à la rcherche du livret à 0%, le livret sans rendement sinon sans handicap...

Pendragon

Contributeur régulier
Sans compter aussi qu’il y a un prêt etudiant sur sa tête de 13K€ (pas entièrement tiré)
Ce qui est cher ce sont ceux qui font ecole de commerce (10k de scolarité par an). +700 de loyer par mois. Pour 5 ans, ca fait 100k.
Perso j'ai eu des enfanys courageux, bac mention TB, classes prépa scientifique , concours ingénieur dans les premiers et donc des écoles à frais de scolarité modéré.(600/700 par an)
 

Manu215

Contributeur régulier
Pourquoi utiliser les mots "dissimuler", "fraude"
Mais comment appelez-vous quelqu'un qui s'arrange pour qu'un capital constitué échappe au contrôle juste pour pouvoir toucher une aide publique?
Vous pouvez parfaitement investir ce capital sur des supports à risque voire bloqué pendant un certain temps qui échappent aux supports interdisant l'APL. Etes-vous prêt à le faire?
j'ai fait lire votre message à ma famille qui m'a dit "tient voilà encore un jaloux".
La bonne blague....:ROFLMAO::ROFLMAO:
Vous ne connaissez rien de ma vie, de mon patrimoine, et pourtant cela ne gêne pas les membres de votre famille de me porter un jugement négatif.
Mais si ça vous fait plaisir et et si cela peut soulager cotre conscience, allez-y... :)

Si pour que ma fille perçoive les APL comme sa copine dont les parents ont plus de 3ME en bourse, je dois placer son argent sur une assurance vie plutôt qu'un livret A, bien sûr que je vais le faire, comme tout le monde
Ah d'accord. C'est donc à cause des parents de la copine. Ca, c'est un vrai argument, bien solide.
En attendant, un petit conseil tout de même : si vous décidez de mettre ce capital sur une AV, il faudra que celle-ci soit investie à 100% sur des UC et que vous ne fassiez aucun rachat. Pas de fonds euros pour lesquels l'assureur indiquera aux autorités compétentes les intérêts annuels.

Est-ce que vous commencez à comprendre l'esprit de la loi?

sauf vous qui n'avez pas d'épargne pour vos enfants et donc pas cette problématique.
Décidément, vous en savez des choses sur mon patrimoine.

Bref toujours le même refrain, on regarde dans la gamelle de l'autre plutôt que de se fatiguer à remplir la sienne.
Dans le cas présent, n'est-ce pas vous qui lorgnez sur la gamelle des parents de la copine, et qui justifierait votre comportement?
"Après tout, si eux le font, pourquoi ne le ferais-je pas?"
Mais j'apporte ici une nuance : l'argent investi en bourse est une prise de risque. Encore une fois, êtes-vous prêt à le faire?

JSi vous pensez que les Français doivent par examen de conscience estimer d'eux même si il doivent demander une aide laquelle il ont droit, vous rêvez.
Pourquoi ne pas payez plus d’impôts volontairement dans ce cas. Bref c'est n'importe quoi.
Comme souvent encore quelqu'un qui veut faire preuve de générosité avec l'argent des autres et dans ce cas précis avec le mien.
Encore un jugement à l'emporte pièce.
J'estime que je paye mes impôts et qu'il m'arrive parfois de défiscaliser au-delà des déductions systématiques de mon PERP, et j'assume parfaitement cela.

Et pour ceux qui, sur ce forum, défiscalisent en toute légalité (ils se reconnaîtront), ça n'a rien à voir avec votre démarche car ils font bien souvent des investissements avec une prise de risque de leur capital investi.
Et vous, quel risque êtes-vous prêt à faire avec votre épargne pour que votre fille touche ces malheureuses APL?
Si au moins vous aviez dit que ce capital que vous aviez constitué, vous le placiez en bourse comme les parents de la copine, j'aurais compris car en faisant ainsi (surtout en ce moment), vous aidez les entreprises.

Plus haut, j'avais écrit ceci :
1- dans le cadre de mon métier, il n'est pas rare que je voie des patients qui ne bénéficient d'aucune aide (ou trop peu), alors qu'ils sont éligibles. Il faut qu'ils tombent malade pour qu'on s'en rende compte, et pour que l'assistante sociale du service fasse le point des situations et aide à monter les dossiers.
2- plus anecdotiquement : dans mon ancien immeuble, il a été voté un ravalement avec isolation thermique. L'immeuble était éligible aux aides de l'ANAH, et chaque copropriétaire devait remplir un formulaire pour savoir si, dans le détail, on était éligible ou pas. Lors d'une AG, plein de copropriétaires ont posé beaucoup de questions, à tel point que j'ai en ai été surpris.

Et j'observe bien souvent, de mon tout petit point de vue, que ceux qui se plaignent de ne pas recevoir d'aides publiques sont ceux qui ne sont pas éligibles. A l'inverse, ceux qui le sont ne les réclament pas souvent car ils ne savent même pas qu'elles existent.
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Et pour ceux qui, sur ce forum, défiscalisent en toute légalité (ils se reconnaîtront),

on m'appelle ? :cool:

il existe en effet des dispositifs légaux ( bien encadrés et contrôlés par le fisc ) qui permettent aux contribuables , en échange d'une prise de risque accrue , de diminuer sa contribution à l'effort commun habituel .

ces dispositifs ont été voulus et votés par les représentants nationaux afin de soutenir des pans entiers de notre économie nécessaires mais dont la puissance publique est dans l'incapacité de les satisfaire .

il s'agit donc de dispositifs gagnants-gagnants mais dont le risque repose sur les épaules de l'investisseur .....:cool:

rien à voir donc avec de petits arrangements entre amis.
 

CharlyBgood

Contributeur régulier
A l'inverse, ceux qui le sont ne les réclament pas souvent car ils ne savent même pas qu'elles existent.

T'inquiètes Manu, certains connaissent très bien les aides.
Et si la Loi est inintelligible et mal foutue => changeons la Loi; on revient à ce que je disais plus haut.
 

Pendragon

Contributeur régulier
Là tu es dans le jugement d’autrui et tu passes les bornes.
Manu215 n’est pas de ce bois là.
Un peu de tenue dans les débats je te prie.
Ne jugez pas si vous ne voulez pas être jugés en retour et ne vous offusquez pas de recevoir ce que vous avez semé.
Je suis passé sur cette file par une recherche Google, en posant une simple question et voilà vos réponses, ce sont des faits
"Venir ici chercher le moyen de contourner les conditions d'obtention de ces prestations....ça relève de la fraude."
Je serai donc fraudeur

"Si votre fille a déjà une épargne que vous lui avez constitué, toute opération cherchant à dissimuler cette épargne de quelque manière que ce soit, pour toucher une aide publique me semble bien discutable."
Ce n'est pas un jugement cela ?

"Et ce n'est pas parce que la France se montre solidaire envers les plus précaires qu'il faut abuser du système par principe."
"Finalement on en revient à la discussion de janvier 2020 et la question reste toujours sans réponse : "ce qui est légal est-il forcément moral?""
Je serai donc un immoral , flirtant dangereusement avec la légalité.

Je ne suis pas venu ici chercher une leçon de morale ou recevoir un jugement mais pour parler finance sur des faits , sur ce qui etait admis ou non point barre. J'ai eu ma réponse, tout seul, et je sais quelle servira à d'autres.
Quand à vous Charly qui, et j'en rie encore, faites également des leçons de morale et annoncez sur le forum que votre métier à été d'aider les entreprises à payer moins d'Ursaaf à l'état...
Sujet clos pour moi avec cette personne.
 
Haut