

Manu215

Contributeur régulier
Bonjour @Pendragon,

Rassurez-vous, je n'ai pas été heurté par vos propos (il m'en faut plus tout de même, surtout de la part de quelqu'un que je ne connais pas ;)).

Au sujet de l'AV et des fonds €, c'est sans doute une interprétation de ma part, au cas où vous seriez embêté par la CAF.
Les fonds € produisent des intérêts dès que vous passez le 1er janvier. Sur ces gains, l'assureur prélève les prélèvements sociaux qui sont reversés au fisc et verse sur votre contrat le restant des gains.
Il n'est pas impossible que cette arrivée de taxe sur les gains soit portée à la connaissance de la CAF.

Néanmoins, il reste que l'AV, sans précision sur les supports investis, n'est pas considérée comme critère d'inégibilité à l'APL dès lors qu'aucun rachat ne survient pendant 8 ans. Mais on ne sait jamais!

A l'inverse, les gains produits par les UC ne sont imposés que lors d'un rachat, et si vous n'en faites aucun, le fisc n'a aucun moyen de le savoir facilement, à moins d'aller fouiller dans votre dossier patrimonial (car il est bien sûr évident que le fisc peut savoir à combien se montent vos AV, même en l'absence de rachats).
L'information de l'existence de revenus imposables via les prélèvements sociaux sur les gains des fonds € prélevés annuellement est plus facilement repérable.
Il s'agit juste d'une mesure de prudence (peut-être un peu exagérée de ma part), mais il suffit de tomber sur quelqu'un de pointilleux qui pourrait vous embêter. Le risque est faible, je l'avoue!

Sans rancune... :)
 
Dernière modification:

CharlyBgood

Contributeur régulier
Je fus touché par leur jugement car dans la vie qui a le droit de juger l'autre ?

Personne. Tu as raison.
Et certainement pas moi qui pratique aussi l'optimisation légale: je me suis exprimé là dessus
Je fustigeais le ton, que j'ai trouvé parfois belliqueux, voilà tout.

Nous sommes et devons rester des gentlemen en toutes circonstances.
 
Haut